Windows Media Player corrigé

Le par  |  4 commentaire(s) Source : 01Net
Microsoft

  Dernièrement le système de DRM ( gestion des droits numériques ) de Microsoft se trouvait malmené par des fichiers WMA et WMV vérolés qui infestaient le PC d' ad-awares ici .

 

Dernièrement le système de DRM ( gestion des droits numériques ) de Microsoft se trouvait malmené par des fichiers WMA et WMV vérolés qui infestaient le PC d' ad-awares ici .

Microsoft veut réduire ces risques et promet un correctif sous quelques jours pour son lecteur multimédia si condamné par la Commission Européenne.

Panda Software, l' éditeur de solutions de sécurité, a signalé récemment que des fichiers audio et vidéo piégés circulaient sur le réseau de P2P.

Les versions 9 et 10 du Player de Microsoft seront corrigées sous peu.

Pas question pour autant de reconnaître une faille de sécurité dans son logiciel. "Il n'y a pas de bug dans le système de gestion des licences de notre player ", assure Nicolas Mirail, l'un des porte-parole de Microsoft France.

"La mesure que nous prenons est préventive et consiste à permettre à l'utilisateur de mieux contrôler le téléchargement d'une licence chaque fois qu'il veut obtenir un fichier protégé". C'est en effet à ce moment-là que des logiciels indésirables peuvent s'installer sur le PC.

Outre les protections proprement dites des DRM, le dispositif prévoit d' afficher des publicités sous forme de Pop-Up, dont les pirates se servent pour détourner les internautes vers des sites Web phagocytés à partir desquels on peut télécharger des logiciels vérolés.

En théorie, un simple logiciel anti Pop-Up, comme celui fourni avec le Service Pack 2, élimine tout risque.Ce n'est pas aussi simple, prévient Nicolas Mirail."Il suffit que la page Web contienne un composant, un activeX par exemple, pour contourner l'action de l'anti pop-up".

Les recommandations de Microsoft sont simples :

L'éditeur invite ainsi les internautes à faire preuve de prudence. La future mise à jour de Windows Media Player leur permettra de vérifier si les serveurs de licences sont dignes de confiance.

 Avant la connexion, une boîte de dialogue s'affichera avec l'adresse du serveur. Si cette dernière n'est pas explicite, il faudra refuser le téléchargement.

Il est bien certain que cela n' est pas évident pour un néophyte, la solution radicale étant sans nul doute de ne pas fréquenter les réseaux P2P au  chant des sirènes envoûtant, mais si meurtrier.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #30093
MOi j'ai fait un CD de 2000 et XP bootable avec le logiciel N LITE. Depuis j'ai choisi de ne pas avoir pas mal de logiciel à bilou dedans. Une version qui fait maintenant 300 MO et qui prend moins de 1 Go sur le disque.
Anonyme
Le - Editer #30102
Des emplâtres sur des jambes de bois
Le #30143
Que les pro-windows viennent défendre leur société chérie.
Je veux les entendre là, parce que comme d'habitude, c'est du n'importe quoi!
Pas la peine de répéter ce qui a été dit avant sur les DRM
Le #30185
Encore, une bagareur anti-windows-pro-linux, ci-dessus' Comme je l'ai dit dans une autre news, si Windows bug plus que Linux, c'est (entre autres) parce que plus de néophite utilise Windows. Donc, ils génèrent plus de problèmes et de petits comiques se concentrent sur Windows pour trouver encore et toujours des failles. Personne ne me fera croire qu'il existe un système sans failles. Et donc, 100 personnes attaquant Windows ont plus de chance de le planter que 1 personne attanquant Linux.De l'autre coté de l'écran, l'utilisateur voit son Windows planter tout le temps et jamais sons Linux. C'est logique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]