Test : HTC One M8

Le par Rénald B.  |  4 commentaire(s)
HTC_One_M8_c

Avec son HTC One M8, le successeur du One, HTC vise tout simplement la place de meilleur smartphone du marché face aux Galaxy S5, Sony Xperia Z2 et LG G3 à venir. Pour cela, la firme taïwanaise ne s’est pas contentée d’une simple mise à jour de son fleuron. Le HTC One M8 avec sa configuration musclée est-il pour autant le smartphone le plus abouti de ce premier semestre 2014 ? Quelles sont ses spécificités ? Réponses dans notre test complet du HTC One M8.

Présentation du HTC One M8

En indélicatesse financière durant l'exercice 2013, HTC n’en reste pas moins l’un des tous meilleurs constructeurs de smartphones. HTC a ainsi mis tout son savoir-faire pour développer le HTC One M8. Le terminal est disponible en France depuis fin mars 2014.

HTC_One_M8_h HTC_One_M8_Dos_d 

Le marché du haut de gamme n’en reste pas moins très concurrentiel avec le Galaxy S5 que Samsung annonce avoir livré à 11 millions d’exemplaires en un mois, le Sony Xperia Z2 mais aussi des modèles attendus dont le LG G3, l’éventuel Nexus 6 ainsi que le Galaxy S5 Prime (une version plus musclée du Galaxy S5).

Le HTC One M8 reprend les lignes (avec une finition proche) du HTC One (lire notre test). HTC a opté pour un écran de 5 pouces affichant une définition Full HD contre 4.7 pouces pour son prédécesseur. La résolution est donc légèrement inférieure : 441 ppp (pixels par pouce) pour le One M8 contre 469 ppp pour le One.

Exit le Snapdragon 600 du One qui laisse place au modèle le plus avancé du marché avec le Snapdragon 801/MSM8974AC (même puce que celle du Galaxy S5). Ce dernier intègre un processeur à quatre coeurs Krait 400 cadencés ici jusqu’à 2.3 GHz. L’aspect graphique est, lui, assuré par le GPU Adreno 330 tandis que 2 Go de DRAM LPDDR3 viennent épauler le SoC.

HTC a également écouté les critiques en ajoutant un slot microSD à son fleuron. On peut ainsi étendre les 16 Go avec une carte mémoire au format microSD pouvant atteindre les 128 Go.

Pour l’APN principal, le constructeur reste fidèle au capteur photo UltraPixel de 4 MPixels apparu sur le One mais a ajouté un second capteur de 2.1 MPixels pour une mise au point après coup.

Voilà pour les grandes lignes qui permettent de se faire une première idée du dernier terminal haut de gamme signé HTC.



Ergonomie et finition du HTC One M8

Avec le One M8(à partir de 588€ sur notre comparateur de prix), HTC propose à nouveau un terminal mobile haut de gamme au sens propre du terme.

En effet, ce qui frappe de prime abord avec le HTC One M8, c'est sa finition de haute volée. D'un point de vue esthétique, la conception monocoque (pour le dos) flatte indéniablement la rétine. C'est un bel objet qu'on aime regarder. Légèrement incurvé au dos, il offre une très bonne prise en main même s’il s’avère légèrement glissant.

HTC_One_M8_Dos_c HTC_One_M8_Dos_b 

Alors que les constructeurs déclinent souvent les plastiques pour leur smartphone, HTC a fait le pari d'un matériau plus noble avec l'aluminium en finition brossé ici. Ce pari est parfaitement réussi et puisque le smartphone est un des objets de notre quotidien que l'on utilise le plus et donc que l’on voit beaucoup, autant qu'il soit beau.

On notera aussi la présence des deux capteurs photos et du flash à double LED centrés au dos. Pour avoir testé de nombreux smartphones, cette position est vraiment pertinente et quelle que soit la manière de saisir le mobile, rares sont les occasions d'obstruer les capteurs avec un doigt.

HTC_One_M8_Double_Capteur_Photos 

Ciselé dans la coque arrière, le logo de la marque a fière allure. On note que le « beatsaudio » présent au dos des HTC One et One Mini a logiquement disparu sur le One M8 (il avait déjà disparu au dos du HTC One Max). « Logiquement » car Beats Audio et HTC ont cessé leur partenariat.

HTC_One_M8_Dos_dEn façade, on trouve les deux haut-parleurs qui permettent d'écouter sa musique sans que le son ne soit étouffé lorsque le mobile est posé sur le dos. HTC a eu la bonne idée de placer sa LED RGB (utilisée notamment pour les notifications) dans le haut-parleur supérieur, la lumière qu'elle émet filtrant à travers la grille.

On constate rapidement que HTC a changé l’emplacement de la prise jack 3.5 mm qui se retrouve sur la tranche inférieure. Dans la pratique, cela s’avère peu pratique lorsqu’on désire écouter de la musique au casque, téléphone en poche. A côté de cette prise se trouve le port microUSB (compatible MHL 2.0).

HTC_One_M8_c 

L'interface passe par deux boutons qui permettent de contrôler le One : le bouton marche/arrêt (appui prolongé pour accéder aux modes avion, enfant, à "redémarrer" et à "éteindre") sur la tranche supérieure tandis que le bouton du volume sonore est placé sur la tranche droite (partie supérieure) ce qui le rend très accessible.

Le logo HTC est également présent en façade. Contrairement au HTC One, le M8 dispose bien de trois boutons tactiles en façade disposés au-dessus du logo HTC. Les bordures de part et d’autre de l’écran sont assez fines mais on reste tout de même loin de certains smartphones quasi borderless.

La rupture est donc bien là (initiée déjà avec le HTC One) avec l'esthétique qui caractérisait jusqu'à présent la grande majorité des smartphones Android.

Un petit tiroir vient accueillir la carte SIM car le HTC One M8 n'est pas destiné à être ouvert, design monocoque oblige. L'utilisateur ne pourra donc accéder à la batterie pour la changer éventuellement. Avec le M8, HTC en profite pour passer au format nanoSIM (comme sur les Moto X, iPhone 5s…).

HTC_One_M8_Slot_nanoSIM HTC_One_M8_Slot_MicroSD 

Autre changement et non des moindres, un nouveau slot fait son apparition et permet d’ajouter une carte mémoire au format microSD (avec support des capacités allant jusqu’à 128 Go).

Le smartphone pèse 160 grammes pour un encombrement de 146.36 x 70.6 x 9,35 mm. Il conserve donc quasiment la même finesse que son prédécesseur mais s’alourdit de 18 grammes. Cet embonpoint par rapport à la moyenne du marché peut être mis sur le compte des matériaux plus nobles que ceux utilisés pour la majorité des smartphones Android. Précisons que les masses sont toutefois bien réparties sur l’ensemble du smartphone.



Ecran du HTC One M8

Le HTC One M8 fait très bonne impression grâce à son niveau de finition époustouflant mais il est aussi remarquable grâce à la qualité de son écran.

HTC parle de technologie Super LCD3. La technologie SLCD (ici de troisième génération) est moins onéreuse que l’AMOLED mais offre un niveau de qualité qui s’en rapproche (avec des noirs tout de même moins profonds) et une très bonne visibilité en extérieur.

Précisément, il s’en sort à merveille en extérieur en conditions de forte luminosité. En certaines occasions toutefois, on a pu constater qu’il devenait impossible de visualiser l’affichage du M8. Un problème lié au capteur de luminosité qui semble parfois capricieux.

Précisons que l’écran du M8 bénéficie d’une protection de type Gorilla Glass 3 (comme les Nexus 5…).

HTC_One_M8_Plex_a 



Performances du HTC One M8

Si le HTC One M8 se distingue par son allure élégante lui permettant de séduire aussi bien la gente masculine que féminine, il se caractérise également par des spécifications de haute volée et des performances à l’avenant.

En premier lieu, le mobile embarque le SoC Snapdragon 801 de Qualcomm.

La puce succède au Snapdragon 800 embarqué dans les terminaux haut de gamme du second semestre 2013 (le premier semestre ayant été sous l’égide du plus chiche Snapdragon 600). Qualcomm l’a dévoilée durant le MWC 2014. On reste sur un processeur 32 bits avec 4 coeurs Krait 400 (contre Krait 450 pour le Snapdragon 805) pouvant être cadencés jusqu’à 2.5 GHz (2.3 GHz dans le One M8). Il conserve le GPU Adreno 330 du Snapdragon 800. Il faudra donc attendre le Snapdragon 805 pour une évolution dans ce domaine avec l’Adreno 420 annoncé comme 40% plus puissant que son prédécesseur.

Le SoC est épaulé par 2 Go de RAM LPDDR3 alors qu’il s’agissait de LPDDR2 pour le One.

A l’usage, le M8 se révèle des plus véloces. Il n’est jamais pris à défaut et offre une fluidité impressionnante. Le multitâche n’effraie pas le M8 et on peut lancer de nombreuses applications sans que le smartphone ne montre le moindre ralentissement. Les jeux vidéo sont également à l’honneur et tirent parti de la puissance du SoC Snapdragon 801.

Un sentiment qui se confirme avec les résultats obtenus aux différents tests de benchmark.

Rien de tel en effet qu’un petit passage dans les différentes moulinettes des applications de benchmark pour juger de sa puissance.

Le One M8 atteint un score de 33 845 à AnTuTu, un score proche de celui obtenu par le Samsung Galaxy Note 3 (32 651 points lors de notre test) équipé certes du Snapdragon 800 mais de 3 Go de LPDDR3.

HTC_One_M8_AnTuTu_a 

AnTuTu

HTC_One_M8_Quadant 

Quadrant



Connectivité du HTC One M8

Les performances ne seraient bien entendu rien sans une connectivité à l'avenant.

Côté connectivité cellulaire justement, le HTC One M8 supporte le HSPA sur les bandes 850/900/1900/2100 MHz, le GSM également sur 4 bandes (850/900/1800/1900 MHz) ainsi que la 4G LTE de catégorie 4 (pour des débits théoriques pouvant atteindre 150 Mb/s en download et 40 Mb/s en upload) sur les bandes 800/900/1800/2600 MHz.

Rappelons que la bande des 1800 MHz utilisée pour la 2G a droit à un refarming 4G LTE auprès de certains opérateurs mobiles français (Bouygues Telecom alors que Free Mobile devrait également en bénéficier).
Les bandes 800 MHz (les fameuses fréquences en or) et 2600 MHz sont les bandes qui ont été vendues aux enchères en 2011 aux 4 opérateurs mobiles français (Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Telecom). Pas de support de la 4G LTE sur la bande des 700 MHz (fréquences idéales pour une utilisation urbaine grâce à des longueurs d’onde relativement élevées), bande initialement dédiée à la TNT mais visée par Free Mobile.

Le HTC One est donc paré pour toutes les offres mobiles 4G LTE proposées (actuellement et dans le futur) dans l'Hexagone.

HTC a également anticipé le passage au WiFi ac puisque le mobile est compatible avec les normes WiFi 802.11ac/a/b/g/n.

Ajoutons à cela le support du NFC utilisé pour différentes applications : lecture (et écriture) de tags, connexion avec des périphériques pour initier l’appairage Bluetooth. De nombreux casques audio (Zik de Parrot par exemple) et autres enceintes Bluetooth (Playup de Nokia par exemple) tirent ainsi profit du NFC. C’est également le cas de la montre connectée SmartWatch 2 de Sont. Nous l'avons également connecté en Bluetooth aux écouteurs Plantronics BackBeat Go 2 ainsi qu'à la montre Bluetooth Pebble (lire notre test de la Pebble).

Le MHL via le port microUSB est également de la partie et, moyennant l’acquisition d’un adaptateur microUSB vers HDMI, permet de diffuser du contenu depuis le smartphone vers un moniteur ou une HDTV. On regrettera qu’il ne s’agisse pas de la norme MHL 3.0 mais 2.0. Le MHL 3.0 permet de diffuser des vidéos encodées en 4K / UHD via cette connectique. Sony l’a adopté sur son Xperia Z2. Autre regret, le port microUSB qui reste 2.0 (et non 3.0). C’est également dommage alors que le M8 peut offrir jusqu’à 144 Go de stockage (16 Go plus une carte microSD de 128 Go).

Il possède également, à l'instar des Galaxy Note 8.0, LG G2, Galaxy Note 3 et Galaxy S4, un émetteur infra-rouge.

Le HTC One supporte également le DLNA, l'USB OTG (On-The-Go) et le Bluetooth 4.0 (dont le profil Bluetooth Low Energy).

HTC_One_M8_PK2_Paris_a 

Test avec clé USB OTG PK'2 de PK Paris

HTC_One_M8_SanDisk_a 

Connexion au mini disque dur sans fil de SanDisk via le WiFi

Le Miracast est aussi de la partie. nous avons pu le tester via le boîtier PTV-3000 de Netgear mais également directement sur un HDTV supportant le Miracast (Samsung UE55H8500).

HTC_One_M8_MiracastNous avons également réussi à faire fonctionner le capteur Thermodo (lire notre test du Thermodo) sur le HTC One M8 e le connectant à la prise jack 3.5mm.

HTC_One_M8_Thermodo_a 



Multimédia avec le HTC One M8

Le HTC One M8 bénéficie d’un grand écran de 5 pouces et d’un affichage Full HD.

Le multimédia est donc à l’honneur sur ce terminal. La lecture de vidéos est d’ailleurs un régal sur le M8 avec une application comme VLC ou encore Plex.

Idem pour la navigation sur Internet et le jeu. Les pages se chargent très vite et aucun lag d’affichage n’apparaît dans les jeux.

Mais le M8 n’est pas seulement l’apôtre de l’affichage, il met aussi le son à l’honneur.

Ainsi, les deux haut-parleurs en façade sortent un son très puissant (du jamais vu sur un smartphone) sans saturer à plein volume. Il bénéficie du BoomSound (fonctionnalité qui ne peut être désactivée que lorsqu’on connecte un casque filaire).

HTC_One_M8_Boomsound 

Il permet également des fichiers de type lossless ou encodés en AAC. Nous avons pu le constater avec des fichiers MPEG-4 Audio (.m4a) ou flac parfaitement reconnus et reproduits (que ce soit en 16 ou 24 bits).

HTC_One_M8_AAC 

A noter également le support du codec AptX. Pour rappel, s’il effectue bien une compression, ce codec est dit peu « destructeur » (car il exploite notamment 350 kb/s de bande passante, soit quasiment le maximum en pratique que le Bluetooth permet) et assure une qualité sonore proche du CD (pour peu que vous disposiez de fichiers non compressés sans pertes de type WAV ou FLAC). Toutefois, ce codec propriétaire de la société CSR nécessite que la source (smartphone, tablette…) le supporte également, ce qui est donc le cas du HTC One M8 qu'on pourra associer à une enceinte Bluetooth Nokia JBL Playup (lire notre test) ou encore Studio 5 de NudeAudio (lire notre test).

A noter que HTC a par ailleurs dégainé une édition spéciale du M8 dite « Harman Kardon » (du nom de constructeur) disponible auprès de l’opérateur mobile américain Sprint et bénéficiant notamment d’une reproduction très fidèle des fichiers lossless. Cette édition HK du M8 lit 6 fois plus d’information que ne le fait un lecteur CD avec un compact disc.



Photos avec le HTC One M8

Avec son double capteur au dos, le HTC One M8 a fait saliver tous les fans de photo.

Le constructeur conserve le capteur UltraPixel de 4 MPixels auquel il a donc ajouté un second capteur situé juste au-dessus de 2.1 MPixels (BSI).

HTC_One_M8_Double_Capteur_Photos 

Rappelons qu’avec le capteur UltraPixel de 4 Mpixels, HTC est allé à contre-courant de la course aux pixels, argumentant que la résolution augmente plus les photopiles sont petits (jusqu'à 1,1 um pour les plus petits) et donc capte moins de lumière. On se retrouve donc avec des capteurs hyper précis mais peu performant en conditions de faible luminosité.

Pour le HTC One déjà, HTC avait répondu à cette problématique en prenant un énorme risque commercial pour l'occasion puisque le capteur principal du HTC One n'offre "que" 4 MPixels (définition de 2688 par 1520 pixels). Mais la taille du capteur CMOS reste la même : 1/3" avec des pixels de 2 um. Côté optique : F/2.0 et 28 mmm (35 mm effective). La promesse était celle d'un APN plus sensible à la lumière en faible luminosité et dotée d'une plus grande dynamique. Pari tenu et l’on retrouve ces prédispositions en faible luminosité avec le HTC One M8.

HTC a malheureusement fait l’impasse sur le système de stabilisation optique (OIS) qui rend ait possible sur le HTC One une longue exposition sans craindre les mouvements de main (cela valait également pour la vidéo).

On retrouve également le mode baptisé Zoe (diminutif de Zoetrop) qui permet de filmer en 1080p (à 30 ips) durant quelques secondes tout en prenant des photos. Le résultat est un montage de ces éléments sous forme de vidéo avec possibilité de la partager.

Petit bémol, la résolution de 4.1 MPixels ne permet pas de recadrer correctement sur des parties de la photo.

Parlons maintenant du second capteur de 2.1 MPixels qui surmonte le premier. Il a pour fonction de glaner des informations qui seront exploitées a posteriori. Dans l’application photo, on découvre ainsi une fonctionnalité baptisé Ufocus. Elle permet de faire le focus sur un élément précis d’une photo prise. Le résultat est bluffant avec cet effet bokeh digne de celui obtenu avec un DLSR et très rapide à obtenir : il suffit de placer un doigt sur l’endroit désiré.

D’autres effets viennent enrichir l’expérience photo. A commencer par un effet 3D qui exploite également les données enregistrées par le second capteur. Sympathique, la fonctionnalité permet de s’amuser mais reste gadget.

HTC a également ajouté des effets (baptisés « 4 saisons ») qu’on peut intégrer a postériori : chutes de feuilles mortes, pissenlits, flocons de neige et de pétales de cerisier. C’est plutôt fun et épatera à coup sur la galerie. Des filtres sont également de la partie tout comme des cadres. Mais, le plus intéressant consiste en un ensemble d’outils qui permet de rogner, faire pivoter, retourner ou encore redresser la photo.

HTC_One_M8_APN_Effets_e HTC_One_M8_APN_Effets_c 

Quant aux modes de prise de vue, ils sont complets : panorama, HDR, incrustation d’une vignette avec photo de l’APN en façade, réglage de l’ISO…

HTC_One_M8_APN_Appli HTC_One_M8_APN_Effets_a 

Précisons également que l’autofocus se fait très rapidement tout comme la prise de photo.

Malgré tout, l’APN du M8 ne s’en sort pas très bien lorsque l’objet de la photo présente de très forts contrastes. On l’a également pris a défaut avec une fleur de pavot (voir ci-dessous) qui présente normalement un rouge très vif alors que dans tous les autres cas, les clichés présentaient une très bonne fidélité aux couleurs.

HTC_One_M8_Photo_a HTC_One_M8_Photo_b 

HTC a ajouté un capteur en façade dont la résolution dépasse celle de l’APN principale puisqu’elle est de 5 MPixels. De quoi satisfaire les fans de selfies.

Pour ce qui est de la captation vidéo, HTC a fait l’impasse sur le 2160p (4K/ 3840 par 2160 ips) alors que les Samsung Galaxy S5 et Sony Xperia Z2 permettent de filmer en 2160p à 30 ips. On reste sur une captation en 1080p (ou 720p) à 60 ips. En revanche, la captation audio lorsqu’on filme est assez bluffante : plutôt sympathique lors d’un concert par exemple.



Surcouche Sense du HTC One M8

Le HTC One M8 bénéficie de la toute dernière version de l’OS mobile de Google avec Android 4.4.2.

HTC y a ajouté sa surcouche Sense 6 qui succède à Sense 5 (initiée avec le HTC One). Les deux versions restent proches.

Pour la page d’accueil, le constructeur taïwanais reste fidèle à Blinkfeed qui consiste en un agrégateur de contenus en provenance de multiples sources (des news, des médias stockés sur l'appareil (photos, vidéos…), des événements du calendrier…). L’idée est d’offrir en un coup d’oeil un aperçu des informations. L’utilisateur pourra toutefois changer très facilement d’écran d’accueil.

HTC_One_M8_BlinkFeed 

Depuis le launcher, les applications préinstallées sont d’emblée classées dans des répertoires (c’était déjà le cas sur le One). Il s’agit de simplifier les usages et accessoirement de montrer à l’utilisateur qu’il est possible de procéder de la sorte pour classer d’autres applis.

On notera également que la grille par défaut est de 4 par 5 (applications).

Gestes Motion Launch fait également son apparition au gré de Sense 6. Ainsi, en saisissant son M8 en position mode portrait, on peut le sortir de veille en tapotant deux fois sur l’écran (fonctionnalité Knock On chez LG depuis le LG G2). Appareil en veille, on peut également glisser un doigt vers la droite pour accéder directement à BlinkFeed ou vers la gauche pour accéder aux applications favorites et aux widgets. Dans le sens vertical (glissera vers le haut ou le bas), on peut aussi déverrouiller l’écran (vers le haut) ou l’activer l’appel vocal (vers le bas). Dans ce dernier cas, il suffira alors de prononcer « appeler (nom de la personne) » pour effectuer un appel mobile. En mode paysage, on peut également passer de la veille à l’appli photo en appuyant sur le bouton volume (au centre de celui-ci).



Autonomie du HTC One M8

La découverte d’une batterie de 2 600 mAh a laissé place au doute. A titre de comparaison, les LG G2 (écang de 5.2 pouce), Sony Xperia Z2 (écran de 5.2 pouces) et Samsung Galaxy S5 (écran de 5.1 pouces) disposent respectivement de batteries de 3 000 mAh, 3 200 mAh et 2 800 mAh.

Cela reste toutefois supérieur aux 2 300 mAh du HTC One (écran de 4.7 pouces).

Ces craintes se sont estompées à l’usage puisque le smartphone offre une autonomie de 17 à 18 heures en moyenne avec un usage « classique ». De surcroît, sachez qu’il dispose d’un mode « Economiseur d’énergie » dont on peut régler certains paramètres : réduction de la luminosité de l’écran, désactivé le retour de vibration, réduction de l’utilisation du processeur… Un mode qui pourra s’avérer pratique pour prolonger l’autonomie du smartphone avant de trouver une prise pour la recharger.



Housse HTC Dot View

HTC a lancé une housse spécifique avec le HTC One M8. Baptisée « Dot View », elle ne se contente pas de protéger votre smartphone mais apporte des fonctionnalités. La partie qui recouvre l’écran est percée de trous qui lui font jouer le rôle d’écran à très basse définition puisque constitué de quelques centaines de points. Cela permet d’afficher des informations (notifications, rappels d’évènements, alertes, météo…) sans même ouvrir la housse. On peut même prendre des appels en faisant glisser son doigt directement sur la housse ou bien éteindre le réveil matinal de la même manière.

Autant le dire, la housse Dot View est bien un must pour tous les possesseurs de One M8, d’autant plus qu’elle protège parfaitement le smartphone (c’est sa fonction initiale). Seul bémol, la magnifique coque unibody en alu brossé du M8 disparait complètement.

HTC_One_M8_Dot_View_c HTC_One_M8_Dot_View_d 

HTC_One_M8_Dot_View_b HTC_One_M8_Dot_View_a 



Conclusion sur le HTC One M8

Le HTC One M8 est le digne héritier du HTC One. Il reprend ses caractéristiques fortes (finition, design, ergonomie, qualité de l’interface…). Il embarque des composants de dernière génération qui lui permettent d’offrir une expérience utilisateur irréprochable en termes de fluidité et de réactivité. Malgré cela, on compte quelques bémols : le M8 ne s’ouvre pas du tout à la 4K puisqu’il ne permet pas de filmer dans cette résolution ni de diffuser du contenu 4K via son port MHL. Autre bémol : la batterie n’est toujours pas amovible.

Il n’en reste pas moins que le HTC One M8 est l’un des tous meilleurs smartphones du marché au coude à coude avec les Sony Xperia Z2 et Samsung Galaxy S5. Il les coiffe tout de même pour ce qui est du design et du choix des matériaux.

Le HTC One M8 est proposé au tarif de 679€ habillée de sa robe grise et argentée avec 16 Go de mémoire interne.



+ Les plus
  • Finition, matériaux et qualité d'assemblage
  • Qualité de l'écran
  • Qualité et puissance des haut-parleurs
  • Fluidité et réactivité
  • Autonomie dans la fourchette haute
  • Emplacement pour carte microSD (jusqu'à 128 Go)
  • Supporte les fichiers audio lossless
  • Support du Wifi ac et de la 4G LTE de catégorie 4
  • Double APN au dos (focus a posteriori)
  • Le capteur UltraPixel toujours très en bon en faible luminosité
- Les moins
  • Batterie inamovible
  • Pas de captation 4K
  • MHL 2.0 (et non 3.0)


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Great Sword Zowie Hors ligne VIP icone 5696 points
Le #1744822
Je ne comprend pas ces 2 "moins":
- Double APN au dos (focus a posteriori)
- Le capteur UltraPixel toujours très en bon en faible luminosité
Sylvain230 Hors ligne Héroïque avatar 662 points
Le #1744842
Moi non plus je ne comprends pas. Étant possesseur d'un htc one m8 et je peux vous assurer que les photos sont magnifiques même sur grand écran !
JJeremiah Hors ligne Héroïque avatar 662 points
Le #1745422
Bonjour,

J'envisage d'acquérir ce must, je scanne tous les tests en ligne.

Si les éléments techniques sont très largement commentés, il n'y a jamais de commentaire sur la fonction téléphone elle-meme ! Or, la qualité de réception et d'écoute reste quand même l'une des premières raisons d'acheter un phone, smart ou pas... J'ai fait le test en qualité de reception d'une communication sur un IPhone 4S, iPhone 5S et un vieux BB9900. ET bien, pas photo, la qualité de réception du BB est tres nettement supérieure... Qu'en est-il du HTC M8 One ?

Merci pour vos retours

Cordialement
Renald38 Hors ligne Héroïque avatar 871 points
Le #1745472
JJeremiah a écrit :

Bonjour,

J'envisage d'acquérir ce must, je scanne tous les tests en ligne.

Si les éléments techniques sont très largement commentés, il n'y a jamais de commentaire sur la fonction téléphone elle-meme ! Or, la qualité de réception et d'écoute reste quand même l'une des premières raisons d'acheter un phone, smart ou pas... J'ai fait le test en qualité de reception d'une communication sur un IPhone 4S, iPhone 5S et un vieux BB9900. ET bien, pas photo, la qualité de réception du BB est tres nettement supérieure... Qu'en est-il du HTC M8 One ?

Merci pour vos retours

Cordialement


Vous avez raison. Un commentaire aurait pu être mis sur ces points (accroche réseau et son en réception).

Pour vous répondre, le One M8 accroche très bien les réseaux que ce soit en GSM ou bien en 3G. Je lui mettrai un note au-dessus de la moyenne sur ce point.

De plus, le son en réception est vraiment très bon (ce qui n'a pas toujours le cas sur tous les smartphones).

@Great Sword Zowie : inversion dans les moins et plus pour ces 2 points. S'agissant de qualités, ils devaient effectivement figurer dans les "Plus". C'est corrigé. Merci.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire