MacBook Pro : le bilan de Consumer Reports remis en cause

Le par  |  3 commentaire(s) Source : iMore
MacBook-Pro

Depuis sa sortie, le nouveau Macbook Pro est lourdement critiqué sur plusieurs points. Outre les bugs qui concernent certains appareils, c'est l'association Consumer Reports qui a fait le plus de mal au portable d'Apple en mettant en lumière une autonomie décevante... Mais le rapport pourrait avoir été volontairement faussé.

Il y a quelques semaines, l'association de consommateurs américaine Consumer Reports indiquait que le MacBook Pro nouvelle version ne pouvait entrer dans son processus de recommandation du fait d'une autonomie trop aléatoire dans ses tests. En somme, l'association indiquait que l'on ne pouvait pas compter sur l'autonomie de l'appareil, incapable de montrer une certaine constance dans la gestion de son alimentation. L'association indiquait avoir constaté des variations de l'autonomie allant de 4 à 18 heures.

Apple avait donc indiqué souhaiter collaborer avec Consumer Reports, et notamment tenter de comprendre comment fonctionnent leurs tests, puisque les résultats rapportés sont à l'opposée de ce qu'Apple constate de son côté dans ses propres laboratoires.

Consumer Reports a partagé quelques informations sur son protocole de test : ouverture séquentielle de dix pages Web via le navigateur par défaut. Des pages web qui seraient stockées sur un serveur local accessible par WiFi...

Si Apple traite Consumer Reports avec des pincettes, c'est que l'association dispose d'une solide réputation et qu'elle se veut suffisamment puissante pour impacter lourdement les ventes de la marque sur le sol américain.

Ce n'est pas le cas d'iMore qui conteste depuis quelques jours le manque de transparence des protocoles de l'association de consommateurs. On ne sait ainsi pas quels sont les réglages de la machine de test : contraste de l'écran, options d'économie d'énergie, nature des sites affichés... Consumer Reports refuse de lever le voile sur son protocole malgré le fait qu'il paraisse improbable d'assister à des variations d'autonomie aussi importantes, surtout venant d'un produit créé par une marque de renommée mondiale, qui plus est destiné aux professionnels, et dont les versions précédentes étaient justement félicitées pour l'autonomie et la gestion énergétique.

iMore va jusqu'à laisser entendre que Consumer Reports souhaitait bel et bien faire du tort à Apple en publiant ces chiffres aberrants sans les communiquer au préalable au constructeur. Pour iMore, Consumer Repports était en manque de Buzz.

Consumer Reports de son côté n'en démord pas : la réitération des tests n'est pas justifiée et le protocole en place ne pose pas problème.Qu'il s'agisse des 4 heures d'autonomie constatée et même des 18 heures évoquées, les chiffres restent hors normes et laissent davantage planer le doute sur la méthodologie ou les motivations de Consumer Reports que sur les produits d'Apple, d'autant que du côté des utilisateurs, personne n'a constaté ces chiffres à ce jour.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1941120
Et les port USB et hdmi??
Le #1941144
[quote]
surtout venant d'un produit créé par une marque de renommée mondiale, qui plus est destiné aux professionnels, et dont les versions précédentes étaient justement félicitées pour l'autonomie et la gestion énergétique.
[/quote]

C'est bien d'Apple dont on parle ?

Le #1941160
Chitzitoune a écrit :

[quote]
surtout venant d'un produit créé par une marque de renommée mondiale, qui plus est destiné aux professionnels, et dont les versions précédentes étaient justement félicitées pour l'autonomie et la gestion énergétique.
[/quote]

C'est bien d'Apple dont on parle ?


Non, on parle d'Appel pas Apple ("iMore va jusqu'à laisser entendre que Consumer Reports souhaitait bel et bien faire du tort à Appel")
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme