Présentation Electronic Arts Février 2009

Le par  |  0 commentaire(s)

Après la déconvenue de Need For Speed : Undercover, de nombreux doutes planaient quant à la survie de la série qui s’est peu à peu dégradée avec le temps. Electronic Arts a cependant trouvé les forces nécessaires pour relancer une licence à la peine. Afin de maximiser son influence, la série se décline aujourd’hui en trois titres.

Nous avons récemment eu la chance de découvrir Need For Speed : Shift durant une bonne heure, un épisode qui visera à satisfaire pleinement les fans de simulation. Cependant, la version qui nous a été présentée était au stade pré-alpha, un stade extrêmement précoce et peu significatif du jeu final. Ce fut tout du moins l’occasion d’en apprendre un peu plus sur un titre qui ressemble résolument à Race Driver GRID.

Need For Speed Shift - Image 5 Need For Speed Shift - Image 6

L’ensemble ne possédait que très peu de véhicules disponibles. De tête, on pouvait retrouver la Lotus Elise, la Pagani Zonda F, la Chevrolet Corvette Z06 ou encore la Porsche Cayman S. Tout ce beau monde provient très certainement de NFS : Undercover. Comme on vous le disait plus haut, le jeu vise à retranscrire des courses excessivement organisées et fermées.

Evoluer dans des environnements ouverts et la présence de la police sont désormais exclus du concept. Lors de la présentation, nous avons pu découvrir des circuits urbains et ruraux qui soulignent justement le travail effectué par les développeurs. Le moteur graphique développé depuis deux ans se montre à la hauteur des consoles next-gen.

Need For Speed Shift - Image 7 Need For Speed Shift - Image 2

La première image communiquée par Electronic Arts est relativement conforme à la réalité. NFS : Shift est plaisant à voir mais un peu moins à jouer. On a retrouvé lors de notre session de test des sensations semblables à un NFS : Pro Street. C'est-à-dire des véhicules lourds et difficiles à contrôler. Pourtant la Lotus Elise est connue pour sa maniabilité et sa légèreté.

On notera de plus la présence d’un flou plus appuyé qui nous rappelle instinctivement son concurrent de chez Codemasters. Bien qu’il participe à l’immersion visuelle du joueur, ce flou devra veiller à ne pas entraver le bon déroulement des courses. Ce même flou, on le retrouvera lors des collisions et des crashs, il tâchera de nous faire ressentir la violence des chocs et nous désorienter en guise de pénalité.

Need For Speed Shift - Image 3 Need For Speed Shift - Image 4

Les dégâts physiques seront présents mais n’affecteront que peu le comportement général d’une voiture qui pourra subir de nombreux coups avant de voir ses performances diminuées. La gestion de la lumière et des réflexions sont réussis au même titre que la modélisation des véhicules au nombre de soixante-dix, chiffre approximatif et susceptible d’évoluer.

Aussi nerveux et impressionnant qu’un GRID, Need For Speed : Shift aura fort à faire pour sortir des sentiers battus. Cela dit, nous avons découvert une version peu avancée et grandement susceptible d’évoluer. Le jeu est prévu pour la fin de l’année 2009 sur PC, PS3, Xbox 360 et PSP, ce qui laisse largement le temps aux développeurs de nous concocter un hit en puissance, croisons les doigts.

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme