Yammer de Microsoft surveille l'état d'esprit des employés

Le par  |  4 commentaire(s)
Kanjoya

Spécialisé dans les réseaux sociaux pour entreprise et passé dans le giron de Microsoft, Yammer s'associe à Kanjoya pour proposer un service dit d'intelligence émotionnelle.

Yammer annonce un partenariat avec Kanjoya, une société qui œuvre dans l'analyse des sentiments en ligne. Via les APIs ouvertes du réseau social professionnel, Kanjoya va pouvoir collecter des données liées aux conversations dans les groupes Yammer.

Ces données seront restituées dans un tableau de bord dénommé Crane pour analyser le sentiment et la perception des employés. De quoi déterminer l'état d'esprit des employés en réaction à des sujets spécifiques sur le réseau social.

Kanjoya liste 80 sentiments différents ( joie, surprise, excitation, colère... ). Les administrateurs peuvent effectuer une recherche par mot clé pour une analyse sur un sujet précis, obtenir des graphiques du sentiment, générer des nuages de mots, identifier des influenceurs ( les individus qui reçoivent le plus de réponses ).

Kanjoya" Par exemple, quand un responsable Ressources Humaines annonce un changement dans le programme interne de santé, il peut visualiser le tableau de bord pour avoir une meilleure compréhension des réactions via les réponses des employés ", explique Yammer.

Yammer a récemment été racheté par Microsoft pour 1,2 milliard de dollars et fait partie de sa division Office. Néanmoins, Yammer poursuit son développement de manière indépendante. Microsoft va progressivement intégrer Yammer dans plusieurs de ses produits dont SharePoint, Office 365, Microsoft Dynamics, Skype.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1002392
On peut donc considérer les employés comme des cobayes de labo à leur insu et c'est légale ? Si c'est vrai et que les autorités laissent faire, ça sera un tournant dans la législation.
Le #1002462
@penseurodin: Les Etats-Unis sont assez peu soucieux de la vie privée des gens en général, du moment que "c'est dans le contrat"... C'est pas pour rien que Facebook et Google ont poussé là-bas...
Le #1002542
...//
Ces données seront restituées dans un tableau de bord dénommé Crane..//

bien choisi le nom.....c'est sans nul doute pour savoir ce qu'ils ont dedans ...



Le #1002892
liberal a écrit :

@penseurodin: Les Etats-Unis sont assez peu soucieux de la vie privée des gens en général, du moment que "c'est dans le contrat"... C'est pas pour rien que Facebook et Google ont poussé là-bas...


"identifier des influenceurs" c'est pas de la vie privée.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]