[Photographe] Alain Paiement

Le
man-d
Je suis allé voir une expo de photographies d'Alain Paiement. Une
première pour moi :)

Wikipédia a une page consacrée à l'artiste :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Paiement

Une galerie sur le web :
http://leokamengallery.com/artists/paiementAlain/paiementAlain.html

Et une photo à moi qu'est pas belle mais bon
http://cjoint.com/?msdsU7uiU5

@+

--
man-d
Vos réponses Page 6 / 16
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
filh
Le #20801411
man-d
jpw a écrit :
> "Stephane Legras-Decussy" > message de news: 4b2bf451$0$12670$
>> "Jean Passe" a écrit dans le message de news:
>>
>>> Remarque aimable pour man-d mais tu ne connais pas le travail de Alain
>>> Paiement.
>> si si, je vois bien ce que fait Alain Paiement et vraiment
>> ça me fait ni chaud ni froid...
>
> pareillement
>
> jpw
>
>

Punaise les gars... Pas une émotion :))))



Ouais mais eux c'est des hommes des vrais, des tatoués sans sentiments,

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
filh
Le #20801421
Delestaque

Dire un truc comme ça, c'est des coups à se retrouver en HP.
mais parfois ça arrive.



C'est qu'il est haineux le mesquin !

FiLH

--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
filh
Le #20801391
Alban Taraire
Stephane Legras-Decussy wrote:

> sauf que quand un film est bon, il est bon
> au grand REX *et* en VHS pourrie...

En théorie ou pour se la pêter esthète, peut-être. En pratique c'est quand
même pas tout à fait vrai.



Oui mais Legras c'est un homme un vrai :)

FiLH


--
Le fondement du constat bourgeois, c'est le bon sens, c'est-à-dire
une vérité qui s'arrête sur l'ordre arbitraire de celui qui la parle.
Roland Barthes.
http://www.filh.org
Ofnuts
Le #20801381
On 19/12/2009 14:35, Stephane Legras-Decussy wrote:

on entend souvent ça pour les films
"fait pour etre vu sur un grand écran"...

sauf que quand un film est bon, il est bon
au grand REX *et* en VHS pourrie...



Mais un film pourri peut être regardable sur grand écran... par exemple,
"Les Chevaliers Du Ciel" (le film de 2005, pas la série télé) est une
grosse daube/pub Apple irregardable sur une télé, par contre, sur grand
écran, les scènes de vol sont pas mal.

--
Bertrand
man-d
Le #20801371
Delestaque a écrit :
Stephane Legras-Decussy wrote:
YouDontNeedToKnowButItsNoëlle
a écrit dans le message de news:
J'ai beaucoup étudié le rien, et j'affirme qu'il y a une différence
avec quelque chose. Une différence non nulle, même.







très bon ça !



oui, on se demande où elle est allée piquer ça ?




André a écrit :
Je viens de "pêter" un fusible....



:D

--
man-d
man-d
Le #20801491
Charles VASSALLO a écrit :

Eh bien, mon cher Denis, je vais sur ton nouveau lien et la première
image qu'on me donne à voir «en grand» est
http://www.voxphoto.com/fd/large/2350056.jpg

Mes lunettes sont en verre tout à fait ordinaire, mon ophtalmo veille à
les changer de temps à autres, mais elles trouvent que réduire une image
de 3 m de base à seulement 400px de côté n'aide pas à bien s'en faire
une idée ; comme je disais, il faut de l'imagination. Je ne disais rien
d'autre.

charles



La photo que tu montres était également exposée lors de mon passage à la
galerie. Effectivement, il faut de l'imagination si presentée telle
quelle avec ces petites dimensions.
--
man-d
man-d
Le #20801481
Denis Cil a écrit :

Oui, mon cher Charles, mais si internet n'existait pas, malgré la
réduction évidente en dimensions et je pense aux trois, cela a malgré
tout l'avantage de susciter l'envie.



Ah quand même :)

Le contreplaqué n'était pas une bonne idée, j'admets.




Pourquoi ?

--
man-d
man-d
Le #20801471
jpw a écrit :
ben, perso même en ayant lu et peut être même surtout en
ayant lu, je n'ai absoluement pas envie d'aller voir,
y'a tellement de trucs que j'aurais envie d'aller voir, écouter, toucher
Et cette description ne me donne mais absoluement pas envie.

comme quoi on est bien différents...

jpw



Ouais et c'est correct :)

--
man-d
man-d
Le #20801461
DM a écrit :
Je plussoie ceux qui ont préféré la photo de man-d, à ce que fait Alain
Paiement.

Phil



Oulaaa :)))

À ce point là ? Peux/veux-tu en dire plus s.v.p. ?



--
man-d
Jean Passe
Le #20801671
"Stephane Legras-Decussy" message de groupe de discussion : 4b2cd9ed$0$1352$
"Delestaque" 4b2ca442$0$13302$
On aime ou pas moi, je trouve qu'il a des idées, c'est pour moi assez
inédit ce qu'il fait , je trouve ça interessant, je ne le connaissais
pas, je ne sais pas trop comment il procède mais j'aime bien le résultat
en tous cas
C'est original au moins.



c'est comme souvent, le mec il a eu une idée
marrante, faire des photos par en dessus et
tirer ça en super grand...

ok c'est bien... ça reste une bonne idée...

mais en faire des expo, reproduire le procédé
pour tout et n'importe quoi, coller les photos
sur des ronds, des carrés...

tiens moi aussi je suis artiste, un club échangiste
vu du dessus en 10m x 10m à 300dpi, pour
l'année prochaine... ça paye toujours un peu de
cul... :-)





Non, il ne s'agit pas tout simplement de faire des photos "par dessus". Son
point de vue - remarque que je n'ai pas tout lu les textes le concernant, je
dis simplement ce que moi j'en ressens - est celui d'un observateur du réel
ET celui d'un metteur en scène. Ses images sont des compositions à la fois
réalistes et surréalistes. Ses prises de vues sont impossibles: ainsi on ne
peut photographier le sous-sol d'une maison et la cours extérieure à la
fois. La photographie d'une chambre est limitée par le plafond et même avec
un fisheye il est impossible d'obtenir les effets qu'il crée en conservant
la définition qu'il y a dans le travail fini. Les murs et les sols sont
recréés à partir de plusieurs photographies. Puis l'espace est habité de
multiples objets dont les perspectives ne sont pas exactes, loin de là. Le
choix des objets habitant le lieu virtuel crée une histoire inventée, une
fabulation que quiconque pourrait faire et même ose privément faire en
voyant l'intérieur d'une demeure par la fenêtre. Qui sont ces gens? Dans
quel décors vivent-ils? Que pouvons nous savoir d'eux en connaissant leur
milieu de vie? Son travail touche la psychologie du voyeurisme inventé.
Voyeurisme car nous regardons et détaillons ce qui normalement nous est
interdit étant du domaine de la vie privé; inventé car ces images à l'aspect
réel ne sont pas celles de la réalité, elles sont construite sur sa propre
imagination de créateur.

Moi j'aime beaucoup. Tu es libre de ne pas aimer mais ton commentaire ne
montre qu'une chose: ta complète ignorance de son travail !
A ta décharge il me faut remarquer que je n'ai rien vu sur internet qui
permette d'apprécier à sa juste valeur le travail de Paiment.

René










Publicité
Poster une réponse
Anonyme