Test : Samsung Galaxy Note 8.0, la meilleure tablette 8 pouces ?

Le par Rénald B.  |  3 commentaire(s)
Samsung_Galaxy_Note_80_test

Dans la catégorie des tablettes 8 pouces, Samsung a répondu à Apple et son iPad Mini avec la Galaxy Note 8.0. Mais que vaut la tablette du constructeur sud-coréen et quelles sont ses spécificités ? La dernière-née de la gamme Note a été passée au crible dans un dossier de test complet afin de répondre à toutes ces questions.

Introduction

Alors que Google et Asus ont frappé un grand coup en 2012 avec la tablette 7 pouces Nexus 7 (proposée au tarif de 200€ en version avec 16 Go de mémoire interne et bientôt à 230€ pour la 2nde version Full HD), Apple a emboîté le pas avec l'iPad Mini doté d'un écran de 7.9 pouces.

Galaxy_Note_8.0_7Omniprésent, voire omnipotent, Samsung se devait de réagir en proposant une tablette capable de rivaliser avec l'iPad Mini.

C'est chose faite avec la Galaxy Note 8.0 qui se caractérise par un écran de 8 pouces et un stylet, gamme Note oblige.

La tablette est disponible depuis le 26 avril 2013 en version WiFi mais une version 4G est attendue.

Comptez 350€ pour la version WiFi avec 16 Go et 420€ pour le modèle avec 32 Go. A titre de comparaison, l'iPad Mini (en version WiFi) est proposé à 292€ avec 16 Go et à 400€ avec 32 Go (prix de notre comparateur).

Voilà pour la présentation rapide de cette tablette dont une version 4G devrait bientôt être commercialisée.

Galaxy_Note_8.0_13Samsung_Galaxy_Note_80_test  



Présentation

Samsung a opté pour le SoC déjà embarqué dans le Galaxy S III puis la Galaxy Note II. Il s'agit de l'Exynos 4412 dont le processeur quad coeur (Cortex-A9) est cadencé à 1.6 GHz (contre 1.4 GHz pour le SIII et déjà 1.6 GHz pour la GNote II).

G_Note_80_m G_Note_80_n 

Rappelons que la puce de Samsung intègre un GPU Mali-400MP.

Elle est épaulée par 2 Go de mémoire vive (de type LPDDR2) et l'ensemble est alimenté par une batterie de 4600 mAh.

L'écran de 8 pouces affiche une définition WXGA de 1280 par 800 pixels, soit une résolution de 189 ppp (pixels par pouce). C'est mieux que l'iPad Mini qui affiche 768 par 1024 pixels pour une résolution de 162 ppp.

On est toutefois loin des 441 ppp pour l'écran du Galaxy S4. Il faudra encore patienter encore un peu pour voir des tablettes avec écran Full HD débarquer même si Google avec Samsung ont lancé fin 2012 la Nexus 10 qui affiche 2560 par 1600 pixels (plus que de la Full HD), soit tout de même une résolution de 299 ppp. Cependant, Google et Asus viennent tout juste de lancer une nouvelle version de la Nexus 7 dotée d'une résolution Full HD.

Si vous hésitez entre une tablette de 8 pouces et un modèle de 7 pouces (comme la Nexus 7), sachez tout de même que le pouce de différence se traduit par une surface d'écran 30.6% plus grande (1 pouce de plus sur la diagonale se transforme donc quasiment en une surface d'écran 1/3 plus grande). Ce n'est vraiment pas négligeable : tablettes 7 et 8 pouces sont donc vraiment deux catégories distinctes.

Côté connectivité, la Galaxy Note 8.0 supporte le WiFi 802.11 a/b/g/n (sur les bandes 2.4 GHz et 5 GHz pour le n), le Wifi Direct, le Bluetooth 4.0, l'USB 2.0 via son port microUSB, le GPS (systèmes GPS et Glonass) ainsi que le AllShareCast (variante du Miracast) et le DLNA.

Au dos, on trouve un APN de 5MPixels tandis qu'en façade, elle est équipée d'un APN de 1.3 MPixels.

La tablette mesure 210.8 par 135.9 par 7.95 mm pour un poids de 338 grammes. Elle est donc moins compacte que l'iPad Mini (200 x 134.7 x 7.2 mm pour 312 g).

C'est également beaucoup moins compact que la Nexus 7 (198.5 x 120 x 10.5 mm pour 340 g pour la 1ère version et 200 x 14 x 8.65 mm pour 290 g pour la nouvelle version) et c'est somme toute logique. L'argument devra donc être pris en compte lors de votre choix et ce en fonction de votre usage.

La Galaxy Note 8.0 est déclinée en versions avec 16 Go ou 32 Go de mémoire interne. Précisions que 8 Go sont occupés par Android, Touchwiz et les applis pré-installées. Cependant, l'emplacement pour carte mémoire microSDHC permet d'ajouter jusqu'à 64 Go de mémoire flash.

Galaxy_Note_8.0_21 



Ergonomie

Avec un écran très proche en termes de surface de celui de l'iPad Mini, la Galaxy Note 8.0 est toutefois beaucoup plus volumineuse : 210.8 x 135.9 x 7.95 mm et 338g.

Sa surface est 6.3% plus grande que celle de l'iPad Mini. En termes de compacité, l'iPad Mini est donc situé entre la Nexus 7 (la tablette d'Apple est 13% plus volumineuse) et la Galaxy Note 8.0 (avec une surface 6.3% plus importante que l'iPad Mini).

Galaxy_Note_8.0_18 Galaxy Note 8.0 et Galaxy Mega

La prise en main est très bonne mais les deux touches tactiles situées de part et d'autre viennent la perturber. Il suffit de prendre la tablette en main pour appuyer sur ces touches. C'est assez agaçant et on retrouve le problème sur le smartphone Galaxy Mega doté d'un écran de 6.3 pouces.

Galaxy_Note_8.0_7 Galaxy_Note_8.0_5 

Pour faire fi de ce problème, il suffit toutefois d'équiper la Galaxy Note 8.0 d'une housse. Plutôt que le modèle officiel Samsung, c'est une housse étui à clapet en cuir grainé noir qui a été utilisée (proposé à 24.90€ contre 50€ pour le modèle de Samsung). Elle a la particularité de pouvoir servir de support à la tablette et d'être d'excellente facture. On ne saurait trop vous recommander d'utiliser une housse pour une tablette de ce prix.

Sur l'iPad Mini doté d'un seul bouton en façade, on ne retrouve pas ce problème. De surcroît, avec la tablette 7.9 pouces d'Apple, on peut poser son pouce pour la tenir sans que celui-ci ne lance par inadvertance des applications sur l'écran d'accueil d'iOS 6.0.

Avec son Exynos 4412 et ses 2 Go de mémoire vive, la tablette ne souffre quasiment pas de ralentissements. La fluidité est bien au rendez-vous. En revanche, ces mêmes composants ne sont pas suffisants pour les jeux vidéo les plus exigeants, la faute probablement au processeur graphique Mali-400MP.



Les fonctionnalités propres à Samsung

Samsung multiplie les hubs qui sont consacrés à la lecture avec Readers Hub, aux jeux avec Game, à la musique avec Music Hub (magasin en ligne, streaming moyennant un abonnement et des radios) et des cours via Learning Hub et des vidéos via Video Hub.

Mais le constructeur sud-coréen a veillé à enrichir le contenu préinstallé sur la tablette avec plusieurs applications qui mettent à profit le stylet.

C'est le cas de S Note, de Paper Artist et de S Calendrier. Le S-Pen y est roi et les applications bien implémentées.

Mais l'interaction avec le stylet S-Pen se poursuit dans des applications telles que le navigateur internet intégré par défaut, Google Maps, le lecteur de livres Readers Hub et l'éditeur de photos.

Le stylet S-Pen fonctionne avec la technologie du constructeur Wacom. Il permet une interaction haptique avec la tablette mais aussi avant même de l'avoir touchée (Air View). Des informations contextuelles sont alors données en approchant le S-Pen (à partir de 1.5 cm). On peut ainsi s'informer sur le rôle d'une icône dans certaines applis ou encore afficher des petits formats des images dans l'appli Galerie.

Mais les applis intégrées d'office regroupent également un lecteur vidéo qui est extrêmement complet (lecture des fichiers encodés en 1080p, comptabilité avec de nombreux codecs…). En passant le stylet sur la barre de timing (sans même toucher l'écran), on voit afficher une image miniature de la vidéo. L'interaction est vraiment sympathique. La lecture de la vidéo peut aussi être poursuivie en la plaçant sous forme de petite vignette sur l'écran.

Galaxy_Note_8.0_25 

Samsung propose son propre magasin d'applications avec Samsung Apps.

On notera également la présence d'un port infrarouge sur la Galaxy Note 8.0 . Il fonctionne de pair avec l'appli Télécommande de Peel qui transforme la tablette en télécommande universelle. L'ergonomie n'est pas au rendez-vous, ce qui n'est pas de nature à la rendre incontournable.

Samsung met également en oeuvre la barre d'applis verticale (sur la gauche de l'écran). Il suffit d'appuyer longuement sur la touche "retour" pour qu'elle apparaisse et soit accessible à tout moment. Deux appuis successifs la font disparaître.

Le multifenêtrage est aussi de la partie et se révèle pertinent sur un écran de 8 pouces. Il l'est beaucoup moins sur l'écran de 5 pouces du Galaxy S4 (lire notre test).

G_Note_80_k G_Note_80_l 
 



Multimédia

La Galaxy Note 8.0 offre un confortable écran de 8 pouces ce qui la rend parfaitement adaptée à la lecture de vidéos. La définition de 1280 par 800 pixels se traduit par une résolution 189 ppp (pixels par pouce), soit une excellente précision.

Les couleurs sont parfaitement saturées, ce qui plaira à certains (notamment aux amateurs d'écrans AMOLED même s'il s'agit ici d'un écran IPS) mais pourra déplaire à d'autres qui recherchent plutôt la fidélité des couleurs.

Le port microUSB est compatible avec le MHL et permettra de connecter la tablette à une entrée HDMI d'autant plus que la Galaxy Note 8.0 peut décoder les vidéos 1080p.

La fonctionnalité AllShare Cast est aussi de la partie et permet de partager les fichiers multimédia vers un autre écran via un dongle AllShare Cast (les dernières HDTV de Samsung supportent cette fonctionnalité nativement tout comme le Screen Mirroring (Miracast) supporté par les Galaxy S4 et Mega) qui se connecte à une entrée HDMI d'une HDTV par exemple ou encore en DLNA.

Pas de Miracast à proprement parler pour la Galaxy Note 8.0 puisqu'elle tourne sous Android 4.1.2 (Miracast est supporté par Android 4.2).

Le son est très bon d'autant plus qu'il est diffusé via deux enceintes positionnées dans la tranche inférieure et ne sera donc pas étouffée lorsque la tablette est posée sur le dos.

Dotée d'un APN principal autofocus au dos de 5 MPixels et d'un autre en façade de 1.3 MPixels, la tablette n'excelle pas dans ce domaine même si l'ensemble reste correct.

Galaxy_Note_8.0_25 

La Galaxy Note 8.0 est compatible avec le standard MHL (Mobile High-Definition Link).

Elle a été testée avec un adaptateur vidéo MHL vers HDMI de marque Samsung. Le site Maisondugsm qui le propse au tarif au tarif de 48.90€ nous a permis de tester cette fonctionnalité sur la tablette 8 pouces de Samsung.

Avec cette technologie, la tablette affiche simultanément sur son écran et à destination de la HDTV ou du moniteur auquel elle s'interface. Le son est également véhiculé via cet adaptateur.

Pour ce faire, il suffit de relier l'adaptateur à l'entrée microUSB côté tablette.

adapteur_MHL_vers_HDMI adapteur_MHL_vers_HDMI_Samsung adapteur_MHL_vers_HDMI_Samsungadapteur_MHL_vers_HDMI_Samsung



Véritable plus de la Note 8.0 ?

Galaxy_Note_8.0_14 

Le stylet S-Pen est un véritable plus pour cette tablette. Samsung a développé des applis qui l'exploitent à merveille. Il fonctionne très bien avec une excellente précision. Il faudra toutefois penser à ne pas trop l'incliner pour qu'il fonctionne (ce qui n'est pas forcément simple au début pour dessiner).

G_Note_80_j 

Certaines applis tiers sont compatibles avec le S-Pen mais elles ne sont pas si nombreuses. Ainsi si Skitch d'Evernote permet de l'utiliser mais il n'y a pas de fonctionnalité qui permet de ne pas prendre en compte l'appui de la main sur la "feuille" (c'est en revanche le cas dans S-Note).

Le S-Pen permet d'effectuer des captures d'écran simplement en appuyant sur son bouton et en l'appuyant sur l'écran. On peut aussi balayer l'écran avec la tranche de sa main de la gauche vers la droite pour un résultat similaire ou encore appuyer sur simultanément sur les boutons power et home.

Enfin le coup de coeur vient de la fonctionnalité qui permet d'ouvrir des applis, d'envoyer des emails ou d'ouvrir Google Maps sur une ville simplement en dessinant sur l'écran.

Pour ce faire, il faut dessiner un trait vertical du bas vers le haut (le bouton du stylet doit être maintenu enfoncé durant cette opération). Une petite fenêtre s'ouvre alors et vous invite à dessiner différents symboles (certains sont prédéfinis et vous pouvez en créer d'autres).


Galaxy_Note_8.0_22 Galaxy_Note_8.0_24 

Dessinez un "@" suivant d'un nom de votre liste de contacts et l'appli email préinstallée s'ouvrira automatiquement vous invitant à écrire un email. "!" suivi d'une ville ouvre Google Maps sur ce lieu tandis qu'un "?" ouvre la navigateur internet (pas Chrome malheureusement).

A noter que le S-Pen permet d'appuyer sur les deux touches tactiles situées au bas de l'écran (ce qui n'était pas le cas avec le Galaxy Note II).

On peut détourer facilement une figure ou une partie de l'écran simplement en appuyant sur le bouton du S-Pen et en entourant ce que l'on désire détourer. Une capture de cette partie de l'écran est automatiquement effectuée et sauvegardée dans la galerie.

Très ergonomique, il est doté d'un bouton dans sa longueur qui est personnalisable et sert notamment à faire des captures d'écran.

G_Note_80_q 



TouchWiz

TouchWiz a gagné en maturité et offre des fonctionnalités intéressantes. L'interface utilisateur de Samsung vient en surcouche d'Android 4.1.2. On regrettera que cette tablette sortie fin avril 2013 n'hérite d'ailleurs pas de la toute dernière mouture d'Android avec la version 4.2.2.

Avec Touchwiz, depuis n'importe quelle fenêtre, un "pincer pour zoomer" donne accès à une vue de toutes les pages. On peut les réorganiser, en créer une nouvelle, en supprimer et changer d'écran d'accueil.

Toujours, depuis n'importe quelle page, la touche Menu permet de créer un dossier, d'ajouter des applis ou des widgets, de modifier les pages, de définir le fond d'écran, de rechercher une appli en tapant son nom et d'accéder directement aux paramètres.

Dommage tout de même que le Galaxy Note 8.0 ne bénéficie pas de Touchwiz Nature UX 2.0 (la toute dernière intégration de Touchwiz) comme le Galaxy S4 ou encore le Galaxy Mega.

G_Note_80_b G_Note_80_c 



Quelques lacunes

Le plus gros bémol concerne l'autonomie de la Galaxy Note 8.0. Malgré sa batterie de 4600 mAh, la tablette 8 pouces de Samsung fait pâle figure à côté de celle de l'iPad Mini. On est à un peu plus de 7 heures en usage mixte, autonomie qui peut descendre à quasiment 6 heures si on la sollicité particulièrement. La consommation en veille vient quelque peu compenser cette faiblesse.

Pour un usage nomade, on vous conseille d'utiliser une batterie de "secours" externe faisant office de chargeur. Avec sa capacité de 3 000 mAh, le modèle Power Tube 3000 de Mipow est parfaitement adapté à la situation. Il permet de recharger 65% de la batterie du Galaxy Note 8.0 (lorsque celle-ci est complètement déchargée) et pourra être utilisé pour charger votre smartphone également.

Il a l'avantage de se recharger très vite avec une LED qui vous informe du pourcentage de charge, d'être fourni avec tous les câbles nécessaires (USB, microUSB et dock 30 pins pour terminal iOS) et d'être très compact.

 Galaxy_Note_80_ii Mipow_Power_Tube_aAfin de la recharger en l'absence de prise de courant à portée, on pourra aussi opter pour une batterie Power Tube signée également MiPow.

Elle existe en version 4400 mAh au tarif de 59.90€, une capacité qui permet de recharger quasiment intégralement la batterie de 4600 mAh de la Galaxy Note 8.0.

Avec un superbe design en forme de tube et des déclinaisons en différentes couleurs, la Power Tube a également l'avantage d'être livrée avec toute une ribambelle d'adaptateurs (classiques microUSB et connecteur 30 ports d'Apple mais aussi toute une cohorte de connecteurs propriétaires propres à différents constructeurs ; il manque seulement le connecteur de l'iPhone 5). 

MiPow_Power_Tube_batterie MiPow_Power_Tube_batterie_b 

L'utilisation d'un SoC Exynos ne permet pas à la Galaxy Note 8.0 de bénéficier de la technologie Quick Charge de Qualcomm (elle nécessite un SoC Snapdragon et un chargeur spécifique). Celle-ci est mise en oeuvre dans les Galaxy S4 et Mega et réduit significativement le temps de charge.

On regrettera également quelques lacunes pour ce qui est de la connectivité. L'absence de support du NFC est regrettable et ne permet pas de bénéficier du S Beam, l'implémentation de Samsung de la technologie Android Beam avec appariement via le NFC et échange des données via la Wifi Direct.

Pas de Miracast non plus (nécessite Android 4.2), ce qui est d'autant plus dommage que la tablette supporte le Wifi Direct.

Pas de support du WiFi ac, la norme WiFi qui devrait supplanter le WiFi n dans les années à venir, contrairement aux Galaxy S4 et Galaxy Mega.

L'USB OTG (On The Go) n'est pas non plus de la partie.

La tablette de Samsung jouit d'une très bonne finition comme c'est souvent le cas avec Samsung. Toutefois, elle reste un cran en-dessous de celle de l'iPad Mini qui bénéficie de matériaux plus "nobles".

Enfin, on regrettera que Samsung n'ait pas opté pour un écran Full HD comme c'est le cas pour l'écran 5 pouces du Galaxy S4 et pour celui de la nouvelle Nexus 7. Il n'en reste pas moins que la finesse est au rendez-vous avec une définition proche du 720p avec 1280 par 800 pixels.

Enfin, si votre coeur balance, pesez bien le pour et le contre avant de choisir entre une tablette 7 pouces et une autre de 8 pouces. La différence de surface d'écran est notable et le confort d'utilisation d'une 8 pouces réel. Mais si c'est une utilisation ultra nomade que vous recherchez, optez pour une 7 pouces (comme la Nexus 7 dont la nouvelle version vient d'être lancée sur le Play Store US).



Conclusion

La Galaxy Note 8.0 est une tablette dont on peut incontestablement faire l'éloge. Le S-Pen, la présence d'un emplacement pour MicroSD et la qualité de son écran en font un des meilleurs, sinon le meilleur, produits dans la catégorie des tablettes 8 pouces (Samsug vient par ailleurs de lancer une tablette de milieu de gamme avec la Galaxy Tab 3 avec écran de 8 pouces). On regrettera toutefois l'absence de NFC et le choix de l'Exynos 4412 plutôt qu'un SoC Snapdragon 600 qui aurait définitivement placé la Galaxy Note 8.0 sur la plus haute marche du podium.



+ Les plus
  • Le Stylet S-Pen et son utilisation
  • Fluidité de l'interface
  • Qualité de l'écran IPS
  • TouchWiz (qui a véritablement progressé)
  • Emplacement pour carte microSD
  • Finition très bonne
  • Dessiner sur l'écran pour lancer des applis
- Les moins
  • Autonomie
  • Prix
  • Pas de définition Full HD
  • Pas de NFC
  • Pas de Wifi ac
  • Pas (encore d'Android 4.2)
  • Un SoC du 1er semestre 2012 (même s'il fait bien son "boulot")


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
cycnus Connecté VIP avatar 14979 points
Le #1432902
Niveau technique, c'est du réchauffé !
Renald38 Hors ligne Héroïque avatar 871 points
Le #1434102
@cycnus , ce que tu dis n'est pas faux. Mais à la défense de Samsung qui utilise ici l'Exynos 4412, les autres constructeurs procèdent souvent de la même manière pour les tablettes :

-->Nexus 7 2013 : SoC APQ8064 (le même que celui du Nexus 4 sorti en 2012)
-->iPad Mini : SoC Apple A5 (celui de l'iPad 2 et de l'iPhone 4S)
riccochad Hors ligne Héroïque avatar 762 points
Le #1526382
Je possède cette excellente tablette et l'usb otg est bien présent et grâce un adaptateur qui coûte environs 5€ , je peux connecter une clé usb sans problème !!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar