Censure : Wikipedia donne une leçon à Google et consorts

Le par  |  11 commentaire(s)
Wikipédia

Parfois sous le feu des critiques pour la publication d'articles sujets à caution, la très fréquentée  encyclopédie libre en ligne que tout un chacun peut modifier, a au moins cette vertu de ne pas céder aux exigences des autorités chinoises dont les pratiques de cyber-censure ont été maintes fois dénoncées par Reporters Sans Frontières.

Parfois sous le feu des critiques pour la publication d'articles sujets à caution, la très fréquentée  encyclopédie libre en ligne que tout un chacun peut modifier, a au moins cette vertu de ne pas céder aux exigences des autorités chinoises dont les pratiques de cyber-censure ont été maintes fois dénoncées par Reporters Sans Frontières.


Fermeté affichée
Si l'encyclopédie est bannie depuis octobre dernier de l'Empire du Milieu, Jimmy Wales, son co-fondateur, ne semble pas disposé pour autant à changer son fusil d'épaule et, comme il l'a confié au journal The Observer, n'obtempérera pas avec le gouvernement chinois qui souhaite que certaines entrées de Wikipedia jugées sensibles d'un point de vue politique (place Tiananmen, ...) soient retirées : " Nous avons des règles internes au sujet de la neutralité et de la suppression d'articles diffamatoires ou apparentés. Nous sommes loin d'être un refuge pour dissidents ou un site de protestation et le blocus actuel opéré à notre encontre par la Chine est une erreur, il devrait être levé ". Tout en précisant que ce serait du tout ou rien.


Petite leçon de morale
Wales n'a d'ailleurs pas manqué de dénoncer au passage l'attitude complice de Google, Microsoft et Yahoo! notamment qui n'ont pas hésité à tomber dans la censure afin de mieux pénétrer le marché de l'Internet chinois en plein essor avec ses 123 millions d'internautes. Il les a ainsi invité à réviser leur position sur le sujet.

Wales devrait très prochainement rencontrer des officiels chinois avec pour objectif de les convaincre à autoriser la consultation en Chine de l'intégralité des articles de Wikipedia.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #129687
"Wales devrait très prochainement rencontrer des officiels chinois avec pour objectif de les convaincre à autoriser la consultation en Chine de l'intégralité des articles de Wikipedia."

Je lui souhaite bien du courage, à mon avis c'est pas gagné d'avance

Le #129716
Il finira aux oubliettes, avec tout les étudiants rebelles

Ps: Ca parle de Chine et j'ai une pub Google sur le bouquin de Sarko. On peut sous entendre que Wales passera aussi en France après les élections 2007...
Le #129718
mitch911 on croise tous les doigts pour que ta prédiction ne se réalise pas

( précision pour ceux qui auraient pas compris, on espere qu'on aura pas besoin de l'aide ce cet homme )
Le #129719
Il va se faire descendre....
Le #129721
Pour Google, Microsoft et Yahoo, y'avait de quoi "discuter", vu qu'il y avait de l'argent à la clé pour eux (mais aucun moyen de "pression" de leur coté, donc ils ont tous baisser la tete, ou le froque au choix).

Pour wikipédia, j'ai peur que ça se résume à:
- ne nous bloquez pas
- d'accord, si vous retirer ça, ça et ça
- non
- bha vous restez bloqué.

Aucun des deux cotés n'a de moyens de pressions sur l'autre ou n'a quelque chose qu'il souhaite vraiment au point de faire des sacrifices pour l'obtenir.
Le #129723
Je crois surtout que l'intérêt commercial de Wikipedia est notablement différent de celui des autres sociétés nommées dans l'article. Tout est bon pour se faire de l'argent à grande échelle. Mais ce n'est pas le mobile vital de tout un chacun. Une chance d'ailleurs, sinon, cette encyclopédie serait payante sinon pour la consulter et y poster des articles.
Le #129732
Heu, y'a pas d'intérêt commercial chez WP alors...
Quant à Whales... son attitude sur WP-EN a déjà montré qu'il défendait WP mais de son point de vue (en gros, il est déjà intervenu dans la "démocratie" wikipédienne pour faire en sorte que SON point de vue soit celui de WP, notamment quand on a parlé d'un "procès" d'une personne déclarée morte sur WP, bref c'est compliqué )
Le #129735
Gardez tous à l'esprit que la Chine comme beaucoup ne veut pas de héros.

Wikipedia en est un. Ou un potentiel. Le censurer offrirai un pretexte très important à des militants.


Wikipedia est puissant, très puissant. Non pas militairement comme la chine voir économiquement, mais...
Wikipedia est prestigieux, c'est une réputation, une force de par le concept, l'universalité.
Wikipedia est mondialement connu.

Bloquer Wikipedia en chine reveint à forger de toute piece des éléments à dispute. Je pense que ça ne se produira pas.
Le #129775
@ Wadzar,
Mouaiiis, c'est un raisonnement qui s'applique surtout aux pays occidentaux. La Chine se fiche d'ailleurs un peu des héros - héraults mondialement connus, exemple le Dalaï-Lama...
Mao a axé une partie de sa stratégie sur la maîtrise de la population - base - et donc de l'information, et cette partie là du raisonnement communiste chinois est encore appliquée.
Pour la Chine, les réseaux mondiaux n'ont pas été une innovation merveilleuse sauf pour faire du renseignement ouvert, mais c'est une autre histoire...
Le #129779
Non à la censure, vive Wikipedia !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]