Mystère de la chambre noire

Le
RigoloClic
Salut à tous !

Bon, désolé pour le titre qui est pas du tout adapté, si ce n'est que
l'affaire est mystérieuse et qu'elle s'est passée dans le noir :-)


Alors voilà le mystère :

L'autre jour je développe deux PANF (en même temps, dans la même cuve)
dans de l'ID 11 1+1, quantité de révelo correcte, dilution correcte,
agitation habituelle, bref tout comme d'habitude (révelo préparé
l'avant-veille, conservé dans des flacons bien bouchés, toutes les
régles de l'Art amateur ont été respectées).

Idem pour le fixage et le lavage.

Quand je sors les films je constate avec surprise que l'un d'eux est
pâle. L'autre est bien développé mais son copain est tout pâlot Y
compris les marques de fabrique sur les bords du film

J'aurai sous-exposé le film j'aurai compris qu'il soit palôt, mais pas
les n° des vues (et les autres marques) qui, exposées en usine,
devraient être bien denses après le développement, non ?

J'aurai développé un seul film j'aurai mis ça sur le compte d'une
erreur de temps ou de dilution mais comme il y en avait deux et que le
second est correct à tous points de vue


Bref je m'interroge, j'ai interrogé autour de moi, je suis perplexe et
pas trouvé de réponse.


Vous n'auriez pas une idée par hasard ?


Merci !


--
RigoloClic
http://www.rigoloclic.com
(des photos fadasses comme à la maison, hélas)
Vos réponses Page 1 / 2
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Vincent Becker
Le #6453601
Quand je sors les films je constate avec surprise que l'un d'eux est
pâle. L'autre est bien développé mais son copain est tout pâlot... Y
compris les marques de fabrique sur les bords du film...


Peut-être un des deux films était-il périmé depuis longtemps? Une vieille
bobine oubliée qui ressurgit et hop...

--
Vincent Becker
Photographie et appareils anciens - Photography and classic cameras
Merci de passer par mon site pour les réponses par courriel

Le #6453571
Bonjour
As-tu noté les dates de péremption des émulsions car il n'y a aucune raisons
de cette différence, à moins 'uns solarisation.
Toutefois les mentions "marginales" ne devraient pas être affectées -à moins
d'un film de plus de 20 ans- .
bizarre, bizarre
vous avez dit bizarre?
A.
P.S. c'est rigolo


"RigoloClic" news:
Salut à tous !

Bon, désolé pour le titre qui est pas du tout adapté, si ce n'est que
l'affaire est mystérieuse et qu'elle s'est passée dans le noir :-)


Alors voilà le mystère :

L'autre jour je développe deux PANF (en même temps, dans la même cuve)
dans de l'ID 11 1+1, quantité de révelo correcte, dilution correcte,
agitation habituelle, bref tout comme d'habitude (révelo préparé
l'avant-veille, conservé dans des flacons bien bouchés, toutes les
régles de l'Art amateur ont été respectées).

Idem pour le fixage et le lavage.

Quand je sors les films je constate avec surprise que l'un d'eux est
pâle. L'autre est bien développé mais son copain est tout pâlot... Y
compris les marques de fabrique sur les bords du film...

J'aurai sous-exposé le film j'aurai compris qu'il soit palôt, mais pas
les n° des vues (et les autres marques) qui, exposées en usine,
devraient être bien denses après le développement, non ?

J'aurai développé un seul film j'aurai mis ça sur le compte d'une
erreur de temps ou de dilution mais comme il y en avait deux et que le
second est correct à tous points de vue...


Bref je m'interroge, j'ai interrogé autour de moi, je suis perplexe et
pas trouvé de réponse.


Vous n'auriez pas une idée par hasard ?


Merci !


--
RigoloClic
http://www.rigoloclic.com
(des photos... fadasses comme à la maison, hélas...)




Jean-Marc Becker
Le #6453561

Quand je sors les films je constate avec surprise que l'un d'eux est

pâle. L'autre est bien développé mais son copain est tout pâlot... Y
compris les marques de fabrique sur les bords du film...

La dernière fois que ça m'est arrivé, c'était en oubliant de doubler la

quantité de révélateur au bête prétexte que j'avais mis deux films.

JMB


Daniel ROCHA
Le #6453551
La dernière fois que ça m'est arrivé, c'était en oubliant de doubler
la quantité de révélateur au bête prétexte que j'avais mis deux films.


Heuuuu... Expliques...

Tu n'utilises pas la dilution préconisée par ta cuve ?


--
<> Daniel Rocha - Photographie <>
http://www.monochromatique.com

Jean-Marc Becker
Le #6453541
La dernière fois que ça m'est arrivé, c'était en oubliant de doubler
la quantité de révélateur au bête prétexte que j'avais mis deux films.


Heuuuu... Expliques...

Tu n'utilises pas la dilution préconisée par ta cuve ?


J'avais mis 300 cc de révélateur, comme pour un seul film, alors qu'il en

aurait fallu 600.
Le film du dessus s'est retrouvé à moitié révélé.

JMB


Daniel ROCHA
Le #6453531
J'avais mis 300 cc de révélateur, comme pour un seul film, alors
qu'il en aurait fallu 600.
Le film du dessus s'est retrouvé à moitié révélé.


Aaaaaaaaaaah quelle patate tu fais ! :o)))

Ok, ok je n'avais pas compris comme ça ;)


--
<> Daniel Rocha - Photographie <>
http://www.monochromatique.com

RigoloClic
Le #6453521
Salut !

(Je réponds à tout le monde)

Tout d'abord : merci :-)


La date de péremption : je n'avais pas regardé sur l'emballage mais à
priori elle devrait être bonne (la pelloche a été achetée il n'y a pas
longtemps et, vu le passage chez mon photographe, je doute qu'il
s'agisse d'une boite oubliée au fond du présentoir), en plus elle a été
achetée en même temps que la seconde pelloche (je les prends par dix,
vous savez histoire d'économiser des queues de cérises :-/ )

Par contre le truc que j'ai oublié de dire c'est qu'elle avait été
exposée deux mois et demi avant (je viens de passer par une sacrée
période de latence en photo), mais franchement ça peut pas être ça ?
C'est beaucoup trop bref non ?


La quantité de révélo : là je suis sûr de moi, j'ai bien préparé la
bonne quantité (j'en prépare même toujours un peu plus).

Ca amène une autre question : dans le cas où j'en aurai préparé pour
une seule pelloche, est-ce que le développement de celle qui n'est
mouillée que par retournement est uniforme ?

(C'est le cas pour la pelloche pâlote, il n'y a pas de zones plus ou
moins denses dûes, par exemple, à une trempette ou un écoulement du
révelo plus important par endroits)

De plus il y a fort à parier que la base de celle qui se trouve dans la
spire du dessus trempe dans le révelo, donc il y aurait eu au moins une
des inscriptions marginales correcte ?


L'amorce : je n'en avais pas parlé, elles sont aussi denses sur l'une
comme sur l'autre pelloche (à vue d'oeil hein ! J'suis pas une
sensito/densito/quelquechose :-).

Mais peut-être est-ce un mauvais indice : elles sont tellement voilées
que même un sous-developpement les rend noires ?


Hum ! L'enquête continue... :-)



--
RigoloClic
http://www.rigoloclic.com
(des photos... bien mystérieuses !)
Vincent Becker
Le #6453511
Par contre le truc que j'ai oublié de dire c'est qu'elle avait été
exposée deux mois et demi avant (je viens de passer par une sacrée
période de latence en photo), mais franchement ça peut pas être ça ?
C'est beaucoup trop bref non ?


2 mois et demi, ce n'est vraiment pas grand chose en effet. J'ai déjà fait
bien pire.


L'amorce : je n'en avais pas parlé, elles sont aussi denses sur l'une
comme sur l'autre pelloche (à vue d'oeil hein ! J'suis pas une
sensito/densito/quelquechose :-).



J'ai développé une pellicule avec du révélateur périmé récemment, tout était
pâle y compris l"'amorce. C'est vraiment curieux ton aventure!

--
Vincent Becker
Photographie et appareils anciens - Photography and classic cameras
Merci de passer par mon site pour les réponses par courriel

RigoloClic
Le #6453471
Vincent Becker a, notamment, présenté l'énoncé suivant :

C'est vraiment curieux ton aventure!



C'est le moins qu'on puisse dire :-)

Je continue à me perdre en conjectures (c'est bien ça ? "Conjectures"
?)

Ah la la !

Bon, ben comme il paraît que je ne suis pas près de numériser le
Glafkides, j'vais p'têt passer au numérique alors... Ya pas tous ces
soucis en numérique, non ?












(Naaaan ! J'déconne ! En fait j'suis plutôt inquiet - ça devient HS là
alors n'abusons pas - si l'on en croit certains fils par ailleurs yaura
plus de pelloches avant que j'ai eu le temps de m'améliorer :-(



--
RigoloClic
http://www.rigoloclic.com
(des photos... comme à la maison ! )

Vincent Becker
Le #6453461
Je continue à me perdre en conjectures (c'est bien ça ? "Conjectures" ?)


Oui, c'est bien ça.


Bon, ben comme il paraît que je ne suis pas près de numériser le
Glafkides, j'vais p'têt passer au numérique alors... Ya pas tous ces
soucis en numérique, non ?


Déjà, il n'y a pas d'amorce ou de marques de fabrique pour savoir si c'est
pâlot ou pas :-)

Bon, ça ne t'aide pas beaucoup à résoudre ton mystère tout ça...


--
Vincent Becker
Photographie et appareils anciens - Photography and classic cameras
Merci de passer par mon site pour les réponses par courriel

Publicité
Poster une réponse
Anonyme