Zopfli de Google : algorithme de compression pour un Internet un peu plus rapide

Le par  |  5 commentaire(s)
zopf

Google livre en open source un algorithme de compression avec la promesse d'accélérer les transferts de données et réduire le temps de chargement des pages Web.

Sans le savoir, l'algorithme Deflate est connu de tous ou presque. Cet algorithme de compression des données sans pertes est en effet notamment utilisé dans le format zip pour l'archivage de fichiers.

Son code source se retrouve dans la bibliothèque logicielle zlib et la plupart des navigateurs Web prennent en charge la décompression Deflate, sans compter un grand nombre d'applications.

Google vient d'annoncer un nouvel algorithme de compression des données baptisé Zopfli et présenté comme une implémentation de l'algorithme Deflate avec lequel il est donc compatible ( de même qu'avec zlib, gzip ).

logo-googleMais Google promet la génération de fichiers de plus petite taille, soit de l'ordre de 3 à 8 % plus petits par rapport à la compression maximale avec zlib. Si la vitesse de décompression n'est pas affectée voire même plus rapide, la compression est par contre beaucoup plus lente ( MàJ : de l'ordre de 80 fois plus lente ; PDF ).

En raison de l'augmentation de la charge CPU, Google recommande ainsi Zopfli pour par exemple la compression de contenus statiques pour le Web. Les données sont compressées une fois et délivrées plusieurs fois.

Écrite en C pour la portabilité, Google met la bibliothèque Zopfli en open source et dans les mains des webmasters :

" Nous espérons que cela rendra l'Internet un peu plus rapide pour nous tous. […] La plus petite taille de compression permet une meilleure utilisation de l'espace, une transmission des données plus rapide et des temps de latence plus bas pour le chargement d'une page Web "

, écrit Lode Vandevenne, ingénieur logiciel chez Google.

À voir si les webmasters seront convaincus et si Zopfli se retrouvera sur les serveurs. L'algorithme a pour inspiration des améliorations de compression développées pour le format d'image WebP qui ne rencontre pas véritablement le succès. Il faut aussi dire que WebP est uniquement pris en charge par Google Chrome et Opera.

N.B. : Zopfli doit son nom à une recette suisse de pain brioché ( Zopf ).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1208252
D'après ce que j'en sais, la vitesse de compression n'est pas 2 à 3 fois plus lente mais 80 à 100 fois et le gain c'est plutôt 2 à 5 %. Alors c'est loin d'être tout usage,en tout cas ça demande de tester.
Le #1208302
surtout que des sites statiques ne demandant pas de recompression à chaque chargement il y en a de moins en moins. Ca va en faire des webmasters qui vont mettre leurs serveurs au tas sans savoir pourquoi
Le #1208322
Sans compter que les contenus statiques sont moins intéressants à compresser, car téléchargés une fois pour toutes par les visiteurs puis mis en cache...
Et quitte à prendre un algo de compression super-lent, autant faire du 7-Zip... (ok, ça demanderait un effort des navigateurs, mais au moins on gagnerait plus que 5%)
Enfin bon, yen a toujours quelques uns à qui ça pourra servir, je suppose...
Le #1208402
Vu le gain et les contraintes, c'est mort dans l'oeuf !
Le #1208822
Bin vu que la majorité du contenu sur le web aujourd'hui c'est de la video à plusieurs centaines de Mo par fichier, gagner 2% sur des images de quelques centaines de Ko, je vois pas trop l'intérêt...

Et puis si c'est bien l'algo de Zip qui est derrière, il est soumis à brevet, non ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]