Netcampagne présidentielle : des internautes plutôt méfiants

Le par Jérôme G.  |  5 commentaire(s)
Arobase - Logo

Souvent présenté comme une source d'informations pratique et prenant de plus en plus d'importance notamment lorsqu'il s'agit d'actualités scientifiques, le média Internet jouit toutefois d'une côte de confiance fragile quant à la crédibilité des informations distillées, un phénomène d'autant plus amplifié lorsque la politique entre en scène (ou s'y met en scène).

Souvent présenté comme une source d'informations pratique et prenant de plus en plus d'importance notamment lorsqu'il s'agit d'actualités scientifiques, le média Internet jouit toutefois d'une côte de confiance fragile quant à la crédibilité des informations distillées, un phénomène d'autant plus amplifié lorsque la politique entre en scène (ou s'y met en scène).

Ainsi, selon une enquête réalisée fin novembre par l' IFOP auprès d'un panel représentatif de la population internaute (1 004 personnes âgées de 18 ans et plus), si 64% d'entre-eux manifestent un intérêt autour de la campagne présidentielle, 40% recherchent régulièrement sur le Net des informations sur l'actualité relative en étant cependant seulement 21% à juger le Web digne de confiance sur le sujet ce qui à ce niveau, place l' Internet très loin derrière la télévision (42% à lui faire confiance), la presse écrite nationale (33%) ou encore la radio (32%).


Le pénomène du blog politique surestimé
Autre résultat également notable, 10% des internautes visitent des blogs politiques (90% ne le font donc jamais), cela représente certes 2 à 3 millions de lecteurs réguliers ou occasionnels mais eu égard au tapage médiatique qui entoure la blogosphère considérée par nombre d'observateurs comme une sphère d'influence politique ou du moins un outil essentiel de la campagne, cela semble bien maigre.

La netcampagne ne fait toutefois que commencer.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #146294
Il faut surtout garder en tête qu'en période électorale de nombreux blogs ou sites "amateurs" sont en fait des pages très professionnelles "déguisées". Ceci afin de pouvoir faire campagne de façons détournées.


Dr Love offline Hors ligne Vétéran icone 1084 points
Le #146299
grammaire : "phénomène d'autant plus amplifier" -->"phénomène d'autant plus amplifié"
Jérôme G. offline Hors ligne Equipe GNT avatar 1582 points
Le #146352
Dr Love >corrigé, :jap:
gotop offline Hors ligne Héroïque avatar 738 points
Le #146356
C'est fou quand même, la tv est jugée plus digne de confiance que la presse écrite ou la radio !!!
Anonyme
Le #146366
La télé ce n'est pas mieux !
Lorsqu'on voit que les questions posées sont imposées par les candidats on se dit vraiment qu'on nous prend pour des cons (je parle des débats du P.S qu'on a pu voir)
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire