Zink : imprimante sans encre pour usage mobile

Le par  |  0 commentaire(s)

Les fondateurs de Zink Imaging n'ont pas cherché très loin le nom de leur société.

Les fondateurs de Zink Imaging n'ont pas cherché très loin le nom de leur société. Prenez l'expression "zero ink" (pas d'encre), raccourcissez là et vous obtenez "Zink". C'est tout simple mais le produit qu'ils proposent répond bien à cette définition.

En effet, l'appareil, pas plus gros qu'un iPod, permet de révéler de minuscules cristaux de couleur intégrés au papier photo en le chauffant. La taille du système lui ouvre les portes de la mobilité, mais ses créateurs ne comptent pas en rester là.

La société, localisée dans le Massashussets, est née en 2005, après le rachat des brevets et des chercheurs de feu Polaroid Corp., lors de sa mise en faillite. A partir de là, Zink a travaillé sur un papier photo comportant plusieurs couches de cristaux incolores mais produisant une couleur lorsqu'ils fondent.

Des cristaux donnant des couleurs primaires cyan, magenta et jaune, peuvent être activés sélectivement en appliquant une certaine température pendant un intervalle de temps donné, ce qui permet de reproduire tout le spectre des couleurs.

Le papier photo est soumis à 100000 impulsions de chaleur par seconde, assurant la réalisation d'une petite impression en moins d'une minute. Si la sublimation thermique existe déjà pour les imprimantes et les télécopies, les représentants de Zink indiquent que leur procédé a été optimisé pour être utilisé sous une forme peu coûteuse et durable.

Il s'agit maintenant de convaincre les fabricants et les investisseurs pour concevoir des imprimantes portables, qui pourraient se connecter avec ou sans fil à des téléphones portables ou des APNs, voire pour des produits hybrides incorporant directement la fonction d'impression. Le retour du Polaroid sous un autre nom...

Si les clients ne sont pas encore au rendez-vous, Zink estime qu'une petite imprimante ne coûterait que $100 (77 ?) à fabriquer, et un APN avec l'imprimante intégrée $200 (155 ?) tandis qu'un lot de 10 feuilllets coûte $2 ( 1.5 ?) à produire.

Avec un pourcentage de téléphones portables avec APN intégré en hausse constante, le marché de l'impression mobile est immense, d'autant que la plupart des clichés pris actuellement ne sont jamais imprimés. Le créneau est donc libre et Zink, qui présentera son produit au salon DEMO de Palm Desert, en Californie, espère bien s'en emparer.


  • www.zink.com
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]