Windows 7 et 8.1 : blocage des mises à jour pour les puces Kaby Lake et Bristol Ridge

Le par  |  30 commentaire(s)
Intel-Kaby-Lake-desktop

Les mises à jour pour Windows 7 et 8.1 vont être bloquées pour des appareils équipés de processeurs à architecture récente. Une fin de support anticipée pour ces systèmes d'exploitation.

Avec les processeurs d'Intel et AMD à architecture Kaby Lake (Intel 7e génération) et Bristol Ridge, ainsi que Qualcomm 8996, les mises à jour pour Windows 7 et 8.1 vont être bloquées. Microsoft le précise dans une page d'aide récemment publiée au sujet d'un code d'erreur 80240037 rencontré avec Windows Update.

Microsoft-logoCette modification de la politique de support avait été annoncée l'année dernière. La mise en application va donc débuter.

" Les appareils Windows 7 et Windows 8.1 avec un processeur de septième génération ou une génération ultérieure ne sont plus en mesure d'analyser ou télécharger des mises à jour via Windows Update ou Microsoft Update ", écrit Microsoft.

A fortiori, ce blocage concerne les processeurs AMD Ryzen. Comme ce sont des architectures récentes, il est peu probable que beaucoup d'utilisateurs soient concernés. Dans les entreprises néanmoins, l'impact pourrait être plus sensible avec par exemple des rétrogradations depuis Windows 10 qui auraient été effectuées pour conserver l'homogénéité d'un parc informatique.

Soulignons que initialement, Microsoft avait aussi prévu de modifier en ce sens sa politique de support de Windows 7 et 8.1 avec des ordinateurs équipés de processeurs à architecture Skylake d'Intel (6e génération). La firme de Redmond était finalement revenue sur cette décision, justifiant que des mesures avec ses partenaires OEM et Intel ont permis de s'assurer de tests de validation des mises à jour.

Hormis le cas particulier avec des processeurs récents, le support de Windows 7 et Windows 8.1 se termine respectivement le 14 janvier 2020 et le 10 janvier 2023.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1957215
C'est n'importe quoi...

Depuis quand Microsoft s'autorise ce genre de decision ? C'est pas a lui de decider ce qu'on installe ou pas.
Le #1957216
Avec Microsoft, "qui peut le plus ne peut plus le moins"... Navrant...
Le #1957233
Si ça c'est pas de l’obsolescence programmée

Peut être que l'UE aura son mot à dire là dessus
Le #1957242
ahlalalala heureusement des hackers vont se pencher sur la question.
Le #1957256
Le #1957269
Ok... donc un bon point pour Ryzen !


Le #1957310
Ils utilise toutes les routes possible pour imposé le 10.
Le #1957320
drahus a écrit :

Ils utilise toutes les routes possible pour imposé le 10.


Malheureusement...

Et réduire le coût des supports sur les anciennes plateformes
Le #1957365
En attendant ce sont quand même de beaux enculés.

Et ça ne motive pas à migrer vers ces CPU de "nouvelles générations".

Le cout de la migration (MOBO + CPU + nouvelle RAM bien souvent).
+
En cadeau bonus, la backdoor implémentée en hardware, DIRECTEMENT dans les entrailles des derniers CPU INTEL.
+
Cette limitation artificielle et 100% mercantile pour tenter de nous forcer la main à migrer sur Windows 10.
=
Nos "vieux" CPU qui remplissent PARFAITEMENT leurs rôles plusieurs années après leurs achats, ont encore de beaux jours devants eux.

Ils voudraient finir de tuer la plateforme PC (qui n'est déjà pas au meilleur de sa forme) qu'ils ne s'y prendraient pas autrement.

Franchement plus ça va et plus Microsoft me donne envie de gerber.
Le #1957375
Asubakatchin >>>"...dans les entrailles des derniers CPU INTEL..." >>>a mon avis, tous les proc' actuels en contiennent... (fixes ou mobiles...)

http://www.eteknix.com/expert-says-nsa-have-backdoors-built-into-intel-and-amd-processors/ (Dsl, en anglais...)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]