Test Xbox One et premier bilan

Le par  |  8 commentaire(s)
Xbox_One_Logo_b

Lancée fin novembre 2013, la Xbox One avait pour ambition de donner une nouvelle définition à l’expression « console de salon ». Microsoft a mis les petits plats dans les grands pour donner une large envergure à sa toute nouvelle console de salon. Cloud, HDMI passthrough, Kinect Full HD et implémentation de trois systèmes d’exploitation sur la même console avaient pour but d’élargir l’horizon. Pari réussi ou bien tentative en demi-teinte ? Pour résumer, est-il actuellement judicieux d’acheter une Xbox One aujourd'hui ? Et que peut-on en attendre ? Réponses dans notre test/bilan de la Xbox One de Microsoft.

Revenons sur les caractéristiques de la Xbox One. Jeter un oeil avisé aux composants et aux caractéristiques de la bête s’avère en effet essentiel, permet de la jauger et de la comparer à d’autres machines (PC et PS4).

Xbox_One_Console   

La console de Microsoft embarque un APU Jaguar 64 bits (une architecture x86 64 bits donc) à 8 coeurs cadencés à 1.75 GHz (contre 2 GHz pour les 8 coeurs Jaguar de l'APU de la PS4), un GPU de type Radeon HD 7000 (composé de 12 coeurs graphiques) proche de l'AMD Radeon 7790, une petite unité directement intégrée dans l’APU de 32 Mo de mémoire vive à très haut débit et 8 Go de mémoire DDR3.
Le GPU assure une puissance de calcul de 1,23 TFLOPS (contre 1,84 TFLOPS pour la Sony PS4).

La Xbox One se caractérise également par un disque dur de 500 Go au format 2.5" et interface SATA II (interchangeable par l'utilisateur même si la manipulation est loin d'être triviale), 2 ports HDMI 1.4 (une entrée et une sortie), 3 ports USB 3.0, une sortie audio optique, un lecteur Bluray (vitesse non précisée par Microsoft) et un port Ethernet 1000. La console supporte également le Wifi 802.11b/g/n (pas le ac donc) et le Bluetooth 2.1 (pas de support du Bluetooth 4.0/BLE donc).

Xbox_One_Connectique_c Xbox_One_Connectique_a 

Concernant le stockage, s'il est limité physiquement à 500 Go, il est possible d'adjoindre des dispositifs de stockage via les ports USB 3.0 de la console. Mais surtout, Microsoft de préciser qu'il est combiné à un stockage de certaines données dans son cloud. En fait, le stockage s'effectue automatiquement et "intelligemment" par la console.

Si les sauvegardes de jeux et les informations de configuration peuvent être extraites du cloud à n'importe quel moment, tout ce qui est stocké en local consiste principalement en du cache destiné à jouer hors ligne, enregistrer les succès... A chaque connexion au net, la progression dans le jeu et les récompenses acquises sont automatiquement synchronisées. Le stockage dans le cloud de Microsoft permet ainsi de reprendre une partie sauvegardée depuis n'importe quelle Xbox One. Mais il est donc bien possible de jouer sans connexion internet grâce aux données stockées en local. Le cloud est, soit dit en passant, une des promesses associées à la console. Côté jeux vidéo, il a fait ses débuts avec Forza Motorsport 5 (via les Drivatars) et devrait être de plus en plus utilisé pour délester la console de certaines tâches et généraliser (ou tout simplement permettre) par exemple l’affichage en 1080p à 60 ips. Mais, il semble encore trop tôt pour faire le point sur cet aspect.

Il s'agit là d'un aparté essentiel sur le stockage "hybride" de la Xbox One. Mais l'autre point névralgique réside dans la bande passante de la mémoire puisque du côté des APU, Xbox One et PS4 semblent assez proches (aux fréquences d'horloge du CPU prêtes).

Côté Xbox One, la bande passante de la mémoire vive est plus faible que celle des 8 Go de GDDR5 embarqués dans la PS4 de Sony. C'est peut-être le talon d'Achille de la console au niveau de son hardware même s'il ne faut pas négliger les 32 Mo embarqués dans l'APU signé AMD qui viendront largement compenser cette "faiblesse".

Xbox_One_Contrôleur_c Xbox_One_Contrôleur_b 

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1693652
C'est un plus (+) =>"Pas de support des codecs Divx et mp3" ???
Le #1693662
@GKiLLAZ : bien vu. Merci. Coquille corrigée : "Pas de support des codecs Divx et mp3" est bien un "-".
Le #1693692
"Un contrôleur qui frise la perfection (gâchettes analogiques deviennent vibrantes)"

J'ai horreur des manettes de la Xbox, on est très loin de l'ergonomie de chez Sony, au regret de l'écrire.
Le #1693762
support des Bluray 3D>>>>prochaine maj

Pas de support direct des codecs Divx et mp3>>>>>>oui mais beaucoup de solution et bientôt via VLC !


Le #1693882
A part les 2 derniers +, les autres je les mettrais dans les - et même ----- pour les 2 premiers.
Le #1693972
C'est marrant ça qu'une console présentée comme un élément a tout faire, jeux video musique, film etc.... dixit Microsoft lors de leur présentation pour le lancement de leur console fin 2013 ne le fasse toujours 4 mois après sa sortie .

Le #1694102
Microsoft a promi beaucoup de chose !oh oui beaucoup !!! mais au final nous a raconté beaucoup de connerie les une plus grosse que les autres ! Dans beaucoup de cas c'est pour excusé les faiblesse de la Xbox One en comparaison d'une PS4 bien meilleur au final !!! et je suis pas pro sony non je suis un joueurs de plus de 11 années de bon et loyaux services sur le Xbox Live !!!
Le Cloud : une rigolade
Les jeu en HD Ready ! une rigolade de plus !
Et j'en passe et des meilleurs !
Microsoft un gros foutage de g
Le #1694832
comment on fait pour piloter une lecture audio a la voix avec le son a fond ???
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]