Yahoo! répond déjà non à Microsoft

Le par  |  0 commentaire(s)
yahoo home

Suite à l'ultimatum de Microsoft, le conseil d'administration de Yahoo! n'a pas eu besoin de trois semaines pour répondre. Non, l'offre de rachat de Microsoft n'est pas acceptable telle que formulée.

yahoo homeLa lettre de Steve Ballmer n'a sans doute pas eu l'effet escompté. Le conseil d'administration de Yahoo! n'a pas pris peur et fait preuve de fermeté sinon d'obstination en renvoyant de nouveau la firme de Redmond dans les cordes, tant qu'elle ne réévaluera pas son offre.


L'ultimatum de 3 semaines tourne court en 2 jours
Dans un communiqué publié ce jour sous forme de lettre s'adressant à ce " Cher Steve ", le conseil d'administration n'en démord pas. La large audience mondiale de Yahoo!, les récents investissements dans les plates-formes publicitaires et les perspectives d'avenir, sont autant de facteurs à prendre en compte pour la valeur réelle du groupe, ce que ne semble pas faire Microsoft avec son offre à 31 dollars par action. S'il n'est pas à exclure, un rachat par Microsoft ne peut se faire avec une telle offre. " Nous continuons de penser que votre proposition n'est pas dans le meilleur intérêt de Yahoo! et des actionnaires. "

Piqués au vif par les invectives de Ballmer qui a menacé de s'adresser directement aux actionnaires d'ici 3 semaines, Roy Bostock et Jerry Yang, respectivement président du conseil d'administration et PDG de Yahoo!, indiquent que les actionnaires sont bel et bien de leur côté et partagent leur avis quant à la valeur de l'offre non sollicitée, et de rappeler qu'ils ont par ailleurs donné leur aval concernant le plan de croissance mis en place pour Yahoo!.

Bostock et Yang jugent également " curieux " les propos de Ballmer selon lesquels le conseil d'administration de Yahoo! aurait refusé d'entamer des négociations, réfutant qu'elles ont bien eu lieu et en présence du PDG de Microsoft pour deux d'entre elles. " Nous regrettons de dire que votre lettre jette un discrédit sur la nature de nos discussions avec vous. (...) Nous sommes ouverts à toutes les alternatives, dont une transaction avec Microsoft pour peu que le prix soit en adéquation avec la valeur réelle de Yahoo!. (...) Nous ne laisserons pas Microsoft ou quiconque racheter la société pour moins que sa pleine valeur. "
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]