Bug de confidentialité : Microsoft restaure Windows 10 version 1511

Le par  |  13 commentaire(s)
Windows-10-fond-ecran-officiel-logo

Retirée des serveurs et disparue des images ISO, la mise à jour de novembre de Windows 10 est de retour après la correction d'un bug de confidentialité.

La semaine dernière, Microsoft a soudainement retiré de ses serveurs la première mise à jour majeure de Windows 10. Suite à ce retrait, la firme de Redmond avait uniquement communiqué au sujet de la non-disponibilité des images ISO de Windows 10 version 1511 (l'autre nom de la mise à jour), tout en assurant que sa diffusion via Windows Update se poursuivait.

Plusieurs hypothèses ont circulé afin de comprendre le pourquoi de ce retrait, dont des problèmes d'activation et de désactivation du chiffrement BitLocker. Ces hypothèses ne sont aujourd'hui pas confirmées par Microsoft qui vient de restaurer la mise à jour de novembre. C'était du côté d'un bug de confidentialité qu'il fallait chercher.

Ce changement de certains paramètres de confidentialité (réinitialisés à leur valeur par défaut) avait été signalé par quelques utilisateurs et n'était donc pas fantasmé. D'après Microsoft, il a touché " un tout petit nombre d'utilisateurs qui avaient déjà installé Windows 10 et ont appliqué la mise à jour de novembre. "

" Une fois que ces utilisateurs ont installé la mise à jour de novembre, quelques-uns de leurs paramètres de préférences ont pu ne pas avoir été retenus par inadvertance. Pour ces utilisateurs, nous allons restaurer leurs paramètres dans les prochains "

, écrit qui Microsoft qui présente ses excuses. Ah ! Ces satanés " bugs "...

Ces paramètres sont bel et bien liés à la confidentialité, du moins ils sont rangés dans les paramètres de confidentialité de Windows 10. En l'occurrence, il s'agit de quatre paramètres : laisser les applications utiliser l'identifiant de publicité, activer le filtre SmartScreen pour vérifier le contenu Web (davantage une option de sécurité), autoriser les applications à s'exécuter en arrière-plan et la synchronisation avec des appareils.

Microsoft avait d'abord laissé entendre que désormais Windows 10 version 1511 serait exclusivement diffusé via Windows Update. Maintenant que ledit bug de confidentialité a été corrigé, non seulement la diffusion par le biais de Windows Update a repris, mais l'outil MCT (Media Creation Tool) pour télécharger Windows et obtenir des images ISO propose celles de Windows 10 version 1511 :

MCT

Il est possible de vérifier que MCT proposera effectivement Windows 10 version 1511 en cliquant sur les propriétés de l'exécutable et en regardant à l'onglet Détails. Il est fait référence à la build 10586 qui est celle de Windows 10 version 1511.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1868936
"Ce changement de certains paramètres de confidentialité (réinitialisés à leur valeur par défaut) avait été signalé par quelques utilisateurs et n'était donc pas fantasmé. D'après Microsoft, il a touché " un tout petit nombre d'utilisateurs qui avaient déjà installé Windows 10 et ont appliqué la mise à jour de novembre. ""

Ah tiens, quelqu'un sur ce forum m'avait dit le contraire en disant que je dénigrais Microsoft par pure haine. Si je me souviens bien j'avais dit qu'on ne faisait pas de statistiques à partir de quelques quidams sur un forum.

Cela dit, je reste convaincu que quelque soient les paramètres de confidentialité définis par l'utilisateur, la récolte effective ne change pas d'un pouce. Ceci semble être d'ailleurs confirmé par cette étude via wireshark: http://arstechnica.com/information-technology/2015/08/even-when-told-not-to-windows-10-just-cant-stop-talking-to-microsoft/

Le #1868940
Win 10 telephone maison ? incredible

ben oui quoi la chose étant trop visible on fait une modif et on reviens mais la collecte est la même en plus sombre( tout le monde ne sait faire tourner du wireshark )


oui oui je fais parti des haineux ( ou des lucides ? )
Le #1868957
mouarf76 a écrit :

"Ce changement de certains paramètres de confidentialité (réinitialisés à leur valeur par défaut) avait été signalé par quelques utilisateurs et n'était donc pas fantasmé. D'après Microsoft, il a touché " un tout petit nombre d'utilisateurs qui avaient déjà installé Windows 10 et ont appliqué la mise à jour de novembre. ""

Ah tiens, quelqu'un sur ce forum m'avait dit le contraire en disant que je dénigrais Microsoft par pure haine. Si je me souviens bien j'avais dit qu'on ne faisait pas de statistiques à partir de quelques quidams sur un forum.

Cela dit, je reste convaincu que quelque soient les paramètres de confidentialité définis par l'utilisateur, la récolte effective ne change pas d'un pouce. Ceci semble être d'ailleurs confirmé par cette étude via wireshark: http://arstechnica.com/information-technology/2015/08/even-when-told-not-to-windows-10-just-cant-stop-talking-to-microsoft/


'alut mouarf76,

Effectivement, l'utilisation du logiciel Wireshark semble être une bonne méthode pour savoir quoi mais :

1) Pourquoi toujours donner comme lien celui-ci (je ne parle pas de toi en particulier, mais des gens qui parlent de wireshark et de Windows) ?

2) Tu nous donnes un lien OK, mais quel sont les résultats ?
Microsoft a envoyé la configuration physique de ton ordinateur aux serveurs de Microsoft en vue de statistiques, ou alors Microsoft a récupéré tes mots de passes ? Ou alors en fait, on ne sais même pas dans le détail avec Wireshark ce qui est parti vers Microsoft ?

3) Je ne connais pas l'utilisation de Wireshark mais celui-ci ne doit pas être non plus méga difficile à utiliser. Donc pourquoi, on ne me donne pas un tutoriel (en français) spécial Microsoft pour surveiller ce qu'envoye Windows 10 ?



Le #1868958
mapool a écrit :

Win 10 telephone maison ? incredible

ben oui quoi la chose étant trop visible on fait une modif et on reviens mais la collecte est la même en plus sombre( tout le monde ne sait faire tourner du wireshark )


oui oui je fais parti des haineux ( ou des lucides ? )




Ben oui ni toi ni moi apparemment, c'est pour cela que je viens pas fanfaronner (qui a dit troller) sur Microsoft ou Windows.
Le #1868963
"...par inadvertance...">>>Mais oui...
Le #1868965
lebonga a écrit :

"...par inadvertance...">>>Mais oui...


C'est vrai que c'est gros ça ...
Le #1868987
Pour ma part, j'ai Windows 10 Pro Oem. Lors de cette mise à jour 1511, cela a complètement planté mes logiciels de périphériques telles que Nvdia Geforce, Razer Synapse, Soundblaster.

Non parlant même pas des logiciels telles que Steam, Raptr, Battlenet et Origin qui se figeaient dès que je les lançais. Par contre, Eset NOD32 et Office 2010 n'ont pas eu de soucis de ce côté.

J'ai tenté de désinstaller et de réinstaller les applications mais rien n'a fonctionné.

J'ai dû réinitialiser les paramètres système PC complètement, avec l'option effacer toutes données utilisateurs, qu'il n' y ait aucune trace des anciennes applications.

Conséquence : tout est rentré dans l'ordre après 2 heures de galère. La réinstallation du système a pris 20 minutes en tout avec les pilotes et logiciels.

Par contre, je me pose des questions sur la fiabilité de ses mises jours en entreprise : il faudra absolument tester sur plusieurs postes pilotes pour vérifier l'état des applications métiers et systèmes après une mise à jour majeure, voire mineure.
Le #1869015
FRANCKYIV a écrit :

mouarf76 a écrit :

"Ce changement de certains paramètres de confidentialité (réinitialisés à leur valeur par défaut) avait été signalé par quelques utilisateurs et n'était donc pas fantasmé. D'après Microsoft, il a touché " un tout petit nombre d'utilisateurs qui avaient déjà installé Windows 10 et ont appliqué la mise à jour de novembre. ""

Ah tiens, quelqu'un sur ce forum m'avait dit le contraire en disant que je dénigrais Microsoft par pure haine. Si je me souviens bien j'avais dit qu'on ne faisait pas de statistiques à partir de quelques quidams sur un forum.

Cela dit, je reste convaincu que quelque soient les paramètres de confidentialité définis par l'utilisateur, la récolte effective ne change pas d'un pouce. Ceci semble être d'ailleurs confirmé par cette étude via wireshark: http://arstechnica.com/information-technology/2015/08/even-when-told-not-to-windows-10-just-cant-stop-talking-to-microsoft/


'alut mouarf76,

Effectivement, l'utilisation du logiciel Wireshark semble être une bonne méthode pour savoir quoi mais :

1) Pourquoi toujours donner comme lien celui-ci (je ne parle pas de toi en particulier, mais des gens qui parlent de wireshark et de Windows) ?

2) Tu nous donnes un lien OK, mais quel sont les résultats ?
Microsoft a envoyé la configuration physique de ton ordinateur aux serveurs de Microsoft en vue de statistiques, ou alors Microsoft a récupéré tes mots de passes ? Ou alors en fait, on ne sais même pas dans le détail avec Wireshark ce qui est parti vers Microsoft ?

3) Je ne connais pas l'utilisation de Wireshark mais celui-ci ne doit pas être non plus méga difficile à utiliser. Donc pourquoi, on ne me donne pas un tutoriel (en français) spécial Microsoft pour surveiller ce qu'envoye Windows 10 ?




"Donc pourquoi, on ne me donne pas un tutoriel (en français) spécial Microsoft pour surveiller ce qu'envoye Windows 10 ?"

Francky tu as quelques concepts qui te manquent en informatique.

Sous Windows tu as une librairie qui s'appelle advapi.dll. Cette librairie crypte tout ce qui sort et rentre pour que tu ne puisses pas savoir ce que Windows t'envoie ou te prend. Cette librairie contient une NSA Key (cf https://en.wikipedia.org/wiki/NSAKEY ). L'analyse de arstechnica dit simplement que le trafic ne change pas (quant aux serveurs contactés) quand tu décoches tes cases ou quand tu les coches. Tout ceci me conforte dans l'idée qu'elles n'ont pas d'effet. Si Microsoft voulait faire preuve de transparence dans son comportement il ne se servirait pas de advapi.dll (dont la suppression provoque l'impossibilité du démarrage de Windows).

Tout ça pour dire que tu ne pourras jamais voir ce que Windows prend de toi car figure toi qu'il n'a pas du tout envie que tu saches ce qu'il te prend dans ton dos. Par contre tu peux regarder ce que disent les documents internes de Microsoft révélés par Snowden depuis juin 2013.

Voici les preuves de cet espionnage/collecte avec l'historique: http://techrights.org/wiki/index.php/Microsoft_and_the_NSA

Ces documents n'ont jamais été démentis par Microsoft (puisqu'ils viennent de chez eux). La presse du monde entier a pu vérifier l'information des centaines de fois. Presque tous les grands quotidiens du monde ont déjà relayé cette information, mais étonnamment, les fanboys ne veulent vraiment pas voir ce qui est sous leur nez.

Ici sur ces pages, on a ce genre de spécimens étranges. Des adeptes de la théorie du complot anti-microsoft....
Le #1869071
mouarf76 a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

mouarf76 a écrit :

"Ce changement de certains paramètres de confidentialité (réinitialisés à leur valeur par défaut) avait été signalé par quelques utilisateurs et n'était donc pas fantasmé. D'après Microsoft, il a touché " un tout petit nombre d'utilisateurs qui avaient déjà installé Windows 10 et ont appliqué la mise à jour de novembre. ""

Ah tiens, quelqu'un sur ce forum m'avait dit le contraire en disant que je dénigrais Microsoft par pure haine. Si je me souviens bien j'avais dit qu'on ne faisait pas de statistiques à partir de quelques quidams sur un forum.

Cela dit, je reste convaincu que quelque soient les paramètres de confidentialité définis par l'utilisateur, la récolte effective ne change pas d'un pouce. Ceci semble être d'ailleurs confirmé par cette étude via wireshark: http://arstechnica.com/information-technology/2015/08/even-when-told-not-to-windows-10-just-cant-stop-talking-to-microsoft/


'alut mouarf76,

Effectivement, l'utilisation du logiciel Wireshark semble être une bonne méthode pour savoir quoi mais :

1) Pourquoi toujours donner comme lien celui-ci (je ne parle pas de toi en particulier, mais des gens qui parlent de wireshark et de Windows) ?

2) Tu nous donnes un lien OK, mais quel sont les résultats ?
Microsoft a envoyé la configuration physique de ton ordinateur aux serveurs de Microsoft en vue de statistiques, ou alors Microsoft a récupéré tes mots de passes ? Ou alors en fait, on ne sais même pas dans le détail avec Wireshark ce qui est parti vers Microsoft ?

3) Je ne connais pas l'utilisation de Wireshark mais celui-ci ne doit pas être non plus méga difficile à utiliser. Donc pourquoi, on ne me donne pas un tutoriel (en français) spécial Microsoft pour surveiller ce qu'envoye Windows 10 ?




"Donc pourquoi, on ne me donne pas un tutoriel (en français) spécial Microsoft pour surveiller ce qu'envoye Windows 10 ?"

Francky tu as quelques concepts qui te manquent en informatique.

Sous Windows tu as une librairie qui s'appelle advapi.dll. Cette librairie crypte tout ce qui sort et rentre pour que tu ne puisses pas savoir ce que Windows t'envoie ou te prend. Cette librairie contient une NSA Key (cf https://en.wikipedia.org/wiki/NSAKEY ). L'analyse de arstechnica dit simplement que le trafic ne change pas (quant aux serveurs contactés) quand tu décoches tes cases ou quand tu les coches. Tout ceci me conforte dans l'idée qu'elles n'ont pas d'effet. Si Microsoft voulait faire preuve de transparence dans son comportement il ne se servirait pas de advapi.dll (dont la suppression provoque l'impossibilité du démarrage de Windows).

Tout ça pour dire que tu ne pourras jamais voir ce que Windows prend de toi car figure toi qu'il n'a pas du tout envie que tu saches ce qu'il te prend dans ton dos. Par contre tu peux regarder ce que disent les documents internes de Microsoft révélés par Snowden depuis juin 2013.

Voici les preuves de cet espionnage/collecte avec l'historique: http://techrights.org/wiki/index.php/Microsoft_and_the_NSA

Ces documents n'ont jamais été démentis par Microsoft (puisqu'ils viennent de chez eux). La presse du monde entier a pu vérifier l'information des centaines de fois. Presque tous les grands quotidiens du monde ont déjà relayé cette information, mais étonnamment, les fanboys ne veulent vraiment pas voir ce qui est sous leur nez.

Ici sur ces pages, on a ce genre de spécimens étranges. Des adeptes de la théorie du complot anti-microsoft....


Ok ... donc à quoi ça sert de me mettre un lien à propos de Wireshark alors que la finalité est que l'on ne peut pas savoir ce qui part chez Microsoft ?

Si c'est pour dire qu'il y a une backdoor ... il n'y a juste .... aucune preuve ...
Le #1869072
A la limite, ce que prouve ton document, c'est que oui ... Microsoft peut tout mettre en œuvre pour récupérer des données d'utilisateurs dans le cadre (et dans ce seul cadre) d'une enquête judiciaire.

De la à affirmer que Microsoft espionne tout le monde tout le temps, ça révèle du grand phantasme !!!

(merde alors pourquoi les attentats n'ont pas été déjoué avec tous ces djihadistes qui utilisent Windows ?)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]