Test Metro 2033

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Metro 2033

2033, le monde vient de subir une attaque nucléaire dévastant tout ce qui a trait à la civilisation. Des formes mutantes ont envahi la surface de la terre, obligeant les êtres humains à se réfugier dans les sous-sols. 2033, nous sommes en Russie, dans les tunnels du métro moscovite. Le chaos règne dans les moindres recoins, mêmes les rapports entre les hommes sont devenus belliqueux. Se battre à l'intérieur comme à l'extérieur pour survivre, voilà l'aventure qui vous attend ici.

Une vodka contre une catastrophe

Metro 2033 n'est pas un jeu qui vous mettra en joie, placera votre coeur dans les meilleures conditions qui soient. Si vous souhaitez ragaillardir votre esprit, profitez plutôt des terrasses fraîchement ouvertes et de ce printemps qui s'annonce enfin. Metro 2033 fait dans le glauque et le sordide. Déjà parce qu'il se joue en grande partie en souterrain, ensuite parce que les évènements que vous allez rencontrer ne donneraient pas envie de poursuivre sa vie d'humain. Imaginez vous une planète dévastée par une catastrophe nucléaire : la surface n'est plus qu'un tas de ruines radioactives et il n'est plus question de se promener sans masque à gaz et armes. De telles conditions ont rendu les derniers survivants particulièrement désespérés, stressés et, parqués comme des animaux dans les sous-sols, les relations entre les hommes ont vite tendance à dégénérer. Ici vous croiserez une jeune femme en pleurs, là un petit garçon jouant tant bien que mal avec quelques jouets ou encore des hommes armés s'invectivant entre eux. Il ne fait pas bon vivre en 2033...

Metro 2033 (2) Metro 2033 (3)

Vous voilà donc plongé dans les tréfonds de Moscou, où votre seul réconfort résidera sans doute à boire quelques verres de vodka. Situation géographique oblige, vous serez immergé dans l'ambiance russe par des sonorités typiques à la langue et remarquerez nombre de caractères cyrilliques sur les murs. De quoi vous plonger très rapidement dans l'ambiance. Vous incarnez dans ce jeu un certain Artyom, prêt à donner de sa personne et de sa vie pour sauver ce qui peut encore l'être et de préférence, tout ce qui peut être humain. Un homme courageux s'il en est, embarqué par tous mais pourvu d'une noble mission, et placé au coeur même des évènements.

Metro 2033 (4) Metro 2033 (5)

Metro 2033 n'est pas sans nous rappeler un certain STALKER. Certes, le jeu se déroule aussi en Russie, met en scène une catastrophe apocalyptique, et a même été travaillé par des développeurs issus du même studio. Si on pourrait encore énumérer quelques points communs, il n'empêche que ces deux titres venus de l'est ne jouent pas dans la même cour. STALKER joue la carte du jeu de rôle alors que Metro 2033 ne propose qu'un gameplay propre au FPS. Adieu la liberté offerte par le premier, bonjour au diktat de la linéarité donné par le second.



FPS subtil...

Artyom s'apprête donc à avancer dans un FPS, mais loin d'être banal pour autant. Certes, on avance dans le jeu de missions en missions sans mettre un pas en dehors du sentier que l'on a tracé pour nous. Mais Metro 2033 dispose d'assez de subtilités pour ne pas faire partie des FPS bêtes et méchants. Vous avancerez donc, au fil de vos missions, de stations de métro en stations de métro, là où les hommes ont pu trouver refuge et se calfeutrer des attaques hostiles. Entre deux stations, il vous faudra sortir dans les tunnels, où les attaques d'étranges créatures seront légion. Pour mieux s'y préparer, et distinguer vos ennemis dans l'obscurité, vous devrez avant tout faire jouer votre sens de l'ouïe. L'ambiance sonore et les bruitages sont ici très bien pensés et sont une partie du jeu incontournable qui vous permettra de mieux vous préparer aux attaques et ne pas vous laisser submerger.

Metro 2033 (6) Metro 2033 (11)

Metro 2033 ne vous demandera pas uniquement de pourchasser, ou de fuir, des créatures mutantes, mais vous demandera aussi de vous affronter à quelques êtres humains, belliqueux et traîtres. Aussi, vos missions varieront et ne vous demanderont pas de réaliser les mêmes actions, contre les mêmes ennemis. Si l'attaque contre les mutants reste habituelle, la confrontation avec les humains devra se faire avec parcimonie. Ces derniers, repliés dans leur tanière, ne manqueront pas de piéger les couloirs. A vous donc d'avoir l'oeil et d'éviter de marcher sur quelques morceaux de verres, de ne pas amorcer un système d'alarme assez rudimentaire et de penser à éteindre les lumières, non pas par soucis d'économie mais plus pour qu'on ne vous repère pas. Les missions de Metro 2033 ont donc le loisir de vous apporter différentes approches de gameplay.

Metro 2033 (10) Metro 2033 (9)

Il n'y a pas seulement la mise en scène qui guidera vos pas. Les munitions vous imposeront de vivre vos missions avec prudence. Très vite, vous remarquerez que les balles viennent à manquer. Oubliiez vos réflexes de tirer à tout va, ici, il vous faudra au contraire viser juste, voire si possible ne pas viser du tout et économiser vos munitions. Vous l'apprendrez à vos dépens en début de partie, avant chaque mission, il vous faudra refaire les stocks. Certes, vous trouverez sur votre chemin nombre de balles, mais pas assez pour mener à bien vos objectifs. Pensez donc avant de partir à procéder à quelques achats, à opter pour des munitions efficaces mais rares ou au contraire des munitions bon marché, en plus grand nombre mais dont l'efficacité n'est pas prouvée. De même pour vos armes, vous aurez rapidement l'impression que votre arsenal se montre bien faible par rapport à celui de vos ennemis. Ce ne sera malheureusement pas qu'une impression, et vous aurez bien du mal à prendre le dessus sur vos adversaires.



De vrais challenges

Aussi face à cet arsenal un peu désuet, vous aurez bien du mal à arpenter les tunnels confiant de votre dextérité. Face aux créatures mutantes, il vous sera même conseillé, dans la majorité des cas, de fuir autant que possible afin de résister à leurs attaques. Tant pis pour votre ego, le but de Metro 2033 est avant tout de survivre pour avancer, et non pas d'être un chasseur émérite. La pratique de toute façon, vous poussera à agir de la sorte : vous pensiez qu'une balle dans la tête peut calmer n'importe qui ou n'importe quoi ? C'est mal connaître vos ennemis de ce titre. Particulièrement résistantes, les créatures comme les humains d'ailleurs, vous devrez parfois vider un chargeur complet avant de voir votre adversaire s'écrouler. Sauf qu'on vous le répète, les munitions sont ici limitées. Autant économiser vos forces si vous ne souhaitez pas stagner.

Metro 2033 (8) Metro 2033 (7)

Puisque munitions il n'y a pas, vous tenterez alors la discrétion. Allez au plus près de votre ennemi, le contourner, et abattez-le rapidement. Le jeu vous offre la possibilité de jouer la carte de l'infiltration, mais, celle-ci se montre finalement peu convaincante, la cause à une IA particulièrement perfectible. Aussi, il ne semble pas y avoir d'approche toute trouvée dans ce jeu pour appréhender vos ennemis : d'un côté, vos armes se montrent trop faibles pour venir à bout de vos adversaires, de l'autre, la discrétion ne fonctionne pas tant la réaction de vos ennemis se révèle somme toute laborieuse. Il vous faudra donc faire face à chaque situation comme elle se présente et vous en sortir du mieux que vous pouvez.

Metro 2033 (14) Metro 2033 (13)

D'autres gadgets vous seront assignés pour vous accompagner dans votre aventure. Un journal vous rappellera votre mission en cours si vous la perdez de vue. La mise en scène du recours à ce journal est assez bien pensé puisqu'il s'accompagne d'un briquet, au cas où vous auriez à le consulter dans l'obscurité. Une lampe torche sera également de la partie, essentielle pour vous diriger dans des espaces particulièrement sombres. En revanche, ses batteries ne sont pas éternelles et vous devrez la recharger pour lui donner un nouvel éclat, grâce à votre dynamo. Et puis, il y a ce fameux masque à gaz, pièce maîtresse de ce jeu s'il en est.

Metro 2033 (12) Metro 2033 (15)

Obligatoire lors de vos sorties en extérieur, vous devrez particulièrement le soigner. Attention aux attaques ennemies qui ne manqueront pas d'en briser le verre petit à petit, vous faisant perdre dans ce cas en visibilité, mais en protection. Vous devrez également avoir l'oeil pour ne pas manquer d'oxygène et avoir sur vous quelques capsules pour le recharger... Un détail important à gérer en plus de votre progression dans un environnement hostile. Là encore, les bruitages vous immergent dans cette situation peu confortable. Entendre votre respiration devenir de plus en plus difficile rajoutera à votre angoisse. Enfin, notez que des kits de survie sont disponibles, mais il suffira de vous mettre "à couvert" pour que votre santé se rétablisse d'elle-même... Si elles ne sont pas indispensables, veillez tout de même à en avoir quelques unes sur vous pour vous éviter la mort, notamment face aux ennemis au corps à corps.

 



Galerie d'images

Metro 2033 (19) Metro 2033 (18)

Metro 2033 (17) Metro 2033 (16)

Metro 2033 (20) Metro 2033 (21)

Metro 2033 Metro 2033 (1)

Metro 2033 (6) Metro 2033

Metro 2033 (5) Metro 2033 (4)

Metro 2033 (3) Metro 2033 (2)

Metro 2033 (1) Metro 2033 (9)

Metro 2033 (10) Metro 2033 (1)

Metro 2033 Metro 2033 (11)

Metro 2033 (5) Metro 2033 (4)

Metro 2033 (3) Metro 2033 (2)

Metro 2033 (6) Metro 2033 (7)

 



Conclusion

Metro 2033C'est un sentiment assez mitigé que nous laisse Metro 2033 après avoir arpenté ses tunnels. On aime son ambiance, son background et sa façon de nous emporter dans des environnements très glauques. Mais on ne s'empêche pas de lui trouver quelques défauts, comme sa prise en main peu évidente quand il s'agit de s'armer ou de se référer à nos objets, de trouver l'IA étrange ou les ennemis un peu trop résistants face à nos attaques censées toucher leur but.

Metro 2033 se montre très complexe et riche en possibilité. Mais il n'arrive pas à passer outre le stade de la plénitude, ce moment où le joueur se laisse complètement bercer par l'aventure sans être rattrapé par des défauts, certes peu redhibitoires, mais défauts tout de même. Toujours est-il que Metro 2033 reste une expérience à vivre, et qu'il vous immergera dans son ambiance soignée. Avis aux amateurs, et à ceux qui ont envie d'en découdre avec des mécanismes pas toujours favorables.

 



+ Les plus
  • Ambiance
  • Bande sonore
  • De bonnes idées
- Les moins
  • Pas de multijoueurs
  • IA à la traîne
  • Ennemis un peu trop résistants
  • Prise en main hasardeuse

Notes

  • Graphisme Impossible de ne pas se laisser happer par de telles environnements, qui respirent et transpirent l'apocalypse. Les développeurs jouent sur les effets de lumière pour nous promener dans des couloirs et tunnels peu accueillants. Il ne fait pas bon vivre dans cet univers et le joueur n'aura qu'une envie, sortir vivant de ces méandres souterrains...
    7/10
  • Bande son C'est ici l'un des points forts du jeu. Metro 2033 n'aurait pas offert une telle ambiance si sa bande son n'avait pas été à la hauteur. Les bruitages sont parfaitement soignés et sonnent toujours le ton juste dans leur intervention. Les doublages, transpirant l'accent russe (on conseillera d'ailleurs d'opter pour une VO avec les sous-titres français) sont eux aussi de très bonne facture.
    8/10
  • Jouabilité On déplore un peu le gameplay de cette version console, un peu poussive notamment sur les déplacements et laissant à désirer dans le choix des armes ou l'apparition des objets. Autrement, on aurait apprécié un peu plus de réalisme dans les phases de shoot, où nos ennemis semblent indifférents aux munitions lâchées sur eux...
    6/10
  • Durée de vie Appartenant au genre du FPS, Metro 2033 ne fait pas mieux que ses petits camarades concernant sa durée de vie. Comptez donc une petite dizaine d'heure pour boucler le soft. La rejouabilité passera par un niveau de difficulté plus important que votre première partie, unique possibilité de perdurer l'aventure vu l'absence de multijoueurs.
    6/10
  • Scénario Le déroulement du scénario ne se montre pas toujours convainquant et nous laisse même parfois dans le flou par moment. Mais en bon soldat que nous sommes, nous enchaîneront les missions jusqu'à ce que l'histoire reprenne un fil plus clair.
    6/10
  • Note générale Metro 2033 mise avant toute chose sur l'ambiance qu'il distille, et il le fait bien. Pour le reste, le résultat est un peu plus mitigé : FPS très linéaire, le titre vous expose à des situations critiques dont les mécanismes du genre auront bien du mal à vous sortir. Metro 2033 se laisse tout de même apprécier mais ne connaîtra sans doute pas le même avenir que d'autres titres russes, comme STALKER par exemple.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire