Apprentissage avec Rétinette F (1955-58). Conseil mise au point

Le
Denis
Bonjour. J'apprend la photo avec un APN depuis deux ans et demi!!
Or, vient de me céder une Rétinette f , (1955-58)
C'est un vieux compact Kodak entierement manuel et débrayable avec un
objectif fixe de 45mm.( sans télémetre ni visée reflex )
Je compte m'en servir pour "travailler à la dure", en oubliant un peu les
facilités du tout automatique.

Des gens de ma famille qui en faisaient une utilisation familiale, donc sans
être trop exigeants m'ont assuré qu'ils arrivaient à évaluer au jugé la
distance du sujet , et à la reporter sur la bague de mise au point. Les
plantages étaient selon rares. Ils estimaient (mais peu être avec un peu
trop d'indulgeance ) que la netteté était rarement ratée.
Est-ce qu'à votre avis cet argument tient la route ??
Ou bien est-il préférable que je greffe un télémetre additionnel type
WatameterII , à condition que celui soit réellement fiable?
http://www.lumieresenboite.com/collection_categorie.php?categorie_link=2&l=1

Ou alors .. petite question aux "profs" ;-) . Me conseillez vous finalement
de me débrouiller tout seul et d'évaluer les distances "au jugé"?


Merci pour vos réponses.

PS: je sais j'aurais dû commencer par la rétinette il ya 2 ans et demi ;-)))
Vos réponses Page 1 / 3
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Jean-Marc Becker
Le #1724135
Bonjour. J'apprend la photo avec un APN depuis deux ans et demi!!
Or, vient de me céder une Rétinette f , (1955-58)
C'est un vieux compact Kodak entierement manuel et débrayable avec un
objectif fixe de 45mm.( sans télémetre ni visée reflex )
Je compte m'en servir pour "travailler à la dure", en oubliant un peu les
facilités du tout automatique.

C'était la belle époque où le choix se faisait entre le Focasport et la

Rétinette. La guerre entre les deux camps faisait rage.
Fais très attention en utilisant ce type de matériel, tu risques de faire de
bonnes photos. C'est très dangereux.
Pour la mise au point, le pifomètre est parfait, la profondeur de champ est
bien suffisante, et pour l'exposition la bonne vieille règle du 16/125 au
Soleil est d'une précision inégalable.


JMB

Denis
Le #1733413
C'était la belle époque où le choix se faisait entre le Focasport et la
Rétinette.
La guerre entre les deux camps faisait rage.


Un peu comme la querelle D70/ 300D qui fait rage actuellement !! ;-)


Fais très attention en utilisant ce type de matériel, tu risques de faire
de

bonnes photos. C'est très dangereux.


Il va me falloir pas mal de tatonnements je pense. Tout noter sur un carnet,
etc.. Faudrait que j'apprenne vite aussi à évaluer correctement et corriger
les décalages entre le cadrage réel et l'image dans le viseur.


Pour la mise au point, le pifomètre est parfait, la profondeur de champ
est

bien suffisante, et pour l'exposition la bonne vieille règle du 16/125 au
Soleil est d'une précision inégalable.


Justement, je remarque que le curseur va plus loin que 16, et plus bas que
3.5 l'équivalent d'un cran. . Pourrais-je espérer que le diaph ouvre à 32?
2.8 je ne pense pas. l'objectif est spécifié comme étant un Angénieux à
f:3.5

En tous cas, je sens que je vais m'éclater :-)))

Merci pour ta réponses



JMB



Denis
Le #1733412
Ha j'oubliais.
Il ya une échelle de profondeur de champs. J'en ai pigé le fonctionnement.

Et mes parents auraient retrouvé le posemètre
A bientôt
Papy Bernard
Le #1733411
Slt,
De "Denis"
Bonjour. J'apprend la photo avec un APN depuis deux ans et demi!!
Or, vient de me céder une Rétinette f , (1955-58)
C'est un vieux compact Kodak entierement manuel et débrayable avec un
objectif fixe de 45mm.( sans télémetre ni visée reflex )
Je compte m'en servir pour "travailler à la dure", en oubliant un peu les
facilités du tout automatique.

Des gens de ma famille qui en faisaient une utilisation familiale, donc
sans

être trop exigeants m'ont assuré qu'ils arrivaient à évaluer au jugé la
distance du sujet , et à la reporter sur la bague de mise au point. Les
plantages étaient selon rares. Ils estimaient (mais peu être avec un peu
trop d'indulgeance ) que la netteté était rarement ratée.
Est-ce qu'à votre avis cet argument tient la route ??
Ou bien est-il préférable que je greffe un télémetre additionnel type
WatameterII , à condition que celui soit réellement fiable?

http://www.lumieresenboite.com/collection_categorie.php?categorie_link=2&l=1


Ou alors .. petite question aux "profs" ;-) . Me conseillez vous
finalement

de me débrouiller tout seul et d'évaluer les distances "au jugé"?


En voilà une bonne initiative. Et une bonne école pour comprendre les bases
: sensibilité, ouverture, mise au point, vitesse.
Un ou deux bons bouquins pour guider tes premiers et l'affaire est dans la
boite.

Bonnes photos.

Quant au télémètre, ouais, bof, surtout si la base est trop petite et de
surcroit mal étalonné
Mieux vaut investir dans une petite cellule style Sixtino, Sixtomat ou
Cellophot si l'on en trouve encore en occasion. Même si la règle, pour du
100 ISO, que rappelle JMB a largement fait ses preuves.

--
A+
Papy Bernard (RTCien malgré lui)

fred bleu11
Le #1733409

http://www.lumieresenboite.com/collection_categorie.php?categorie_link=2&l=1
un bien bel appareil. il me fait penser aux extra terrestre dans "la

guerre des mondes" avec son menbre sur sa partie superieure

un vieux film de science fiction, ou les martiens (bien sûr) sortaient
des espèce de cuilleres souples pour voir et laseriser aussitôt tout ces
pauvres humains (enfin presque , parce que c'était des americains).
n'empêche que j'en faisait des cauchemars

--
"http://motments.free.fr/"

eric valentin
Le #1733408
Il y a hélas bien des risques qu'un posemètre de cette époque à élément
photo émissif soit HS ou completement faux , si tu désire t'amuser " à la
dure" expose avec les conseils qui sont dans la boite du film, et de toutes
façons, pense aussi que tu disposes de films bien plus sensibles et
meilleurs qu'à l'époque, en revanche tu peut retrouver le charme des
optiques d'epoque
Bon amusement photo et tiens nous au courrant
A+
Eric
"Denis" news:4094c670$0$16019$
Ha j'oubliais.
Il ya une échelle de profondeur de champs. J'en ai pigé le fonctionnement.

Et mes parents auraient retrouvé le posemètre
A bientôt




Jean-Marc Becker
Le #1733407

C'était la belle époque où le choix se faisait entre le Focasport et la
Rétinette.
La guerre entre les deux camps faisait rage.


Un peu comme la querelle D70/ 300D qui fait rage actuellement !! ;-)

C'était bien pire!

A l'époque, le débat était politique....
Kodak représentait l'Amérique, Foca la France. Kodak avait fait faire cette
rétinette avec un objectif français pour pénétrer le marché.
C'était la grande époque de "US go home".
Par contre, tout le monde s'accordait sur les qualités du Kodachrome 25 qui
représentait un énorme progrès en matière de sensibilité. Film qui, au
demeurant, était d'une qualité extraordinaire.
Il était vendu avec une pochette d'expédition, dans laquelle on expédiait
son film à Kodak-Pathé, Sevran, Seine et Oise.
Toute une époque.
Inutile de dire qu'avec cette sensibilité, l'ouverture à 2.8 n'était pas un
luxe, et il valait mieux savoir évaluer correctement la distance.

JMB


Denis
Le #1733404
Il était vendu avec une pochette d'expédition, dans laquelle on expédiait
son film à Kodak-Pathé, Sevran, Seine et Oise.
Toute une époque.


Il se trouve qu'à cette époque ma grand mère travaillait dans cette usine
ainsi que ma mère!!!. Celà a sans doute influencé leur choix en faveur de la
Rrétinette ;-)))
L'établissement était dailleurs juste a coté de l'école municipale où
j'allais user mes fonds de culottes bien des années plus tard.

Inutile de dire qu'avec cette sensibilité, l'ouverture à 2.8 n'était pas
un

luxe, et il valait mieux savoir évaluer correctement la distance.


Mais je vois que l'ouverture minimale de l'objectif Angénieux est de 3.5!!

Denis
Le #1733402
http://www.lumieresenboite.com/collection_categorie.php?categorie_link=2&l=1
un bien bel appareil. il me fait penser aux extra terrestre dans "la
guerre des mondes" avec son menbre sur sa partie superieure

un vieux film de science fiction, ou les martiens (bien sûr) sortaient
des espèce de cuilleres souples pour voir et laseriser aussitôt tout ces
pauvres humains (enfin presque , parce que c'était des americains).
n'empêche que j'en faisait des cauchemars


Très bien.. Bon ceci confirme mon intention de ne pas me munir de cet
engin.. !! ;-))
Je trouve que la rétinette est silencieuse petite et maniable comme un
Leica. Inutile d'en faire un appareil effrayant.. pour les reportages c'est
pas terrible.


--
"http://motments.free.fr/"


Jean-Marc Becker
Le #1733401

Inutile de dire qu'avec cette sensibilité, l'ouverture à 2.8 n'était pas
un

luxe, et il valait mieux savoir évaluer correctement la distance.


Mais je vois que l'ouverture minimale de l'objectif Angénieux est de 3.5!!

Eh oui!

En plus c'est un anastigmat à trois lentilles qui n'est pas un foudre de
guerre.
Rien ne vaut le neoplar de Foca, également à 3.5, mais qui était bon, lui
:-))

JMB


Publicité
Poster une réponse
Anonyme