Wistron abandonne les affichages flexibles de Polymer Vision

Le par  |  1 commentaire(s) Source : +Platic Electronics (via Engadget)
Polymer Vision Readius logo

La reprise du concept des affichages flexibles de Polymer Vision par la société Wistron n'aura finalement pas permis de faire évoluer l'idée de base. Ne restent que les brevets.

Si l'on reparle des écrans flexibles pour 2013, notamment du côté de Samsung, l'idée avait été sérieusement développée par Polymer Vision pour constituer un produit, le Readius, présenté en 2008 et comprenant un affichage e-paper ( sans rétroéclairage ) pouvant se déplier.

Dans sa forme compacte, l'appareil possède l'encombrement d'un téléphone portable mais son système de charnière permet de dérouler un affichage 5". A l'origine, il devait être doté d'un modem cellulaire 3G et permettre la consultation de documents, sa messagerie, le suivi des réseaux sociaux ou la lecture d'ebooks.

Derrière le Readius, il y avait la technologie d'écran souple de la start-up Polymer Vision ( issue de Philips ), qui a tenté de déployer un site de production en Allemagne. Malheureusement, la seconde moitié de 2008 a vu se développer la crise des subprimes aux Etats-Unis, point de départ d'une crise économique mondiale qui s'est étendue les trimestres suivants et a asséché les possibilités de financement.

La société n'a pas résisté au choc et a dû stopper ses projets de déploiement en cours. Elle a été rachetée fin 2009 par le taiwanais Wistron qui a tenté de relancer le projet Readius et son affichage dépliable, avec un lancement espéré en 2010.

MWC 2008 Polymer Vision Readius 03  MWC 2008 Readius 07 
Le Readius en 2008

2010, c'est aussi l'année de la commercialisation de la tablette iPad qui a redéfini la catégorie des tablettes média et entraîné un grand nombre de tablettes Android dans son sillage tandis que les smartphones ont vu leurs écrans s'agrandir, passant de 4" à 4,7" pour enfin atteindre des tailles de 5" et plus, avec couleur et gestion de la vidéo.

Si en 2008, le Readius semblait prometteur quand les téléphones avaient encore des écrans ne dépassant guère 3 à 3,5", le projet l'était déjà moins en 2010-2011 face un segment des smartphones en ébullition et des tablettes rivalisant de qualité d'affichage et de contenus multimédia.

Wistron a donc fini par abandonner l'idée de mener le projet à maturité commerciale et, sans pouvoir trouver à son tour de repreneur, a finalement choisi de dissoudre l'équipe de Polymer Vision, n'en conservant que les brevets.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1104872
Pour ma part je trouve ça beaucoup plus innovant et futuriste qu'une simple tablette.
Dérouler son écran dissimulé à l'intérieur de son Smartphone, j'adore!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]