Entreprises : coût des problèmes informatique

Le par  |  12 commentaire(s) Source : Indexel
Virus Flamme

Les pannes informatiques, lorsqu'elles surviennent dans une grande entreprise, coûtent chères et parfois même vraiment très chères.

Les pannes informatiques, lorsqu'elles surviennent dans une grande entreprise, coûtent chères et parfois même vraiment très chères.

Virus flamme

Une étude, financée par les sociétés ACE, Cisco, la Deutsche Bank, KPMG et IBM et réalisée par The Economist Intelligence Unit auprès de 218 entreprises européennes, montre en effet que 50% d'entres-elles ont enregistré des pertes financières l'an dernier suite à des soucis informatiques.

Ceci aurait pour origine le fait que 90% d'entres-elles se tournent vers des logiciels qui n'ont pas encore subi de tests de validation. Ces soucis informatiques, souvent vite réglés d'ailleurs, pourraient passer inaperçu si ces faux pas ne coûtaient pas en moyenne 295.000 euros à l'entreprise concernée, ce qui n'est pas négligeable, quelle que soit la taille de cette dernière.
Ceci sans compter les 25% de pannes liées aux problèmes comme le piratage, le phishing, …, elles d'origine délinquantes.


Etude de LogicaCMG réalisée auprès de responsables informatiques :

  • 68 % estiment que trop de logiciels sont lancés sans procédure de tests appropriés
  • 89 % affirment que ces logiciels présentent des problèmes 48h après leur mise en service
  • 85 % affirment que c'est la faible disponibilité des ressources de test qui est la cause principale de ces bugs
Complément d'information
  • Les entreprises et leur parc informatique
    LANDesk Software vient de publier les résultats d'une enquête menée en novembre 2005 auprès des responsables informatiques de 500 entreprises aux Etats-Unis, en Allemagne et en ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #64131
Nous on développe nous-même nos applis... comme ça, ça marche pas mieux
Le #64134
et mon XP... il est validé<img src="/img/emo/confused.gif" alt=":'" />
Le #64135
Les tests de validation dans les entreprises ça a du bon et du moins bon : valider prend souvent beaucoup trop de temps, et en informatique le temps passe vite, la validation arrive souvent trop tard, d'autres versions sont deja sorties.
La plus grande source des problemes informatiques reste pour moi l'incompetence d'une bonne majorité d'administrateurs et d'informaticiens.
Le #64145
Redhat 6 : "La plus grande source des problemes informatiques reste pour moi l'incompetence d'une bonne majorité d'administrateurs et d'informaticiens."
+1 . Plus que probable !

Le #64150
c malheureux a dire mais redhat 6 tu as raison !!
+1
Le #64151
Et je rajouterai un autre problème, c'est que les décideurs veulent que tout soit pret pour telle date, peu importe si c'est techniquement réalisable ou pas, et peu importe si ya eu un problème x ou y en cours de conception, ou d'installation, test etc.

Résultat, ca marche comme ca peut, puis il y a des problèmes.

vive les économies de chandelle
Anonyme
Le #64158
Je n'avais vu de chiffre vraiment officiels à ce sujet.
On comprend mieux pourquoi les pirates sont les cibles privilégiées des grands industriels et sont parfois les meilleurs amis d'autres industriels. Une connerie et bop ...


Le #64175
Mouai !!
Je vais pas casser du sucre sur l'entreprise qui me permet de manger tous les jours.
Mais ya aussi le phénomène "économie de bout de chandelle"
On prend du super matos (par ex: baie de stockage de qq Tera) sans les conseils vendu pour rien et sans même les logiciels de gestion de celle-ci.
citation: "on sait faire on a les competences internes"

Je ne dirais pas que le PB vient des informaticiens. Mais de la sous-traitance donc du coup des sociétés de services, car elles vendent un BTS Info sortie de l'école en tant que Ingenieur Maitre au client. Je connais même des Doctorats de bio-chimie qui ont été vendu comme ingénieur system. Avec aussi les "turn-over" important des gens qui rapportent le pognon au entreprise de service, car tout simplement qu'ils sont considérés comme de la merde: mais vous savez, le contrat est pas élevé on peut pas vous donner plus....
NOnonononon ca ne sent pas le vécu du tout.

+1 underseb: je l'ai jamais vraiment vécu directement mais C kler que les stades de développement sont peu respecter, sans compter le client "A oui ca serait bien si ca faisait ca aussi ..."
Le #64181
morrigan, petit rectification, d'après les normes ISO, tout les ingénieurs logiciels doivent repasser des tests et seul les ingénieurs logiciels du québec sont certifié ISO19759 d'après SWEBOK (http://www.swebok.org/). c'est officiel depuis 2 semaines, je crois, juste quelques site allemand en parle.

Donc si les compgnie engageait des ingénieurs logiciels certifiés et aillant un code déontologique. Le nombre d'erreur ne serait pas aussi grand.
Le #64192
waxime> c également un probleme de formation des dvlpeurs

faire des tests de facon organisé demande + de temps certe, mais on le gagne apres lorsqu'on recherche les bugs
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]