C'est un petit pas pour UN homme, un bond de géant pour ...

Le par Jérôme G.  |  38 commentaire(s) | Source : Houston Chronicle
Armstrong_Pas_sur_la_Lune

Le 11 juillet 1969, l'astronaute Neil Armstrong était le premier être humain à poser le pied sur la Lune et lâchait cette phrase savamment préparée dans les bureaux de la NASA et désormais entrée dans l'Histoire : " C'est un petit pas pour l'homme, un bon de géant pour l'humanité " ou en version originale : " That's a little step for man, a giant leap for mankind.

Le 11 juillet 1969, l'astronaute Neil Armstrong était le premier être humain à poser le pied sur la Lune et lâchait cette phrase savamment préparée dans les bureaux de la NASA et désormais entrée dans l'Histoire : " C'est un petit pas pour l'homme, un bon de géant pour l'humanité " ou en version originale : " That's a little step for man, a giant leap for mankind. "

Néanmoins, cette phrase que l'on retrouve désormais dans nombre d'ouvrages de diverses sortes et sujette à controverse et d'aucun, Armstrong le premier, soulignent que l'absence de l'article " un " ou " a " en anglais, la vide de son sens : un petit pas pour l'Homme sous-entendu humanité, un bon de géant pour l'humanité. Et Armstrong d'avoir affirmé qu'il pensait pourtant bien ne pas avoir omis ledit article.


Un logiciel va-t-il réécrire l'Histoire '
Peter Ford, programmeur en informatique de son état, vient d'apporter un certain crédit aux dires d'Armstrong. Cet Australien s'est procuré sur un site Web de la NASA, un enregistrement audio des mots déclamés par l'ex-astronaute américain et les a soumis à la sagacité d'un logiciel qui permet à certaines personnes handicapées de communiquer à travers un ordinateur en utilisant leurs impulsions nerveuses.

Ford a ainsi obtenu une représentation graphique de la phrase d'Armstrong et de déclarer que le " un " ou " a " soi-disant manquant avait bel et bien été prononcé et transmis à la NASA.

Pour Neil Armstrong : " J'ai examiné les données et l'analyse de Peter Ford et je trouve cette technologie intéressante et utile. J'ai également trouvé sa conclusion convaincante. Convaincante est le mot approprié. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
lambda offline Hors ligne Héroïque avatar 637 points
Le #133738
j'dois p'tetre etre fatigué a cause de l'heure..
mais je trouve la news pas claire..
l'article " a " en anglais devrait se trouver à quel endroit de la phrase'
a7_ offline Hors ligne Héroïque avatar 725 points
Le #133739
:crazy:
lorenzo68 offline Hors ligne Héroïque avatar 965 points
Le #133740
@lambda

That's a little step for "a" man, a giant leap for mankind.
C'est un petit pas pour "un" homme, un bon de géant pour l'humanité
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 32186 points
Le #133741
lorenzo68 >>>oui, j'voyais ça comme ça, aussi....
enigmatiqk offline Hors ligne Vétéran avatar 1011 points
Le #133743
je pense que c'est aussi le matin pour moi aussi.

par contre, j'ai compris le "a", mais j'ai pas compris ce que ca change'
Topper offline Hors ligne Vétéran avatar 1182 points
Le #133749
nan moi non plus...

Je l'avais toujours compris dans ce sens. et je pense pas etre le seul.

j'avais jamais pris le "pour l'homme" dans le sens d'humanité...
napalm27 offline Hors ligne Héroïque avatar 915 points
Le #133750
Ouais y'en a aussi qui disent qu'il n'ont pas été sur la lune et que tout ca se serait passé dans un hangar de la nasa donc....
Menerith offline Hors ligne Vétéran avatar 1359 points
Le #133751
La news vous explique que sans le "a", le mot "man" aurait pris un sens général donc très voisin de "mankind". En conclusion, sans le "a" la phrase ne veut pas dire grand chose.
Fallait pas sécher les cours d'anglais...
Canardo offline Hors ligne Vétéran avatar 1611 points
Le #133753
ça fait pas une différence énorme, mais le sens admis par l'opinion public était "un petit pas pour l'homme (au sens, l'éspèce humaine)". La présence de cet article indéfini veut dire qu'il ne parlait pas de l'éspèce humain, mais d'un homme (lui, en l'occurence)...
slubman offline Hors ligne Vétéran avatar 1057 points
Le #133755
Canardo >si dès la première partie de la phrase Armstrong cause de l'humanité, la 2me partie n'a aucune raison d'être.
Donc dans la première partie, il "doit" bien parler de lui puis ensuite parler de l'humanité

Du moins c'est comme cela que je le comprend
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire