Dossier Radiofréquences, mobiles et santé

Le par  |  4 commentaire(s)
Oreillette Bluetooth Plantronics Discovery 665Bien que les rayonnements électromagnétiques des téléphones portables ne soient pas considérés comme nocifs ( jusqu'à preuve du contraire ), des recommandations sont émises par les autorités sanitaires en vue de minimiser les durées d'exposition.

Tout d'abord, l'usage d'un kit oreillette filaire ou sans fil permet d'éloigner la boîte crânienne de la source de rayonnement. Bien qu'une oreillette Bluetooth soit elle-même source d'ondes électromagnétiques, sa puissance d'émission est plusieurs centaines de fois plus faible que celle d'un téléphone portable.


Des règles de bon sens
D'autre part, il est recommandé de faire un usage modéré du téléphone portable et de préférer les appels courts. On évitera aussi de passer un appel si la qualité du signal est faible, le téléphone émettant à plus forte puissance pour compenser dans les espaces pouvant faire office de cage de Faraday, conduisant à une réverbération des signaux.

telephonesLa question de l'usage du mobile chez les enfants reste un sujet très sensible, notamment parce que l'on manque d'informations à ce sujet. Il est habituellement considéré que l'organisme de l'enfant ( et de l'adolescent ), en pleine maturation, est plus sensible aux rayonnements et qu'il convient donc de limiter l'usage du mobile.

La vente de téléphones pour enfants provoque régulièrement la colère des associations et, si la vente n'en est pas interdite en France, leur usage est plutôt déconseillé, à charge pour les parents d'adopter une attitude responsable.


Prudence pour les personnes à risque
De même, les données concernant les femmes enceintes et l'éventualité d'une sensibilité accrue des foetus sont insuffisantes pour établir une position claire. Si l'utilisation du téléphone n'est pas déconseillée dans ces cas, on évitera de porter le téléphone à la ceinture, de même que chez les adolescents, pour limiter l'exposition des organes génitaux.

Les personnes porteuses de stimulateurs cardiaques sont invitées à ne pas manipuler ou porter de téléphone à proximité du dispositif. Les études des effets des mobiles sur les dispositifs médicaux ne révèlent pas spécifiquement d'interférences mais la nature et le rôle de ces appareillages invitent à une prudence particulière.

Enfin, il arrive régulièrement des dispositifs sur le marché annonçant qu'ils sont capables de neutraliser les ondes nocives, souvent sous forme de patch à coller sur le mobile. Leur efficacité est au mieux infondée, au pire génératrice d'un surplus de rayonnements, le téléphone devant émettre à plus forte puissance pour pallier les effets de cet obstacle.
Dans le même style
  • Dossier cap sur les processeurs mobiles 64-Bit
    Après la course aux coeurs sous architecture ARM 32-Bit, le focus s'est déplacé sur l'arrivée des premiers processeurs mobiles 64-Bit. Si l'industrie mobile les attendait vers fin 2014 au mieux, Apple a pris les devants en lançant un ...
  • Dossier MedPi 2013 : les nouveautés mobiles de l'été 2013
    Le MedPi 2013 ne manquait pas de nouveautés mobiles, avec beaucoup de produits tout juste lancés ou qui le seront dans les semaines à venir en France. Rendez-vous professionnel en premier lieu, c'est aussi un espace de démonstration ...
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #237621
Merci pour ce dossier très instructif!

Personnellement, ce qui m'inquiète le plus, c'est le cumul des "pollutions electromagnétiques", la radio, le telephone mobile, le wifi, bientot le wimax etc etc.. Et même si je fais souvent attention avec mon telephone mobile, je capte quand même le réseau wifi de mon voisin, la radio etc etc.. donc je suis exposé malgré moi à ces ondes, de façon constante, et par exemple, je ne peux pas dire à mon voisin de couper son réseau wifi.

J'espère que les études finiront bientot par nous apporter une réponse claire et précise quant à la nocivité de toutes ces ondes.

Merci encore pour le dossier
Le #239531
Bravo pour le dossier.
Juste une question : imaginons une seconde d'une étude prouve de manière formelle la dangerosité des tel mobiles et autres wifi; quelles en seraient les conséquences économiques ? allons + loin : n y aurait-il pas là une très bonne mauvaise raison pour les acteurs concernés (industries, pouvoirs publics, média) à faire l'autruche ? On peut aussi parfaitement imaginer que de telles enquêtes existent et n'aient pas été relayées ! imaginez les conséquences et la panique chez les usagers , les procès etc.. (souvenez vous la clope et Marlboro !)...

Y a t il vraiment intéret à être transparent ?


Le #247541
Le #378741
bonjour

la société SGM.com commercialise des compensateurs d'ondes pour téléphones portables, téléphones sans fil et écoute-bébé

Vous trouverez sur le site DBH toutes les informations sur le danger des téléphones, rapports d'experts et des tests effectués par des sociétés indépendantes.

les médias parlent des problèmes liés aux téléphones mais pas des solutions de protection
le gouvernement, tant qu'à lui, au travers du ministère de la santé préconise " le principe de précaution"
Même les assureurs se préparent au pire en excluant de leur garantie les risques liés aux téléphones mobiles.

Comme l'amiante et le tabac, le travail destructeur des micro ondes téléphoniques est lent, insidieux mais implacable provoquant de graves désordres sur notre organisme.

quelles solutions s'offrent à vous?

1) jetez votre portable et surtout ceux de vos enfants

2) adoptez le "principe de précaution" en achetant un compensateur DBH pour vous et votre famille.

Découvrez ces dangers auquels nous sommes confrontés chaque jour et surtout ce que vous propose DBH portez vous bien!!

http://www.do-be-have.biz/pages/index.php?numvdi=620


cordialement
Philippe
leader coordinateur DBH

tél: 0950939400 / 0620702381
msn: phildan94@hotmail.fr




Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme