Viré pour avoir joué à WoW sous Linux '

Le par  |  13 commentaire(s) Source : Slashdot
World of Warcraft jaquette (Small)

Un joueur en ligne s'est vu exclure du jeu World of Warcraft, parce qu'il aurait utilisé un logiciel tiers pour gagner un avantage lors de ses sessions en ligne.

Un joueur en ligne s'est vu exclure du jeu World of Warcraft, parce qu'il aurait utilisé un logiciel tiers pour gagner un avantage lors de ses sessions en ligne.

World of warcraft jaquette smallL'affaire est un peu obscure, mais il semble qu'un afficionado du jeu en ligne World of Warcraft, qui se fait appeler Infernix, ait été exclu du jeu pour avoir fait usage d'un logiciel tiers apte à lui donner sur les autres participants "un avantage décisif". Dans un échange fourni de correspondances avec les gestionnaires du jeu, Infernix se défend d'avoir triché, mais reconnaît avoir joué sous Linux au moyen du programme WINE et d'un clavier programmable Logitech.

Notre homme, qui travaille pour un fournisseur d'accès à Internet, se défend d'avoir essayé de tricher, mais admet avoir joué, depuis son lieu de travail (où il travaille sur des serveurs sous Linux), à World of Warcraft, et faire partie de cette frange minuscule (à peine 0,2% du total) de joueurs qui se livrent à leur passion sous Linux. Il se demande toutefois en quoi le fait d'avoir choisi ce système d'exploitation pour jouer représente une tricherie, malgré la présence effective d'un logiciel tiers (WINE) dans sa configuration, ce qui semble interdit par les Conditions d'Utilisation du jeu en ligne.

Le problème vient peut-être davantage du matériel qu'il emploie pour jouer, puisqu'il se sert d'un clavier programmable de marque Logitech, sur lequel certaines touches peuvent se voir affecter des macros, ces petits programmes qui concentrent une série d'actions au clavier successives. Notre joueur a en effet dédié certaines touches à telle ou telle action du jeu, dont il a atteint le niveau Mage-60. Ainsi, sous Wardrobe, il faisait appel à une combinaison de clés sur son clavier pour recharger ses armes. Infernix met également en doute l'interdiction de se servir d'un clavier programmable, car selon lui, aucune mention n'en est faite dans les Conditions d'Utilisation du jeu, et la notice du fabricant laisse entendre que ces claviers ont justement été conçus pour faciliter la vie des joueurs...

Infernix ajoute que la quasi-totalité des logiciels aptes à aider un gamer dans les phases difficiles d'un jeu en ligne, donc à lui donner indûment un avantage sur les autres protagonistes, que ces logiciels, donc, nécessitent dans leur immense majorité la présence du programme de développement .NET FrameWork de Microsoft (et on s'étonnera que seulement 0,2% des joueurs s'adonnent à WoW sous Linux...), lequel ne saurait tourner sous WINE, même sous la torture.

Le mystère s'épaissit, donc, et le Game Master de Blizzard Europe (l'éditeur du jeu) laisse entendre que la conjonction d'un clavier programmable et d'une application (WINE) autorisant des programmes Windows à tourner sous Linux aurait toutes les apparences d'un bot, autrement dit d'un programme conçu pour servir de "sparring partner" aux joueurs en ligne, avec sur eux l'avantage de ne jamais se fatiguer, ni commettre d'erreurs d'appréciation ou de manipulation, soit en gros l'équivalent d'une partie d'échecs jouée contre un ordinateur.

En plaçant ce genre d'accusations, et malgré les dénégations d'Infernix, Blizzard Europe se met un peu en porte-à-faux, dans la mesure où le joueur incriminé indique avoir versé des sommes importantes pour accéder au jeu (il parle de plus de 300 euros pour 3.000 heures passées en ligne), et que l'éditeur ne peut prouver qu'il y a eu tricherie, ni qu'une partie s'est bien déroulée en l'absence du joueur soupçonné de malhonnêteté, une caractéristique de la présence d'un bot. Le compte de jeu en ligne d'Infernix a cependant bien été supprimé, et ce dernier se réserve le droit de porter l'affaire devant la justice. Il déplore également le fait que les claviers programmables ne soient pas expressément interdits par l'éditeur, mais que leur utilisation puisse entraîner de telles sanctions.


Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #93567
Bonjour,
j'ai pas bien compris il s'est fait virer pour le programme tiers ou le clavier (qui doit etre le G15 de logitech) parce que au sujet du clavier ils n'ont jamais dit clairement dans leur forum officiel qu'ils etait interdit. A quoi sert wine' en quoi il interragi avec wow'
Le #93568
Les gars de chez Blizzard ne semblent pas trop connaitre le monde linux.

Wine n'apporte rien de plus que ce que windows apporte, pour la simple et bonne raison que ce n'est qu'un simple interpretateur d'executable de type PE.

Le clavier logitruc est parfaitement paramétrable sous windows aussi, inutile d'avoir Wine.

La prochaine fois, ce joueur sera moins bavard sur sa configuration et sa maniere de jouer.
Le #93573
0.2% qui utilisent Linux, ca fait quand meme plusieurs milliers de joueurs au final... Il s'est peut etre plus fait virer par l'utilisation du clavier Logitech que par l'utilisation de Linux/WINE
Et je rejoins Kertiam au final : j'imagine parfaitement le joueur typique super pretencieux : "ouais moi je joue sous Linux avec mon clavier Logitech super programmable..."
Le #93585
ouais enfin tu ban pas un client pour ca...
le G15 est supporté (confirmé sur forum us), si Wine n'interagis pas avec wow alors il n'a aucune raison de se faire ban.
wardrobe est un add-on autorisé qui permet changer son matos en un clic. Je vois vraiment pas pourquoi il s'est fait ban.

@ange-gabriel tu pourrais me dire ou je pourrai en savoir plus' (genre tes sources) merci!
Le #93609
Ben les gars, vous savez déjà tout : apparemment, lorsque tu joues en lignes (je ne suis pas gamer... ), le serveur identifie sur quelle machine tu es, et peut donc déterminer si un programme autre que WoW te sers à jouter avec les autres... S'il apparaît que c'est le cas, tu es dans la oumfa, parce que le serveur t'assimiles à un bot, autrement dit à un programme automatisé, et non à un joueur en chair et en os...

Je rejoins ce qui pensent que c'est l'association "clavier programmable + processus supplémentaire" qui a motivé la décision de Blizzard Europe : avec un tel clavier, tu peux effectivement, avec une seule pression sur une touche, te livrer à plusieurs actions successives de façon automatique (c'est le principe des macros), alors que ton voisin doit enchaîner les frappes clavier pour arriver au même résultat. Pour ce qui est des processus supplémentaires, même cause, même effet : lorsque tu joues à WoW en live, tu ne dois pas être assisté de quelque programme tiers que ce soit, fût-il un interpréteur de commandes comme WINE...

Dura lex, sed lex...
Le #93611
AngeGabriel je ne suis pas de ton avis sur ta phrase :


lorsque tu joues à WoW en live, tu ne dois pas être assisté de quelque programme tiers que ce soit, fût-il un interpréteur de commandes comme WINE...



Wine est autant "tiers" que Windows l'est. Il joue le mm role que Windows. Jouer a WoW sans wine sous linux revient a jouer a WoW sans windows sous windows (désolé mais le WM s'appelle comme l'OS chez Microsoft ).
Le #93624
Et puis comment jouer a WoW sous Linux sans utiliser WINE ou un de ses equivalents '' (en meme temps, quel interet de jouer a WoW sous Linux dans le seul interet qu'il tourne plus lentement que sous Windows '.. )
Le #93637
Je suis pas convaincu la.
Wow inspecte ton pc a l'aide du "warden client"
http://www.lexpansion.com/art/6.0.135848.0.html

si il trouve un processus qui est dans leur blacklist il te ban, mais je ne pense pas que wine en sois sinon il n'y aurai aucun joueur de wow linuxien.

Apres moult recherche j'ai vu que le clavier "permetterai" de mettre un timer entre les differentes actions dans la macro (chose impossible en jeu), alors la oui peut etre que c'est considere comme du cheat.

enfin bref tiens nous au courant ange-gabriel.
Le #93676
Moi, ce qui me peine le plus dans cette histoire, c'est l'attitude déplorable et fort regrètable de Blizzard en répondant avec des "bots" justement. Sur toutes les réponses envoyées, seules une semble etre rédigé par une personne physique. Les autres mails ne sont que des templates envoyé automatiquement.
Je suis aussi convaincu que les gens chez Blizzard n'en avait rien à foutre des excuses de se pauvre type, ni meme n'ont ils cherché en détail ce qui aurait causé le problème.

Le seul point que je retiens contre le type, c'est le clavier. Pour moi, l'usage d'un tel clavier est un clair avantage sur les autres, mais fort peu comparable à un bot ou il ne faudrait meme plus clicker. Cependant s'il est vrai qu'on peut mettre un timer sur ce clavier et automatiser le tout...

Pour finir, bannir un gars pour tricherie après 3000h de jeu et 300$ de payé sans le moindre avertissement, moi je dis que Blizzard c des connards. Et sa rhyme en prime.
(je sors ------->[])
Le #93984
Allez Infernix ! et vive Linux, on peut même jouer à wow !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]