La RIAA part en guerre : 7 réseaux ciblés

Le par  |  15 commentaire(s) Source : VNUNet.fr
P2P

Le syndicat américain de l'industrie du disque menace 7  réseaux de P2P, après le succès de l'industrie australlienne contre Kazaa.

P2p




Le syndicat américain de l'industrie du disque menace 7  réseaux de P2P, après le succès de l'industrie australlienne contre Kazaa.






  • C’est quoi le P2P '

P2P vient de Peer-to-peer, qui signifie égal à égal ou poste à poste au Canada.
C’est un réseau où toutes les machines reliées peuvent communiquer entre-elles. La gestion du réseau y est assurée par des pilotes et des logiciels (comme Kazaa) installés sur les machines. Chaque machine est à la fois client et serveur et chaque utilisateur connecté peut partager ses ressources avec l’ensemble des utilisateurs du réseau.

  • Que se passe-t-il '

Les majors américains, représentés par la RIAA (Record Industry Association of America, le syndicat américain de l'industrie du disque), ont désormais sept éditeurs de logiciels de P2P dans leur ligne de mire.

Suite au succès de son action en justice contre Grokster, l’association américaine, qui ne cesse de faire l’objet de news dans nos pages (ici et ici), menace désormais les réseaux Edonkey, Kazaa, BearShare, WinMX, i2Hub, BitTorrent et Free Peers.

Cette déclaration de guerre a démarré le 13 septembre dernier, suite a une expédition de lettres aux principaux concernés, leur réclamant de trouver un moyen d’éradiquer le piratage sur leurs réseaux. L’industrie du disque envisage de déposer plainte contre ces réseaux d'échanges qui favoriseraient la violation des droits d’auteurs et qui seraient donc responsables des actions de leurs clients (qui sont nombreux). Pour rappel, l'industrie australienne du disque a gagné en justice contre Kazaa, jugement qui risque bien de mettre un terme définitif à l'aventure Kazaa et aux activités illicites se déroulant sur ce réseau.

  • Autre chose '

Parallèlement, une plainte à été déposée en Chine par les sociétés Sony BMG, Warner Music, EMI et Universal Music contre le moteur de recherche chinois Baidu.com.
Les majors lui reprochent la présence d’un service de recherche de fichiers au format MP3 (Mpeg-& Layer 3) favorisant le téléchargement illégal de titres musicaux. Ce qui doit déplaire aux majors, c’est également le fait que ce service génère énormément d’argent en publicité suite au trafic impressionnant généré par ce seul service.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #60134
Les majors partent à la conquête du moindre sou c'est désolant. Vendre un album de merde à 20 euros en magasin c'est plutot ça qui fait baisser les ventes (qui ne s'est jamais retrouvé avec un album où seulement deux ou trois titres étaient bien et les autres complètement pourraves).
Le #60140
Il ne faudrait pas croire qu'on peut appliquer les cas Kazaa ou Baidu partout. Pour l'instant, les auteurs des logiciels de P2P peuvent difficilement être inquiétés si :
- ils ne tirent aucun bénéfice pécuniaire du logiciel, que ce soit par vente de licences, publicité...
- ils n'incitent pas explicitement au téléchargement de fichiers illégaux

De plus, par leur action, les majors se mettent dans un guêpier puisqu'ils ne font que renforcer le développement de logiciels P2P cryptés et anonymes.
Anonyme
Le #60142
Le truc, c'est que Baidu tire des bénéfices grace au trafic généré sur son moteur de recherche MP3.
Tu penses bien, que dans ce cas, les maisons de disque ne vont pas se priver de s'en prendre à la société chinoise. Dès qu'il y a de l'argent dans l'histoire, les ayants-droits lèvent rapidement les yeux et ouvrent grand les oreilles.


Le #60143
je demande a voir ce que la RIIA arrivera a faire en chine qui est quasiment le pays de la contrefaçon.
Le #60144
Et pour bittorent '
Le #60149
Et vive freenet
Anonyme
Le - Editer #60159
Les majors n'ont rien compris, et elles creusent leur propres tombes ces idiotes

Le premier commentaire résume la réalité des albums d'aujourd'hui : 85% de merde pour 15% de trucs intéressant.

Que les majors meurent, ce sera un grand gain pour les artistes qui seront payés pour leur effort.

Allez, n'oubliez pas Jamendo
Le #60160
ya un truc qui me déplait dans ton article dimitri:

"L?industrie du disque envisage de déposer plainte contre ces sociétés qui favoriseraient la violation des droits d?auteurs"

alors que tu cites avant les 7 réseaux ciblés, on peut supposer que les "sociétés" y correspondent, or parmi ces réseaux, certains ne sont pas des sociétés, juste une communauté (du libre) qui ne tire pas de profit - qui a dit edonkey' <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />

Et l'affaire grokster et compagnie, c'est contre les sociétés donc, dans ta news, je vois rien de neuf contre les autres réseaux
Le #60169
cest etonnant quemule soit epargné cest lun des plus grands reseaux p2p
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]