Expérimentation: les Yvelines dématérialisent l'aide sociale

Le par  |  7 commentaire(s)
conseil general Yvelines logo

Voici une actualité un peu différente de ce que nous avons l'habitude de voir.

Conseil general yvelines logoVoici une actualité un peu différente de ce que nous avons l'habitude de voir. En effet, elle annonce un nouveau pas dans l'utilisation des NTIC (nouvelles technologies de l'information et de la communication), et la mise à niveau informatique de nos chères collectivités locales.


Les Yvelines, premiers sur les NTIC
Il s'agit bien ici de faire exister un processus de dématérialisation des échanges de données et de documents administratifs concernant le versement des trois dépenses d'aide sociale obligatoire que sont :

  • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA),
  • l’allocation compensatrice tierce personne (ACTP),
  • ainsi que la prestation de compensation du handicap (PCH).  

Le département des Yvelines mène la charge de la réactualisation des systèmes informatiques et a annoncé la création d'un système tripartite, avec la liaison numérique (donc dématérialisée) des échanges effectifs entre les services de la chaîne comptable et financière. Ceux-ci sont au nombre de trois : l’ordonnateur, le comptable du Trésor et la Chambre régionale des comptes, dans le secteur public local.

GNT a interviewé en exclusivité le service TIC du conseil général des Yvelines, chapeauté par Mme Christelle HEVIN-BONNET et représenté par Mme Sophie LANDRODIE et vous livre ici les renseignements donnés, tant au niveau général que technologique, concernant cette expérimentation.

La mise en place de cette mesure innovante s’inscrit dans le cadre d’un programme national (Charte nationale partenariale) relatif à la dématérialisation progressive des services.

Pour ce département et ses habitants, les enjeux sont multiples, avec (en ce qui concerne son application à l’aide sociale départementale) :

  • la simplification des procédures et la réduction des délais (suppression des doublons, sous format papier et sous format informatique…),
  • la limitation, voire la suppression des flux papier,
  • la limitation des espaces de stockage et des temps de traitement.

Explications
Selon les explications de Mme Landrodie, ce service sera " totalement transparent pour le citoyen mais constituera un réel gain de temps pour lui et l'administration, qui pourront alors traiter de façon beaucoup plus efficace les créations de dossiers et les suivis nécessaires ". Chaque effort destiné à augmenter la vitesse de traitement des dossiers par l'administration se doit d'être salué. Il est en outre apparu que l’efficacité de l’administration en sera grandement affectée, et en bien, avec un processus continu qui vise à la  moderniser.

De plus, la dématérialisation a déjà fait ses preuves quant aux gains réels en terme de productivité, tout en améliorant la qualité du service rendu comme par exemple (et ce sont tous des projets en cours d'élaboration aux Yvelines) la dématérialisation des pièces justificatives de paie, des titres de recette, des échanges avec la préfecture ou avec les collèges, des pièces initiales de marché et l’archivage électronique.

Signalons aussi que les Yvelines se situent de fait dans une attitude d' "  éco-département ", ce qui se traduit par une véritable réflexion de fond sur les méthodes de travail pour les rendre compatibles avec cette ambition.

Question planning, le département est en pleine phase de test au sein des administrations concernées, et devrait rendre le programme pleinement opérationnel dès le 1er janvier 2007. A terme, l’expérimentation pourra se généraliser à un nombre élargi de prestations d’aides sociales d’une part (aux dossiers individuels attributifs par exemple) puis à l’ensemble des départements d’autre part.


Et la technologie dans tout ça '
Tous les renseignements mentionnés ici ont été fournis directement par le service informatique (grâce au chef de service Système : Mr Fabrice BELLET) du conseil général à votre serviteur.

En ce qui concerne l'application APA (allocation personnalisée d’autonomie ), tout le service de traitement des demandes, qui sont maintenant intégrées dans la chaîne de numérisation et de dématérialisation, est équipé du progiciel nommé Implicit, de la société JVS (plus d'information sur le site officiel du fournisseur informatique des collectivités françaises).

La base de données tourne sous Oracle (dans sa version 8.1.7) et les gros moyens ont été mis en place au niveau serveur, avec des Dell PowerEdge 4600 équipés de bi-processeurs Xeon avec 2Go de mémoire centrale et des disques durs en array raid 5 (36 et 140 Go). Un autre serveur, s'occupant lui de l'application, tourne sous Cluster Novell Netware (version 6.5) avec, là encore, deux serveurs Dell Power Edge 6650 bi-processeur, équipés de 2 Go de mémoire MC.


Il ne nous reste plus qu'a espérer que cette expérimentation soit concluante et que d'autres initiatives de ce type soient réalisées dans les autres départements, afin de profiter des opportunités technologiques et de simplifier la vie de tous les citoyens Français.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #140977
Dés qu'on sort de la guéguerre Open Source VS Microsoft plus personne n'a de commentaires à faire.

C'est pourtant une news bien plus interressante que de savoir si FF à gagné 0,05% de part de marché par rapport à IE.

En tout cas, la mise en place de ce systeme va permettre de faciliter bon nombres de démarches.
Il faudra voir, à terme, les effets "de bord" mais c'est une excellente initiative.
Le #140999
@altheos... je suis content de voir que ca suscite au moins un commentaire parce que je trouve aussi que ca mérite plus d'attention!
Merci
Le #141000
Initiative intéressante, encore faudrait-il que tout le monde dispose d'une connexion à Internet pour pouvoir profiter du service... Or, ce n'est pas vraiment le cas

En tout cas, bravo au newseur pour son interview en exclusivité mondiale
Le #141018
@ReNo... en fait le problème n'est pas là puisque l'acte physique sera toujours présent, mais ce qui change véritablement c'est que la numérisation est effectuée au niveau de l'organisation propre de l'administration, qui, elle, dispose bien d'une connexion Internet
Tout bénef pour les habitants de ce département donc, qui verront leurs demandes traitées bien plus rapidement et efficacement par les services municipaux concernés.

Et merci
Le #141029
@Clement >ah oki j'avais pas compris ça comme ça Merci de la précision
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #141036
Quel est l'impact de cette évolution sur l'emploi ' Je pense que c'est une question importante.
Le #141071
@Reno de rien on est là pour ça
@Deathscythe... AMHA, l'impact sur l'emploi est moindre, car ce n'est pas vraiment la question de la réforme...mais question administratif les emplois devraient rester les mêmes, avec peut-être une légère augmentation d'embauche de personnes au profil orienté technologie. Pour les citoyens pas de changement, si ce n'est la vitesse d'exécution et le suivi efficace.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]