L' Open-Source congratule Microsoft !

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Silicon

Le président de la fondation européenne des logiciels libres a remercié publiquement Microsoft pour la mise en place de ses nouvelles licences de type " Shared Source Initiative ".

Le président de la fondation européenne des logiciels libres a remercié publiquement Microsoft pour la mise en place de ses nouvelles licences de type " Shared Source Initiative ".
    
   
Selon les propres mots de  Georges Greve, président de la FSFE ( Free Software Foundation Europe ) :

"Nous avons si rarement l'opportunité de dire quelque chose de positif sur Microsoft, permettez-moi de commencer par les congratuler".

Pour ceux qui ne connaissent pas la FSF, rappelons qu'elle héberge la célèbre licence GNU-GPL, utilisée par la majorité des logiciels libres et opensource, y compris par le noyau GNU/Linux.


Pourquoi ces honneurs en faveur de Microsoft '
Tout simplement suite à une simplification par ce dernier des licences de type Shared Source Initiative, qui passent de 10 à seulement 3.

Pour rappel, la Shared Source Initiative a été initiée en 2001 et permet à Microsoft de partager le code d'un grand nombre de ses technologies.

Les trois licences restantes sont :

  • Permissive License (Ms-PL) : qui permet aux utilisateurs de visionner, modifier et redistribuer le code source sur des développements commerciaux ou non commerciaux. Elle permet aussi au développeur d'encaisser s'il le souhaite des royalties sur le code modifié de son application sous licence Ms-PL.

  • Community License (Ms-CL) est réciproque : un développeur qui redistribue du code doit le faire sous licence Ms-CL. Le code développé sous un projet Ms-CL revient donc à la communauté sous le même modèle de licence. Microsoft a annoncé que huit nouveaux starter kits pour Visual Studio 2005 et le prochain Windows CE Bluetooth Wrapper seront proposés sous licence Ms-CL.

  • Reference License (Ms-RL) est juste une licence de référence, à savoir que la modification et la redistribution du code licencié sont interdites.


Selon Jason Matusow, directeur de la Shared Source Initiative de Microsoft :

"Aujourd'hui, Microsoft simplifie les licences de son code source afin que les développeurs qui travaillent sur nos technologies puissent se concentrer sur le développement de grands logiciels, plutôt que la compréhension d'une licence".


Les honneurs de Georg Greve s'expliquent ainsi par le fait que deux de ces licences partagées correspondent aux exigences de la Free Software Definition, qui définit les règles pour qu'un logiciel puisse être considéré comme un logiciel libre.

La FSPE indique ainsi que la licence Ms-CL est une variation de la GNU-GPL, en particulier vis à vis du concept de copyleft (pas de droits d'auteurs), concept tant décrié par Microsoft il y a encore peu de temps.

Microsoft explique ainsi que :

"Notre objectif avec les nouvelles licences est de simplifier l'accès au code source pour les développeurs du monde entier, de manière simple et prévisible".
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #66324
"congratulations" en Anglais se traduit plus communément par "félicitations" en Français
Le #66327
Je pense qu'il y a une nuance : Congratulations (qui est aussi français)signifie plutôt "se féliciter mutuellement",alors que "féliciter", s'adresse à une tierce personne (donc c'était bien "Féliciter" qu'il fallait mettre, mais pour une question de définition et non pour une question de langue...
- Panurge : OK '
Le #66346
moi je pense que ce gars là sait manier l'ironie
Le #66358
plutôt le cynisme, faut avouer que c'est bien ce que microsoft à fait, mais pour le président de la FSFE c'est à la fois pas trop tôt, et à la fois insufisant je pense
Le #66361
jicebe : 20/20
dans ce contexte, il me semble que féliciter est plus adapté ... mais bon, je suis pas le traducteur officiel de GNT, eh oh
Le #66567
Bon coup de marketting... les gnous félicitent un coyote. Ca mets "commercialement" les 2 camps sur un meme pied d'égalité.
Je sais pas pkoi mais c pas super net tout ça.
A propos :

licence GNU-GPL


Le G signifie déja GNU (Gnu Public Licence)


y compris par le noyau GNU/Linux.


Linux est en GPL, certes, mais le noyau officiel des GNU est surement pas linux (mais HURD)

D'où vient cette manie de rajouter du gnou partout ' ni kernel.org ni linux.org ne l'utilise autant.

Linux est linux.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme