ATOS : Résultats annuels 2017

Le par GlobeNewswire  |  0 commentaire(s)

2017: une nouvelle année de fortes progressions Très forte accélération des activités de transformation digitale Chiffre d'affaires record: 12,7 milliards d'euros +10% à taux de change constants +2,3% de croissance organique Marge ...

2017 : une nouvelle année de fortes progressions 

Très forte accélération des activités de transformation digitale 

Chiffre d'affaires record : 12,7 milliards d'euros

+10% à taux de change constants

+2,3% de croissance organique

 

Marge opérationnelle : 1,3 milliards d'euros

10% du chiffre d'affaires

+18% en organique

 

Flux de trésorerie disponible +25,4% représentant 714 millions d'euros

Soit plus de 55% de la marge opérationnelle

 

Résultat net part du groupe : +11% à 601 millions d'euros[*]

 

Objectifs financiers plus élevés en 2018 confortant le plan Ambition 2019 

Paris, le 21 février 2018 : Atos, un leader international de la transformation numérique, annonce aujourd'hui ses résultats 2017 et l'atteinte de tous ses objectifs annuels. 

Thierry Breton, Président-Directeur Général d'Atos, a déclaré: « En 2017, nous avons parfaitement exécuté la première année de notre plan triennal en continuant de transformer le Groupe en profondeur. Nos investissements significatifs dans la technologie ont créé un fort momentum dans nos activités de transformation numérique. Grâce à nos atouts dans les technologies, à nos effectifs composés d'ingénieurs hautement qualifiés et au succès de notre Digital Transformation Factory, nous accompagnons nos clients dans leur transformation numérique et la sécurisation de leurs environnements informatiques. Dans ce contexte, nous avons atteint tous nos objectifs financiers en 2017 et nous avons réalisé plusieurs acquisitions pour renforcer le positionnement géographique du Groupe et ses compétences digitales. 

Atos entame l'année 2018 avec un bilan financier plus fort et sans le moindre endettement, une visibilité accrue avec plus de 75% du chiffre d'affaires générés par des contrats pluri-annuels, un profil technologique et un portefeuille d'offres plus fort que jamais, et enfin une équipe de Direction consolidée et une gouvernance opérationnelle renforcée plus forte. Tout cela nous rend très confiants en notre capacité à créer de la valeur pour nos clients et nos actionnaires et atteindre des objectifs financiers encore plus élevés en 2018 en direction de notre Ambition 2019. » 

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 12 691 millions d'euros, +10,1% à taux de change constants, et +2,3% de croissance organique, particulièrement porté par la Digital Transformation Factory d'Atos qui a représenté 23% du chiffre d'affaires 2017 (13% en 2016) bénéficiant de la forte demande des grandes entreprises dans le cadre de leur transformation numérique. 

La marge opérationnelle a atteint 1 292 millions d'euros, représentant 10,2% du chiffre d'affaires, comparé à 8,9% en 2016 à périmètre et taux de change constants. Cette amélioration de +130 points de base résulte principalement de l'augmentation rapide de l'activité dans le cloud hybride et le cloud privé, de la poursuite des programmes de transformation TOP, et des synergies avec Equens et Unify. En 2017, le Groupe a continué à exécuter son plan d'optimisation des retraites qui s'est traduit par un résultat positif de 28 millions d'euros non récurrent, par rapport aux 41millions d'euros en 2016. En excluant cet effet, la profitabilité du Groupe s'est améliorée de +140 points de base en 2017 à 10.0% du chiffre d'affaires. 

La dynamique commerciale du Groupe a été particulièrement forte en 2017 avec un niveau de prise de commandes à 13,9 milliards d'euros en augmentation de +6,8% comparé à 13 milliards d'euros en 2016. Ceci a représenté un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 110% sur l'année dont 123% au quatrième trimestre. Le carnet de commandes a connu une hausse de +6,0% à 22,7 milliards d'euros fin 2017, représentant 1,8 année de chiffre d'affaires. Le montant total pondéré des propositions commerciales représentait 7,4 milliards en forte augmentation de +14,7% par rapport à 6,5 milliards fin 2016. 

Le résultat net s'est élevé à 665 millions d'euros, soit une hausse de +14,5% en excluant le gain de 51 millions d'euros réalisé en 2016 sur la cession de l'action Visa Europe. Le résultat net part du Groupe a atteint 601 millions d'euros, en augmentation de +10,7% par rapport à 2016 (hors cession de l'action Visa). Ainsi, le bénéfice par action part du Groupe s'est élevé 5,72 euros, +9,3% comparé à 2016 (hors cession de l'action Visa). Le bénéfice par action dilué part du Groupe a été de 8,24 euros, en hausse de +9,3% comparé à 2016. 

Le flux de trésorerie disponible s'est élevé à 714 millions d'euros en 2017, en augmentation de +25,4% par rapport à 569 millions en 2016, matérialisant une forte amélioration du taux de conversion de la marge opérationnelle à 55,3%, soit 56,5% hors effets non-récurrents d'optimisation des plans de retraite. La position nette de trésorerie du Groupe s'élevait à 307 millions d'euros fin décembre 2017 compte tenu des montants payés pendant l'année au titre des acquisitions et du dividende. Elle était de 329 millions d'euros en 2016. 

Objectifs 2018 

En 2018, en prenant en compte les effets de l'application d'IFRS 15, le Groupe vise des objectifs ambitieux pour ses 3 critères financiers clés, en ligne avec son plan à 3 ans 2017-2019: 

Croissance organique du chiffre d'affaires : +2% à +3% 

Marge opérationnelle : entre 10,5% et 11% du chiffre d'affaires. 

Flux de trésorerie disponible : de l'ordre de 60% de la marge opérationnelle. 

Performance 2017 par Division 

  Chiffre d'affaires Marge opérationnelle Marge opérationnelle %
En millions d'euros 2017 2016* % organique 2017 2016* 2017 2016*
Infrastructure & Data Management   7 144  7 081 0,9%   752  681 10,5% 9,6%
Business & Platform Solutions   3 243  3 163 2,5%   245  203 7,6% 6,4%
Big Data & Cybersecurity   754  680 10,9%   114  111 15,2% 16,3%
Coûts centraux       -72 -93 -0,6% -0,8%
Worldline   1 550  1 486 4,3%   253  196 16,3% 13,2%
Total 12 691 12 410 2,3% 1 292 1 098 10,2% 8,9%
* A périmètre et taux de change constants        

 

Infrastructure & Data Management: L'accélération de la transition vers le cloud hybride et l'intégration d'Unify ont porté l'amélioration de la profitabilité 

Le chiffre d'affaires d'Infrastructure & Data Management s'établit à 7 144 millions d'euros, en hausse de +0,9% à périmètre et taux de change constants, avec une croissance significative dans des activités stratégiques telles que les projets de Cloud et les services de transition et de transformation. En effet, la croissance s'est accélérée grâce à de nouveaux contrats de la Digital Transformation Factory remportés dans plusieurs zones géographiques alors même que la Division a continué de transformer avec succès l'environnement informatique de ses principaux clients et de déployer l'automatisation et la robotisation. En particulier, Canopy Orchestrated Hybrid Cloud a affiché une forte croissance, tandis que Digital Workplace et SAP HANA ont également été portés par des contrats en Asie-Pacifique et en Europe Centrale et de l'Est. 

La croissance s'est principalement matérialisée dans le secteur Public & Santé, notamment en Amérique du Nord et en France. Les Services Financiers ont bénéficié de la montée en charge de nouveaux grands contrats au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en France et en Asie-Pacifique. Le marché Industrie, Distribution et Transport est resté stable avec l'augmentation des volumes avec Royal Mail Group au Royaume-Uni et la montée en charge de nouveaux contrats en Allemagne, Amérique du Nord, France et Benelux & les Pays Nordiques, compensant la baisse des volumes enregistrée sur Unified Communication & Collaboration (UCC, anciennement Unify S&P), principalement en Allemagne et en Amérique du Nord. Telcos, Media & Utilities a été impacté par le contrat avec BBC dont une partie a été ré-internalisée lors de son renouvellement au deuxième trimestre 2017 et par une réduction du périmètre d'activité avec certains clients basés en Amérique du Nord. 

Au quatrième trimestre 2017, le chiffre d'affaires de l'activité Infrastructure & Data Management a progressé de +0,8%. 

La marge opérationnelle s'est établi à 752 millions d'euros, soit 10,5% du chiffre d'affaires contre 9,6% en 2016 à périmètre et taux de change constants. Cette amélioration de +90 points de base a été portée par la migration d'infrastructures vers le Cloud et une production davantage automatisée et robotisée dans des environnements plus industrialisés. L'amélioration de la marge opérationnelle s'est matérialisée dans la plupart des zones géographiques. La marge opérationnelle a également bénéficié d'une hausse du chiffre d'affaires, du contrôle strict et continu des coûts et d'une solide gestion de projets qui ont contribué à renforcer l'efficacité de la production. De plus, la Division a continué de bénéficier des synergies de coûts avec Unified Communication & Collaboration. 

Business & Platform Solutions: Amélioration continue du chiffre d'affaires et forte augmentation de la marge. 

Le chiffre d'affaires de Business & Platform Solutions s'est établi à 3 243 millions d'euros, en croissance organique de +2,5%. L'accélération de la croissance a été principalement liée au succès de la Digital Transformation Factory d'Atos et en particulier de Codex en France et dans la zone Ibérique, de SAP HANA en Allemagne, en Asie-Pacifique et auprès de plusieurs clients de Benelux & Pays Nordiques; enfin dans une moindre mesure de Digital Workplace avec plusieurs projets en France et en Allemagne. 

Le marché Public & Santé a été l'un des principaux moteurs de la croissance avec les projets des Jeux Olympiques et des Jeux Asiatiques en salle et d'Arts Martiaux qui ont largement contribué à la croissance à deux chiffres de l'ensemble « Autres Entités Opérationnelles », avec aussi une hausse des volumes en Amérique du Nord. L'activité dans le secteur Industrie, Distribution & Transport a fortement crû grâce à la montée en charge de nouveaux contrats et à l'augmentation des volumes en Allemagne et en Europe Centrale et de l'Est. En Télécoms, Média, Service aux Collectivités, l'effet de base lié à des projets importants de transition réalisés en 2016 en Allemagne n'a été que partiellement compensé par la montée en charge de contrats en Europe Centrale & de l'Est et par de nouveaux contrats à la fois en zone ibérique et en Amérique du Sud. Le secteur des Services Financiers a connu une baisse du nombre de projets, principalement en France et en Zone Ibérique, dont une partie a pu être compensée par la hausse de l'activité avec NS&I au Royaume-Uni. 

Le chiffre d'affaires de la division a progressé de +2,7% en organique au quatrième trimestre 2017. 

La marge opérationnelle s'est élevée à 245 millions d'euros, soit 7,6% du chiffre d'affaires, en amélioration de +110 points de base par rapport à 2016 à périmètre et taux de change constants. La profitabilité a bénéficié de l'amélioration du chiffre d'affaires, de la mise en place du plan RISE (l'industrialisation de la gestion de la maintenance applicative), et d'une stricte gestion des ressources se traduisant par une amélioration du taux de facturation journalier moyen. La Division a continué d'investir dans l'innovation, principalement sur les offres Codex et SAP HANA. 

Big Data & Cybersecurity: Une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires portée par la demande de solutions de cybersécurité et de calculateurs de haute performance 

La croissance organique du chiffre d'affaires de Big Data & Cybersecurity a atteint +10,9% à périmètre et taux de change constants à 754 millions d'euros en 2017, grâce à l'extension de l'activité de la Division à la fois en termes de marchés et de zones géographiques desservis. La demande en services de cybersécurité s'accroit pour faire face à des cyber-attaques de plus en plus sophistiquées. L'activité a été particulièrement soutenue grâce à la signature de nouveaux projets avec des clients existants d'Infrastructure & Data Management et de Business & Platform Solutions tels que Xerox en Amérique du Nord, Department of Energy & Climate Change et BBC au Royaume-Uni, ou Nokia en Allemagne. L'activité des Supercalculateurs (High Performance Computing) est restée forte afin de répondre aux besoins croissants de traitement de Big Data des clients. 

La croissance organique a été de +5,2% au 4ème trimestre 2017 en Big Data & Cybersecurity. La Division a connu des reports de commandes et de livraisons en Big Data dans le secteur public en France. 

La marge opérationnelle s'est établie à 114 millions d'euros, stable à périmètre et taux de change constants, représentant 15,2% du chiffre d'affaires. La Division a continué d'enregistrer une croissance significative tout en investissant dans des solutions et des produits innovants et en élargissant sa présence dans de nouvelles géographies telles que l'Amérique du Nord, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Allemagne.

Worldline: Une intégration rapide des acquisitions conduisant à une forte progression de la profitabilité 

Sous l'angle contributif à Atos, le chiffre d'affaires de Worldline a été de 1 550 millions d'euros, en progression de +4,3% à périmètre et taux de change constants :

  • Le chiffre d'affaires de Traitement des transactions a progressé de +6,6% à périmètre et taux de change constants pour atteindre 705 millions d'euros, porté par l'augmentation des volumes et des projets dans l'ensemble des activités : Traitement émetteurs, Traitement acquéreurs, Digital banking et Paiements non-cartes ;
  • Le chiffre d'affaires des Services aux Commerçants a progressé de +5,4% à 531 millions d'euros, bénéficiant d'une tendance commerciale positive suite à la politique de démonétisation en Inde, davantage de volumes en Acquisition Commerçants, et grâce aux activités Cartes Privatives & Programmes de Fidélitéen Espagne.
  • Le chiffre d'affaires de Mobilité & Services Web Transactionnels s'est élevé à 314 millions d'euros, -2,0% à périmètre et taux de change constants. Les activités en ligne telles que « trusted Digitization », « e-Ticketing », and « e-Consumer » ont atténué l'effet du contrat Radar en France qui avait affecté la croissance de Worldline au premier semestre. En excluant cet effet, la croissance de Mobility & e-Transactional Services aurait été supérieure à +9% en 2017.

Au quatrième trimestre 2017, Worldline a progressé de +6,2% en organique.

La marge opérationnelle s'est élevée à 253 millions d'euros, soit 16,3% du chiffre d'affaires, en progression de +310 points de base par rapport à 2016 à périmètre et taux de change constants. Cette forte amélioration est principalement liée à la hausse des volumes de transactions, aux synergies sur les périmètres acquis et à un contrôle strict des coûts. La Division a enregistré un profit non-récurrent dans le cadre de d'optimisation des retraites durant le premier semestre. Hors cet effet, la marge opérationnelle de la Division s'est amélioré de +270 points de base. 

Une présentation détaillée de la performance de Worldline en 2017 est disponible sur worldline.com, dans la section investisseurs. 

Performance 2017 par Entité Opérationnelle 

  Chiffre d'affaires Marge opérationnelle Marge opérationnelle %
En millions d'euros 2017 2016* % organique 2017 2016* 2017 2016*
Allemagne   2 251  2 215 1,6%   190  172 8,5% 7,8%
Amérique du Nord   2 231  2 208 1,1%   266  246 11,9% 11,1%
France   1 725  1 712 0,7%   163  122 9,4% 7,1%
Royaume-Uni & Irlande   1 715  1 694 1,2%   181  220 10,6% 13,0%
Benelux & Pays Nordiques   1 084  1 092 -0,8%   94  77 8,7% 7,1%
Autres Entités Opérationnelles   2 136  2 003 6,6%   224  162 10,5% 8,1%
Coûts des structures globales**       -79 -96 -0,7% -0,9%
Worldline 1550 1486 4,3% 253 196 16,3% 13,2%
Total 12 691 12 410 2,3% 1 292 1 098 10,2% 8,9%
* A périmètre et taux de change constants        
** Les coûts des stuctuctures globales comprennent les coûts de directions des divisions ITS et les coûts centraux ITS non alloués aux Entités Opérationnelles..
Worldline porte ses propres coûts centraux

 Avec une augmentation du chiffre d'affaires de +2,3%, le Groupe a amélioré son taux de marge opérationnelle de +130 points de base en 2017.

La quasi-totalité des Entités Opérationnelles, ont crû à périmètre et taux de change constants  sur 2017:

  • L'Allemagne a affiché une croissance organique de +1,6% en amélioration constante tout au long de l'année, alimentée par de nouveaux contrats en Business & Platform Solutions ainsi qu'en Big Data & Cybersecurity, tandis que Infrastructure & Data Management a été impactée par l'évolution du chiffre d'affaires d'Unify;
  • L'Amérique du Nord a progressé de +1,1%, bénéficiant de la migration de plusieurs grands clients vers le cloud hybride et l'espace de travail numérique (« Digital Workplace ») ainsi que de sa diversification progressive en Big Data & Cybersecurity et Business & Platform Solutions. L'Entité Opérationnelle a aussi été impactée au cours de l'année par Unify;
  • La croissance organique de la France est de +0,7%, portée par la montée en charge des contrats d'Infrastructure & Data Management en particulier pour le cloud hybride orchestré
  • Royaume-Uni & Irlande a enregistré une hausse de +1,2% provenant des nouvelles activités de la Digital Transformation Factory d'Atos et de la forte dynamique des ventes de Big Data & Cybersecurity;
  • Benelux & Pays Nordiques, a clôturé l'année à -0,8%, une amélioration significative par rapport à la performance enregistrée l'année précédente (-7,3%) grâce au redressement des activités Infrastructure & Data Management;
  • « Autres Entités Opérationnelles » a également contribué positivement à la croissance du chiffre d'affaires du Groupe, grâce à une activité soutenue dans la plupart des pays et dans toutes les divisions;
  • Worldline a continué de contribuer à la croissance organique du Groupe avec +4,3% portée par l'augmentation des volumes de transactions au sein des unités Service Commerçants et de Traitement des Transactions sur l'ensemble de l'année.

Le coût des structures globales des Services IT s'élève à -79 millions d'euros, en baisse de 17 millions d'euros par rapport à l'année précédente à périmètre et taux de change constants, reflétant les efforts continus d'optimisation des coûts et un meilleur suivi des achats et des coûts immobiliers. 

La marge opérationnelle du Groupe a progressé de +130 points de base (+140 points de base hors effet non-récurrent lié à l'optimisation des plans de retraites), portée par la croissance rapide de l'activité dans le cloud hybride et le cloud privé, par l'exécution continue du programme de transformation TOP, et par les synergies avec Equens et Unify. Toutes les Entités Opérationnelles ont fortement amélioré leur taux de marge opérationnelle à l'exception du Royaume-Uni en raison de la ré-internalisation d'une partie du contrat BBC comme expliqué ci-dessus et de l'effet des plans de retraites. Les effets positifs non-récurrents liés à l'optimisation des plans de retraites ont été enregistrées au sein de Worldline pour 7 millions d'euros au premier semestre et au Royaume-Uni pour 21 millions d'euros au second semestre, soit un total de 28 millions d'euros contre 41 millions d'euros en 2016 (uniquement au Royaume-Uni).

 Activité commerciale 

Le dynamisme commercial a été particulièrement soutenu en 2017. Le Groupe a enregistré un niveau de prises de commandes qui s'est élevé à 13,9 milliards d'euros, en hausse de +6,8% par rapport aux 13,0 milliards d'euros enregistrés en 2016 et représentant un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 110% en 2017. Le dynamisme commercial s'est traduit dans chacune des Divisions. Infrastructure & Data Management a enregistré un ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires de 107%. Le ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires a atteint 115% en 2017 en Business & Platform Solutions. Le niveau des prises de commandes a également été fort en Big Data & Cybersecurity avec un ratio de 125% et pour Worldline de 104%. 

Le ratio prise de commandes sur chiffre d'affaires s'est élevé à 123% au quatrième trimestre. Plusieurs contrats ont été remportés auprès de nouveaux clients tels qu'Aviva au Royaume-Uni en Infrastructure & Data Management et un grand constructeur automobile en France dans Business & Platform Solutions ainsi qu'avec Henkel en Allemagne dans Infrastructure & Data Management. Le groupe a également renouvelé plusieurs contrats significatifs tels que Disney en Amérique du Nord, Bundesagentur für Arbeit en Allemagne ou Euronext en France. 

En ligne avec une activité commerciale soutenue, le carnet de commandes s'est accru de +6,0% par rapport à l'année dernière à 22,7 milliards d'euros à fin 2017, représentant 1,8 année de chiffre d'affaires. Le montant total pondéré des propositions commerciales représentait 7,0 mois de chiffre d'affaires à 7,4 milliards d'euros, en forte hausse de +14,7% par rapport à 6,5 milliards d'euros fin 2016.

Résultat d'exploitation et résultat net 

Le résultat d'exploitation a atteint 875 millions d'euros en 2017, en hausse de +5,8% par rapport à l'année dernière compte tenu des éléments suivants: 

Les coûts de réorganisation, d'intégration et de rationalisation se sont élevés à 163 millions d'euros, représentant 1.3% du chiffre d'affaires, au même niveau que 2016 et en ligne avec l'objectif global de 1% du chiffre d'affaires du Groupe plus les coûts nécessaires pour générer le plan de synergie d'Equens. 

Le montant comptabilisé au titre de l'amortissement des immobilisations incorporelles relatives à l'allocation du prix d'acquisition des sociétés acquises a été de -109 millions d'euros, en comparaison des -106 millions d'euros de 2016. La charge relative aux plans de rémunération en actions a représenté -86 millions d'euros par rapport à -50 millions en 2016. 

Les autres éléments se sont élevés à -59 millions d'euros par rapport à -27 millions d'euros en 2016 en excluant le gain sur Visa Europe à Visa Inc pour 51 millions d'euros. Au second semestre 2017, à la suite de l'accélération des cyber-attaques de grande envergure comme WannaCry et NotPetya et afin d'accélérer l'implémentation de RGPD, le Groupe a mis en oeuvre des programmes spécifiques pour renforcer ses compétences et développer son offre de services. Le Groupe a enfin décidé de régler définitivement un certain nombre de ces litiges anciens. 

Le résultat financier a représenté une charge nette de -62 millions d'euros par rapport à -55 millions d'euros en 2016. Il comprend le coût d'engagements de retraites et celui de l'emprunt obligataire émis en juin 2015 et du placement privé d'octobre 2016. La charge d'impôt totale s'est élevée à -149 millions d'euros, soit un taux effectif d'impôt de 18,3%, stable par rapport à celui de 2016. 

Par conséquent, le résultat net s'est élevé à 665 millions d'euros, en hausse de +14,5% par rapport à 2016 en excluant le gain non-récurrent sur l'action Visa. Les intérêts minoritaires ont représenté 64 millions d'euros, essentiellement chez Worldline. Ainsi, le résultat net part du Groupe a atteint 601 millions d'euros, en hausse de +10,6% comparé à 2016 en excluant la cession de l'action Visa. 

Le Bénéfice par Action (part du Groupe) a été de 5,72 euros, +9.3% comparé à 2016 (hors cession de l'action Visa). Le Bénéfice par Action Dilué (part du Groupe) s'est élevé à 5,70 euros, en hausse de +9,4% par rapport à 2016 (hors cession de l'action Visa). Le Bénéfice Normalisé par Action (part du Groupe) a été de 8,24 euros, en hausse de +9,3% comparé à 2016. 

Flux de trésorerie disponible 

L'Excédent Brut Opérationnel (EBO) a atteint 1 608 millions d'euros représentant 12,7% du chiffre d'affaires, en progression par rapport à 11,1% en 2016. 

Les décaissements relatifs aux réorganisations d'effectifs, rationalisations et intégrations ont représenté     -157 millions d'euros, comparé à -150 millions d'euros en 2016, totalement en ligne avec la cible de 1% du chiffre d'affaires du Groupe plus les coûts pour générer les synergies avec Equens. 

En 2017, les investissements se sont élevés à 526 millions d'euros, soit 4,1% du chiffre d'affaires comparé à 456 millions d'euros en 2016 (3,7% du chiffre d'affaires) reflétant les investissements réalisés dans les infrastructures Cloud mais aussi dans les plateformes de paiement dans le cadre des acquisitions faites par Worldline. La variation du besoin en fonds de roulement a contribué négativement pour -25 millions d'euros en ligne avec l'augmentation de l'activité en particulier dans le secteur public. 

Les impôts versés ont été de -133 millions d'euros comparés à -131 millions d'euros en 2016 et les charges financières décaissées ont été de -24 millions d'euros (-20 millions d'euros en 2016). Enfin, les autres éléments ont totalisé -30 millions d'euros par rapport à -40 millions d'euros en 2016. 

Ainsi, le flux de trésorerie disponible du Groupe s'est élevé à 714 millions d'euros en 2017, en augmentation de +25,4% par rapport à 569 millions d'euros en 2016 matérialisant l'amélioration continue du taux de conversion de la marge opérationnelle en flux de trésorerie disponible qui a atteint 55,3% en 2017 (comparé à 50,8% en 2016) et 56,5% en excluant les effets positifs lié des plans de retraite.

Evolution de la Trésorerie nette 

En 2017, le Groupe a versé pour les acquisitions un montant net de -403 millions d'euros principalement pour les acquisitions faites par Worldline (First Data Baltics, MRL Postnet, DRWP) ainsi que les 3 sociétés de consulting spécialisées dans le secteur de la santé aux Etats Unis. 

Les exercices des plans d'actionnariat salariés ont représenté 38 millions d'euros en 2017, contre 28 millions d'euros en 2016. En 2017, le Groupe a procédé à un programme de rachat d'actions pour 59 millions d'euros.

Le versement du dividende sur les résultats 2016 2016 a représenté -168 millions d'euros comparés à 47 millions d'euros en 2016, en ligne avec l'augmentation du montant du dividende par action et du paiement total en numéraire en 2017. 

Enfin, du fait de l'augmentation du dollar américain par rapport l'euro, l'incidence du cours des monnaies étrangères sur la trésorerie s'est élevé à -144 millions d'euros par rapport à +6 millions en 2016. 

En conséquence, la position de trésorerie nette du Groupe au 31 décembre 2017 s'est établie à 307 millions d'euros, par rapport à 329 millions d'euros au 31 Décembre 2016. 

Ressources humaines 

L'effectif total du Groupe était de 97 267 salariés fin 2017 par rapport à 100 096 fin 2016. En excluant l'effectif des sociétés acquises en 2017 (de l'ordre de 1 100 salariés), l'effectif a baissé de -3,9% par rapport à l'année dernière ce qui reflète la politique de recrutement du Groupe qui est davantage focalisée sur les compétences en transformation numérique et anticipe la mise en oeuvre de l'automatisation. Dans ce contexte, le Groupe a aussi poursuivi les programmes de formation à la transformation numérique et de montée en compétence de ses équipes dans ce domaine. 

Le taux d'attrition s'est élevé à 11,7% au niveau du Groupe et de 17,8% dans les pays offshore. 

IFRS 15 

Au total, le Groupe confirme un effet IFRS 15 d'environ -5% sur le chiffre d'affaires 2017 et d'environ +50 points de base sur son taux de marge opérationnelle. Ceci ne vient pas changer les montants de marge opérationnelle et de flux de trésorerie disponible en valeur absolue. 

Distribution de dividendes 

Lors de la réunion du 20 février 2018, le Conseil d'Administration a décidé de proposer à la prochaine Assemblée Générale Annuelle des Actionnaires, le versement en 2018 sur les résultats 2017, d'un dividende de 1,70 euro par action avec faculté d'opter pour un paiement en actions Atos SE.

Annexes 

Les comptes consolidés et sociaux de l'exercice clos le 31 décembre 2017 d'Atos ont été arrêtés par le Conseil d'Administration du 20 février 2018. Les comptes consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2017 sont certifiés 

Réconciliation du chiffre d'affaires et de la marge opérationnelle à taux de change et périmètre constants 

In € million 2017 2016
retraité
variation % 2016
publié
variation %
Chiffre d'affaires statutaire 12 691 12 138 4,6%   11 717  8,3%
Effet de change   -188   -187  
Chiffre d'affaires à taux de change constants 12 691 11 950 6,2% 11 530 10,1%
Effet des changements de périmètre   467   887  
Effet de change sur les périmètres acquis ou cédés   -7   -8  
Chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants   12 691   12 410  2,3%   12 410  2,3%
Marge opérationnelle statutaire 1 292,1 1 122,0 15,2% 1 104 17,0%
Effet des changements de périmètre   -2   16  
Effet de change   -21   -21  
Marge opérationnelle à taux de change et périmètre constants 1 292 1 098 17,6% 1 098 17,6%
en % du chiffre d'affaires 10,2% 8,9%   8,9%  

 

L'intégration d'Unified Communication & Collaboration (11 mois) s'est traduite par un retraitement du chiffre d'affaires 2016 de +420 millions d'euros. 

L'effet de périmètre sur 12 mois s'élève à +467 millions d'euros. Il est essentiellement lié aux contributions positives d'Unify Services et Unified Communication & Collaboration (UCC, anciennement Unify S&P) (janvier 2016 pour +63 millions d'euros), d'Anthelio (9 mois pour +133 millions d'euros), d'Equens, de Paysquare et de Komerçni Banka Smartpay (9 mois pour +229 millions d'euros). Les autres effets sont principalement liés aux acquisitions de Pursuit Healthcare Advisors, Conduent Healthcare Provider Consulting et Conduent's Breakaway Group, de First Data Baltics, de Digital River, de MRL Posnet, d'Engage ESM, de zData et d'Imakumo, d'une part, et à la cession de Chèque Services d'autre part. 

La variation des taux de change a eu un effet négatif sur le chiffre d'affaires de l'ordre de -195 millions d'euros principalement lié à la livre sterling et au dollar américain qui se sont dépréciés par rapport à l'euro. 

L'intégration d'UCC s'est traduite par un retraitement de la marge opérationnelle 2016 de +18 millions d'euros. L'effet des taux de change a été de -21 millions d'euros et les effets périmètre se sont élevés à -2 millions d'euros. 

Chiffre d'affaires 2017 par Marché 

En millions d'euros 2017 2016* % organique
Industrie, Distribution & Transports   4 726  4 627 2,1%
Public & Santé   3 661  3 419 7,1%
Services financiers   2 273  2 179 4,3%
Télécoms, Médias & Services aux collectivités   2 032  2 184 -7,0%
Total 12 691 12 410 2,3%
* A périmètre et taux de change constants    

 

Chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2017 par Division, Entité Opérationnelle, Marché

En millions d'euros T4 2017 T4 2016* % organique
Infrastructure & Data Management   1 843  1 828 0,8%
Business & Platform Solutions   873  850 2,7%
Big Data & Cybersecurity   243  231 5,2%
Worldline   419  394 6,2%
Total 3 378 3 303 2,3%
* A périmètre et taux de change constants    

 

 

En millions d'euros T4 2017 T4 2016* % organique
Allemagne   610  594 2,8%
Amérique du Nord   549  547 0,4%
France   486  493 -1,2%
Royaume-Uni & Irlande   434  439 -1,1%
Benelux & Pays Nordiques   288  286 0,7%
Autres Entités Opérationnelles   592  552 7,3%
Worldline 419 394 6,2%
Total 3 378 3 303 2,3%
* A périmètre et taux de change constants    

 

 

En millions d'euros T4 2017 T4 2016* % organique
Industrie, Distribution & Transports   1 222  1 193 2,5%
Public & Santé   1 016  937 8,4%
Services financiers   617  583 5,9%
Télécoms, Médias & Services aux collectivités   523  591 -11,4%
Total 3 378 3 303 2,3%
* A périmètre et taux de change constants    

 

 

Conférence téléphonique 

Aujourd'hui, mercredi 21 février 2018, le Groupe organise une conférence téléphonique en anglais à 8h00 (CET, Paris) présidée par Thierry Breton, Président-Directeur Général, afin de commenter les résultats de l'exercice 2017 d'Atos et répondre aux questions de la communauté financière.

 
 

 


La conférence téléphonique sera accessible par webcast:

 

  • sur atos.net, rubrique Investisseurs
  • sur mobile ou tablettes en scannant le code:
  • par téléphone, en se connectant 5 à10 minutes avant le début de la conférence:

France             +33 1 76 77 22 57      code 6111689

Royaume-Uni   +44 330 336 9411      code 6111689

Etats-Unis        +1 646 828 8193        code 6111689

 

Après la conférence téléphonique, un enregistrement sera disponible sur notre site atos.net, dans la section Investisseurs.

 

Prochains événements

 

25 avril 2018               Chiffre d'affaires du premier trimestre 2018

24 mai 2018                Assemblée générale

25 juillet 2018             Résultats semestriels 2018

23 octobre 2018         Chiffre d'affaires du troisième trimestre 2018

 

Contacts

 

Médias :                                 Terence Zakka             +33 1 73 26 40 76

                                                                                  terence.zakka@atos.net

Sylvie Raybaud            +33 6 95 91 96 71

                                                                                  sylvie.raybaud@atos.net

Relations Investisseurs :     Gilles Arditti                 +33 1 73 26 00 66

                                                                                   gilles.arditti@atos.net

Benoit d'Amécourt      +33 1 73 26 02 27

                                                                                  benoit.damecourt@atos.net

Aurélie Le Pollès          +33 1 73 26 42 35

aurelie.lepolles@atos.net

 


A propos d'Atos 

Atos est un leader international de la transformation digitale avec environ 100 000 collaborateurs dans 72 pays et un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 13 milliards d'euros. Numéro un européen du Big Data, de la Cybersécurité, des supercalculateurs et de l'environnement de travail connecté, le Groupe fournit des services Cloud, solutions d'infrastructure et gestion de données, applications et plateformes métiers, ainsi que des services transactionnels par l'intermédiaire de Worldline, le leader européen des services de paiement. Grâce à ses technologies de pointe et son expertise digitale & sectorielle, Atos accompagne la transformation digitale de ses clients dans les secteurs Défense, Finance, Santé, Industrie, Médias, Énergie & Utilities, Secteur Public, Distribution, Télécoms, et Transports. Partenaire informatique mondial des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Groupe exerce ses activités sous les marques Atos, Atos Consulting, Atos Worldgrid, Bull, Canopy, Unify et Worldline. Atos SE (Societas Europea) est une entreprise cotée sur Euronext Paris et fait partie de l'indice CAC 40. atos.net - Suivez-nous sur  @AtosFR

 

Avertissements

 

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations inclues ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d'autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérés comme tels. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies d'Atos, de même qu'à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document de Référence 2016 déposé auprès de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 31 mars 2017 sous le numéro d'enregistrement D.17-0274 et son actualisation déposée le 4 aout 2017 sous le numéro d'enregistrement D.17-0274-A01. Atos ne prend aucun engagement et n'assume aucune responsabilité s'agissant de la mise à jour de l'information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur. 

La croissance organique du chiffre d'affaires est présentée à périmètre et taux de change constants. 

Les Entités Opérationnelles (Business Units) sont composées de l'Amérique du Nord (NAM: Etats-Unis, Canada et Mexique), l'Allemagne, le Royaume-Uni & Irlande, la France, le Benelux & Pays Nordiques (BTN : Belgique, Danemark, Estonie, Lituanie, Finlande, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Russie et Suède), Worldline, les Autres Entités Opérationnelles comprenant l'Europe Centrale & de l'Est (CEE : Autriche, Bulgarie, Croatie, Grèce, Hongrie, Italie, République Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie, et Suisse), la Zone Ibérique (Espagne et Portugal), Asie Pacifique (Australie, Chine, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Malaisie, Nouvelle-Zélande, Philippines, Singapour, Taïwan et Thaïlande), Amérique Latine (Argentine, Brésil, Colombie, et Uruguay), Moyen Orient & Afrique (MEA : Afrique du Sud, Algérie, Arabie Saoudite, Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Egypte, Emirats Arabes Unis, Gabon, Liban, Madagascar, Mali, Maroc, Ile Maurice, Qatar, Tunisie, Turquie et Sénégal), Major Events, Global Cloud Hub, et Global Delivery Centers.



[*] Par rapport à 2016 en excluant le gain sur l'action Visa





This announcement is distributed by Nasdaq Corporate Solutions on behalf of Nasdaq Corporate Solutions clients.
The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.
Source: ATOS via Globenewswire

Source(s) : ATOS

Complément d'information
Soyez le premier à commenter ce communiqué :
Poster un commentaire
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme