XANDROS 4.1 : Linux à la portée de tous

Le par  |  3 commentaire(s)
La mise à jour du système, des applications, mais aussi l’installation des nouvelles applications (paquetages) se font à partir du module Xandros Network, qui n’est autre qu’un gestionnaire de paquetages, comme Synaptic sous gnome (interface graphique de la commande console apt-get), revu et corrigé par Xandros.

Là encore, la simplicité est le maître mot de ce module. Pour commencer, même si ce n’est pas obligatoire le strict nécessaire étant réglé par défaut, vous pourrez modifier la liste des sources des paquetages. Ces sources peuvent être un serveur Internet, ou un support amovible tel que le CD-ROM. A ce titre, Xandros fournit un CD d’applications contenant toutes les applications nécessaires pour bien débuter (Acrobat reader, MySQL, the Gimp, lecteur multimédia, Open Office, Thunderbird, Opera, etc.).


 snapshot7     snapshot8

Xandros Network représente la façon la plus simple de maintenir son système
à jour, mais également pour installer/désinstaller les applications.



Xandros mettant l’accent sur la stabilité, tout comme la distribution Debian, vous ne pourrez pas installer les dernières versions de logiciels, un minimum de temps étant requis au sein de la communauté Debian évoquant le stade de développement.
A titre d’information, le statut experimental définit des paquetages debian en cours de développement et donc non finalisés. Le statut unstable définit quant à lui le stade d’un paquetage « terminé » et en cours de test. Ce statut renferme toutes les dernières versions de logiciels qui renferment le plus souvent de nombreux bogues graves, qui une fois découvert sont transmis au mainteneur des paquetages. Ce dernier propose alors une version corrigé qu’il place sur le serveur unstable et qui est répercuté sur tous les miroirs Debian, généralement dans les 24 heures. Une fois que les paquetages auront « mûris », ceux-ci sont placés dans le serveur testing suivant divers critères de sélection :
  • Absence de bogues critiques,
  • Villégiature minimale de 10 jours dans unstable pour découvrir les bogues critiques,
  • Compilation réussie sur toutes les architectures officiellement pris en charge,
  • Dépendances toutes satisfiables.

Tout ceci avant d’être promu stable par le Stable Release Manager.
Vous aurez donc toute liberté de cocher la case Debian unsupported site pour obtenir les dernières versions de logiciels. Ou même de rajouter manuellement des sourcesnon officielles de diverses provenances. Une liste non exhaustive est par exemple disponible sur le site apt-get.
Mais en contrepartie, même si vous bénéficiez des logiciels « dernier cri », vous perdrez tout support technique de la part de Xandros.


snapshot9     snapshot12

Xandros Network gère de manière autonome toutes les dépendances
nécessaires à l'installation d'une application.


Le reste est assez simple puisque Xandros Network se présente sous la forme d’une arborescence classé par catégorie de paquetages. Sélectionnez les composants et applications additionnelles puis cliquez sur Installer. Xandros se charge de tout pour vous, même d’installer les dépendances nécessaires aux applications que vous aurez choisi d’installer.

../..

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
  • Visiblement, Facebook Home sera une véritable bouffée de liberté face aux réunions de ...
  • Facebook présente Facebook Home qui devient l'écran d'accueil et de verrouillage d'un ...
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #170222
salut
cet article n'est pas convainquant, Ubuntu ou Mandriva ( version free) fait aussi bien voir mieux ( en particulier pour tout ce qui non libre et au niveau de la prise en main ) tout en étant gratuit ! <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #170223
Je n'ai jamais dit que Xandros était mieux qu'Ubuntu ou cie. Et Mandriva fait aussi bien, je suis d'accord avec toi, tout comme Ubuntu qui repose aussi sur le modèle Debian et qui est bien plus modulaire que Mandriva, mais ce n'est pas un comparatif de distributions Linux que j'ai rédigé ici.

Mais Xandros a le mérite de n'imposer aucune procédure d'installation supplémentaire contrairement aux distributions libres où tu dois par exemple installer des pilotes propriétaires (un pilote 3D libre, c'est assez catastrophique pour jouer à Quake 3 ou bénéficier de Compiz par exemple) ou encore certaines applications.
Sur les distributions libres, Wine est loin de pouvoir offrir une simplicité, une stabilité et une aussi large compatibilité logicielle que CrossOver qui est payant. Ce n'est bien sûr qu'un exemple.
Parce que personnellement, Ubuntu n'a jamais été capable de reconnaître convenablement mon matériel. Il m'a toujours fallu installer manuellement des pilotes propriétaires, quasiment aucun paquetage n'étant disponible sur les serveurs et autres miroirs Debian.

Bref, tout est prêt à l'emploi et simplifié à l'extrême pour l'utilisateur lambda qui n'a aucune connaissance Linux et qui ne souhaite pas se plonger dans les entrailles de Linux. Par conséquent, cette distribution s'adresse surtout et en grande parti aux débutants qui ne souhaitent utiliser leur PC que pour de simples tâches sans se prendre la tête.

Et arrêtons aussi de dire que les distributions Linux sont gratuites (c'est une bêtise énorme contre laquelle je lutte depuis des années), car hormis Ubuntu qui est véritablement gratuit, les autres sont des distributions "libres". Ce qui sous entend qu'une donation serait plus que sympathique, histoire de contribuer au développement de l'OS. Et à ce titre, heureusement que des entreprises privées investissent dans le monde Linux. Sinon Linux serait encore limité à une utilisation dans un garage.
Le #170227
Pour avoir testé d'ancienne version de xandros qui m'avait à l'époque que moyennement convaincu (notamment pour la qualité de la traduction française), l'intérêt de cette distribution est sans doute cross-over pour les accros au logiciel windows. Sinon pour le reste je préfère de loin Suse ou fedora.

"Et arrêtons aussi de dire que les distributions Linux sont gratuites" Je suis assez d'accord avec toi Manuel DC, Linux demande pas mal de fonds pour son développement, et sans compter qu'il faut payer les licences des logiciels proprios (pour lire les mp3 ou les DVD) qui sont inclus dans ce genre de distribution.

Ubuntu est gratuit car un généreux donateur, mark Shuttleworth subvient aux besoin de la fondation Canonical qui développe Unbuntu. Qui plus est pour pouvoir lire les mp3 et DVD on est obligé de les installer à partir de server plf à la limite de la légalité.

Ceci dit le libre ont des logiciel aussi performant que les logiciels proprios proposés en accompagnement avec crossover.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]