Mise en joue avec fusil de chasse et défaillance mentale: que faire

Le
Techno06
Salut à tous,

Je pose la question pour un copain donot il y ait arrivé le fait suivant.

En début de nuit, la sonnerie sonne à répétition et le réveil. Il regarde
par le juda et voit sa voisinne. Il ouvre, elle lui demande s'il va bien et
puis s'en va.

Quelques minutes plus tard, alors qu'il s'appretait à se re-coucher, cette
même voisine fait du bruit devant la porte de mon pote, qui ré-ouvre au
moment ou sa voisinne recommence à sonner, et la, elle le met en joue avec
un fusil de chasse.

Il ferme la porte brutalement et se barre en courant pour se mettre à
l'abri. Pendant ce temps, sa femme téléphone à la police. Il est 23H00
passé, la police demande s'il est possible de vérifier si les voisine est
rentrée chez elle. Mon pote se débrouille pour vérifier tant bien que mal et
oui, elle est repartie. La police dit alors qu'elle ne peut pas intervenir
mais si elle revient, il ne faut plus aller ouvrir la porte et rappeler tout
de suite. Bien.

Mon pote et sa femme connaissent le fils de la voisine et le contacte. Il
confirme que sa mere souffre de troubles mentaux et qu'il essaye
(soi-disant) de la faire interner mais que personne ne crois qu'elle est
"folle". Il en profite pour dire que le fusil n'est pas chargé. On se
demande comment il peut en etre sur, il n'est pas dans le canon pour le
voir.

Le lendemain, mon pote se rend à la police pour voir quelle procedure il
peut faire et visiblement, seule la main courrante (et son inutilité
legendaire) est possible (il l'a faite mais bon) pour les raisons suivantes:
- la plainte contre quelqu'un de deficiant mentalement ne serait pas retenue
- la police ne peut se rendre entre 23H00 et 6H00 chez les gens, d'ou le
refus d'intervention sur le 1iere coup de fils
- la procédure pour faire confisquer une arme à feu est complexe et très
longue, la police déconseille cette voie et conseille à mon pote de négocier
avec le fils de la folle pour qu'il lui retire lui-même le fusil

En attendant, il a une maboule armée qui vit sur le même palier et qui peut
sonner, attendre 3 minutes et tirer à travers la porte sans la moindre
justification ou motivation réèlle mais simplement sur une crise de demence.

Que peut-il faire car meme déménager lui prendrait plusieurs semaines.

Merci d'avance pour vos conseils
T.
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
MG
Le #15095201
"Techno06" de5k7r$4jf$
Salut à tous,

Je pose la question pour un copain donot il y ait arrivé le fait suivant.

En début de nuit, la sonnerie sonne à répétition et le réveil. Il regarde
par le juda et voit sa voisinne. Il ouvre, elle lui demande s'il va bien
et puis s'en va.

Quelques minutes plus tard, alors qu'il s'appretait à se re-coucher, cette
même voisine fait du bruit devant la porte de mon pote, qui ré-ouvre au
moment ou sa voisinne recommence à sonner, et la, elle le met en joue avec
un fusil de chasse.

Il ferme la porte brutalement et se barre en courant pour se mettre à
l'abri. Pendant ce temps, sa femme téléphone à la police. Il est 23H00
passé, la police demande s'il est possible de vérifier si les voisine est
rentrée chez elle. Mon pote se débrouille pour vérifier tant bien que mal
et oui, elle est repartie. La police dit alors qu'elle ne peut pas
intervenir mais si elle revient, il ne faut plus aller ouvrir la porte et
rappeler tout de suite. Bien.

Mon pote et sa femme connaissent le fils de la voisine et le contacte. Il
confirme que sa mere souffre de troubles mentaux et qu'il essaye
(soi-disant) de la faire interner mais que personne ne crois qu'elle est
"folle". Il en profite pour dire que le fusil n'est pas chargé. On se
demande comment il peut en etre sur, il n'est pas dans le canon pour le
voir.

Le lendemain, mon pote se rend à la police pour voir quelle procedure il
peut faire et visiblement, seule la main courrante (et son inutilité
legendaire) est possible (il l'a faite mais bon) pour les raisons
suivantes:
- la plainte contre quelqu'un de deficiant mentalement ne serait pas
retenue
- la police ne peut se rendre entre 23H00 et 6H00 chez les gens, d'ou le
refus d'intervention sur le 1iere coup de fils
- la procédure pour faire confisquer une arme à feu est complexe et très
longue, la police déconseille cette voie et conseille à mon pote de
négocier avec le fils de la folle pour qu'il lui retire lui-même le fusil

En attendant, il a une maboule armée qui vit sur le même palier et qui
peut sonner, attendre 3 minutes et tirer à travers la porte sans la
moindre justification ou motivation réèlle mais simplement sur une crise
de demence.

Que peut-il faire car meme déménager lui prendrait plusieurs semaines.

Merci d'avance pour vos conseils
T.




mj.vuillemin
Le #15095091
Techno06 wrote:
:: Salut à tous,
::
:: Je pose la question pour un copain donot il y ait arrivé le fait
:: suivant.
::
:: En début de nuit, la sonnerie sonne à répétition et le réveil. Il
:: regarde par le juda et voit sa voisinne. Il ouvre, elle lui demande
:: s'il va bien et puis s'en va.
::
:: Quelques minutes plus tard, alors qu'il s'appretait à se re-coucher,
:: cette même voisine fait du bruit devant la porte de mon pote, qui
:: ré-ouvre au moment ou sa voisinne recommence à sonner, et la, elle
:: le met en joue avec un fusil de chasse.
::
:: Il ferme la porte brutalement et se barre en courant pour se mettre à
:: l'abri. Pendant ce temps, sa femme téléphone à la police. Il est
:: 23H00 passé, la police demande s'il est possible de vérifier si les
:: voisine est rentrée chez elle. Mon pote se débrouille pour vérifier
:: tant bien que mal et oui, elle est repartie. La police dit alors
:: qu'elle ne peut pas intervenir mais si elle revient, il ne faut plus
:: aller ouvrir la porte et rappeler tout de suite. Bien.
::
:: Mon pote et sa femme connaissent le fils de la voisine et le
:: contacte. Il confirme que sa mere souffre de troubles mentaux et
:: qu'il essaye (soi-disant) de la faire interner mais que personne ne
:: crois qu'elle est "folle". Il en profite pour dire que le fusil
:: n'est pas chargé. On se demande comment il peut en etre sur, il
:: n'est pas dans le canon pour le voir.
::
:: Le lendemain, mon pote se rend à la police pour voir quelle
:: procedure il peut faire et visiblement, seule la main courrante (et
:: son inutilité legendaire) est possible (il l'a faite mais bon) pour
:: les raisons suivantes:
:: - la plainte contre quelqu'un de deficiant mentalement ne serait pas
:: retenue
:: - la police ne peut se rendre entre 23H00 et 6H00 chez les gens,
:: d'ou le refus d'intervention sur le 1iere coup de fils
:: - la procédure pour faire confisquer une arme à feu est complexe et
:: très longue, la police déconseille cette voie et conseille à mon
:: pote de négocier avec le fils de la folle pour qu'il lui retire
:: lui-même le fusil
::
:: En attendant, il a une maboule armée qui vit sur le même palier et
:: qui peut sonner, attendre 3 minutes et tirer à travers la porte sans
:: la moindre justification ou motivation réèlle mais simplement sur
:: une crise de demence.
::
:: Que peut-il faire car meme déménager lui prendrait plusieurs
:: semaines.
::
:: Merci d'avance pour vos conseils
:: T.

cette personne parait "dangereuse pour elle et pour autrui" le Maire en sa
qualité a la possibilité de demander son hospitalisation d'office PROVISOIRE
il appartiendra au psychiatre du C.H. de se prononcer sur la nécéssité
d'hospitalisation dans un délai de 24 heures.
mj.vuillemin
Le #15095081
MG wrote:
:: "Techno06" :: de5k7r$4jf$
::: Salut à tous,
:::
::: Je pose la question pour un copain donot il y ait arrivé le fait
::: suivant.
:::
::: En début de nuit, la sonnerie sonne à répétition et le réveil. Il
::: regarde par le juda et voit sa voisinne. Il ouvre, elle lui demande
::: s'il va bien et puis s'en va.
:::
::: Quelques minutes plus tard, alors qu'il s'appretait à se
::: re-coucher, cette même voisine fait du bruit devant la porte de mon
::: pote, qui ré-ouvre au moment ou sa voisinne recommence à sonner, et
::: la, elle le met en joue avec un fusil de chasse.
:::
::: Il ferme la porte brutalement et se barre en courant pour se mettre
::: à l'abri. Pendant ce temps, sa femme téléphone à la police. Il est
::: 23H00 passé, la police demande s'il est possible de vérifier si les
::: voisine est rentrée chez elle. Mon pote se débrouille pour vérifier
::: tant bien que mal et oui, elle est repartie. La police dit alors
::: qu'elle ne peut pas intervenir mais si elle revient, il ne faut
::: plus aller ouvrir la porte et rappeler tout de suite. Bien.
:::
::: Mon pote et sa femme connaissent le fils de la voisine et le
::: contacte. Il confirme que sa mere souffre de troubles mentaux et
::: qu'il essaye (soi-disant) de la faire interner mais que personne ne
::: crois qu'elle est "folle". Il en profite pour dire que le fusil
::: n'est pas chargé. On se demande comment il peut en etre sur, il
::: n'est pas dans le canon pour le voir.
:::
::: Le lendemain, mon pote se rend à la police pour voir quelle
::: procedure il peut faire et visiblement, seule la main courrante (et
::: son inutilité legendaire) est possible (il l'a faite mais bon) pour
::: les raisons suivantes:
::: - la plainte contre quelqu'un de deficiant mentalement ne serait pas
::: retenue
::: - la police ne peut se rendre entre 23H00 et 6H00 chez les gens,
::: d'ou le refus d'intervention sur le 1iere coup de fils
::: - la procédure pour faire confisquer une arme à feu est complexe et
::: très longue, la police déconseille cette voie et conseille à mon
::: pote de négocier avec le fils de la folle pour qu'il lui retire
::: lui-même le fusil
:::
::: En attendant, il a une maboule armée qui vit sur le même palier et
::: qui peut sonner, attendre 3 minutes et tirer à travers la porte
::: sans la moindre justification ou motivation réèlle mais simplement
::: sur une crise de demence.
:::
::: Que peut-il faire car meme déménager lui prendrait plusieurs
::: semaines.
:::
::: Merci d'avance pour vos conseils
::: T.

et moi j'ai marché sinon courru !!!!
Publicité
Poster une réponse
Anonyme