psg ; la crise violente autoroute Ligue 1: cinq blessés et 22 gardés à vues après PSG-Nantes

Le
freddutouc
Ligue 1: cinq blesss et 22 gards vues aprs PSG-Nantes

NANTES (Reuters) - Des affrontements entre supporters parisiens ont
clat samedi la mi-temps du match Nantes-PSG et se sont
poursuivis dans la soire sur une aire de repos de l'autoroute A 11,
apprend-on de source policire.

Ces incidents ont fait cinq blesss lgers dans les rangs des
supporters. Vingt-deux personnes ont t places en garde vue
dans les locaux des compagnies de gendarmerie de Nantes, Rez et
Ancenis.

Les blesss - le plus gravement atteint tait touch au tendon -
avaient tous quitt l'hpital dimanche aprs-midi.

Deux bandes rivales des Kops de Boulogne et d'Auteuil ont commenc
se provoquer ds leur arrive Nantes, samedi en dbut
d'aprs-midi, proximit de la gare, avant d'tre disperses par
des policiers.

Aprs avoir jou cache-cache avec les forces de l'ordre, elles se
sont retrouves dans la mme tribune au stade de la Beaujoire. Les
violences ont repris la mi-temps du match: coups de poing,
fumignes. Une centaine de supporters ont rapidement t spars
par deux cordons de CRS.

Dans la soire, une trentaine d'entre eux se sont retrouvs vers
22h30 sur l'aire de Varades (Loire-Atlantique). Les bagarres ont repris
et la boutique de la station-service a t saccage.

Les chauffoures ont mis aux prises des membres du Kop de Boulogne,
arrivs en mini-bus dans une station-service et reprs par des
supporter de la tribune Auteuil, qui avaient rejoint l'aire de repos en
voiture avant d'appeler d'autres de leurs complices la rescousse.

A leur arrive, le grant de la station s'est enferm dans les
locaux avec ses clients, mais les vitrines de la boutique volaient
rapidement en clats et le magasin tait rapidement mis sac. La
bataille a dur une demi-heure, avant l'intervention de la
gendarmerie.

Certains des supporters, qui avaient pris la fuite, ont t
rattraps sur l'autoroute par des gendarmes du Maine-et-Loire.
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
lol
Le #10028301
freddutouc wrote:
Ligue 1: cinq blessés et 22 gardés à vues après PSG-Nantes




Et nos impots subventionent le foot!



NANTES (Reuters) - Des affrontements entre supporters parisiens ont
éclaté samedi à la mi-temps du match Nantes-PSG et se sont
poursuivis dans la soirée sur une aire de repos de l'autoroute A 11,
apprend-on de source policière.

Ces incidents ont fait cinq blessés légers dans les rangs des
supporters. Vingt-deux personnes ont été placées en garde à vue
dans les locaux des compagnies de gendarmerie de Nantes, Rezé et
Ancenis.

Les blessés - le plus gravement atteint était touché au tendon -
avaient tous quitté l'hôpital dimanche après-midi.

Deux bandes rivales des Kops de Boulogne et d'Auteuil ont commencé à
se provoquer dès leur arrivée à Nantes, samedi en début
d'après-midi, à proximité de la gare, avant d'être dispersées par
des policiers.

Après avoir joué à cache-cache avec les forces de l'ordre, elles se
sont retrouvées dans la même tribune au stade de la Beaujoire. Les
violences ont repris à la mi-temps du match: coups de poing,
fumigènes. Une centaine de supporters ont rapidement été séparés
par deux cordons de CRS.

Dans la soirée, une trentaine d'entre eux se sont retrouvés vers
22h30 sur l'aire de Varades (Loire-Atlantique). Les bagarres ont repris
et la boutique de la station-service a été saccagée.

Les échauffourées ont mis aux prises des membres du Kop de Boulogne,
arrivés en mini-bus dans une station-service et repérés par des
supporter de la tribune Auteuil, qui avaient rejoint l'aire de repos en
voiture avant d'appeler d'autres de leurs complices à la rescousse.

A leur arrivée, le gérant de la station s'est enfermé dans les
locaux avec ses clients, mais les vitrines de la boutique volaient
rapidement en éclats et le magasin était rapidement mis à sac. La
bataille a duré une demi-heure, avant l'intervention de la
gendarmerie.

Certains des supporters, qui avaient pris la fuite, ont été
rattrapés sur l'autoroute par des gendarmes du Maine-et-Loire.



Maïtena
Le #10028291
Bonjour c'est Maïtena qui répond à freddutouc


Ligue 1: cinq blessés et 22 gardés à vues après PSG-Nantes

NANTES (Reuters) - Des affrontements entre supporters parisiens ont
éclaté samedi à la mi-temps du match Nantes-PSG et se sont
poursuivis dans la soirée sur une aire de repos de l'autoroute A 11,
apprend-on de source policière.

Ces incidents ont fait cinq blessés légers dans les rangs des
supporters. Vingt-deux personnes ont été placées en garde à vue
dans les locaux des compagnies de gendarmerie de Nantes, Rezé et
Ancenis.

Les blessés - le plus gravement atteint était touché au tendon -
avaient tous quitté l'hôpital dimanche après-midi.

Deux bandes rivales des Kops de Boulogne et d'Auteuil ont commencé à
se provoquer dès leur arrivée à Nantes, samedi en début
d'après-midi, à proximité de la gare, avant d'être dispersées par
des policiers.

Après avoir joué à cache-cache avec les forces de l'ordre, elles se
sont retrouvées dans la même tribune au stade de la Beaujoire. Les
violences ont repris à la mi-temps du match: coups de poing,
fumigènes. Une centaine de supporters ont rapidement été séparés
par deux cordons de CRS.

Dans la soirée, une trentaine d'entre eux se sont retrouvés vers
22h30 sur l'aire de Varades (Loire-Atlantique). Les bagarres ont repris
et la boutique de la station-service a été saccagée.

Les échauffourées ont mis aux prises des membres du Kop de Boulogne,
arrivés en mini-bus dans une station-service et repérés par des
supporter de la tribune Auteuil, qui avaient rejoint l'aire de repos en
voiture avant d'appeler d'autres de leurs complices à la rescousse.

A leur arrivée, le gérant de la station s'est enfermé dans les
locaux avec ses clients, mais les vitrines de la boutique volaient
rapidement en éclats et le magasin était rapidement mis à sac. La
bataille a duré une demi-heure, avant l'intervention de la
gendarmerie.

Certains des supporters, qui avaient pris la fuite, ont été
rattrapés sur l'autoroute par des gendarmes du Maine-et-Loire.



Vive le sport !
freddutouc
Le #10028271
Coucou ma miss prefere , comment ça va ??
Ligue 1: cinq blessés et 22 gardés à vues après PSG-Nantes

NANTES (Reuters) - Des affrontements entre supporters parisiens ont
éclaté samedi à la mi-temps du match Nantes-PSG et se sont
poursuivis dans la soirée sur une aire de repos de l'autoroute A 11,
apprend-on de source policière.

Ces incidents ont fait cinq blessés légers dans les rangs des
supporters. Vingt-deux personnes ont été placées en garde à vue
dans les locaux des compagnies de gendarmerie de Nantes, Rezé et
Ancenis.

Les blessés - le plus gravement atteint était touché au tendon -
avaient tous quitté l'hôpital dimanche après-midi.

Deux bandes rivales des Kops de Boulogne et d'Auteuil ont commencé à
se provoquer dès leur arrivée à Nantes, samedi en début
d'après-midi, à proximité de la gare, avant d'être dispersées par
des policiers.

Après avoir joué à cache-cache avec les forces de l'ordre, elles se
sont retrouvées dans la même tribune au stade de la Beaujoire. Les
violences ont repris à la mi-temps du match: coups de poing,
fumigènes. Une centaine de supporters ont rapidement été séparés
par deux cordons de CRS.

Dans la soirée, une trentaine d'entre eux se sont retrouvés vers
22h30 sur l'aire de Varades (Loire-Atlantique). Les bagarres ont repris
et la boutique de la station-service a été saccagée.

Les échauffourées ont mis aux prises des membres du Kop de Boulogne,
arrivés en mini-bus dans une station-service et repérés par des
supporter de la tribune Auteuil, qui avaient rejoint l'aire de repos en
voiture avant d'appeler d'autres de leurs complices à la rescousse.

A leur arrivée, le gérant de la station s'est enfermé dans les
locaux avec ses clients, mais les vitrines de la boutique volaient
rapidement en éclats et le magasin était rapidement mis à sac. La
bataille a duré une demi-heure, avant l'intervention de la
gendarmerie.

Certains des supporters, qui avaient pris la fuite, ont été
rattrapés sur l'autoroute par des gendarmes du Maine-et-Loire.
freddutouc
Le #10028261
Coucou ma miss prefere , comment ça va ??
casanis
Le #10028251
Non c'est interdit depuis 12 ans deja ; que de l'argent publique aille
au club de foot . Sauf pour etre sponsor . Dans ce cas la on parle de
"subventions deguisée"
**************Ligue 1: cinq blessés et 22 gardés à vues après
PSG-Nantes

NANTES (Reuters) - Des affrontements entre supporters parisiens ont
éclaté samedi à la mi-temps du match Nantes-PSG et se sont
poursuivis dans la soirée sur une aire de repos de l'autoroute A 11,
apprend-on de source policière.

Ces incidents ont fait cinq blessés légers dans les rangs des
supporters. Vingt-deux personnes ont été placées en garde à vue
dans les locaux des compagnies de gendarmerie de Nantes, Rezé et
Ancenis.

Les blessés - le plus gravement atteint était touché au tendon -
avaient tous quitté l'hôpital dimanche après-midi.

Deux bandes rivales des Kops de Boulogne et d'Auteuil ont commencé à
se provoquer dès leur arrivée à Nantes, samedi en début
d'après-midi, à proximité de la gare, avant d'être dispersées par
des policiers.

Après avoir joué à cache-cache avec les forces de l'ordre, elles se
sont retrouvées dans la même tribune au stade de la Beaujoire. Les
violences ont repris à la mi-temps du match: coups de poing,
fumigènes. Une centaine de supporters ont rapidement été séparés
par deux cordons de CRS.

Dans la soirée, une trentaine d'entre eux se sont retrouvés vers
22h30 sur l'aire de Varades (Loire-Atlantique). Les bagarres ont repris
et la boutique de la station-service a été saccagée.

Les échauffourées ont mis aux prises des membres du Kop de Boulogne,
arrivés en mini-bus dans une station-service et repérés par des
supporter de la tribune Auteuil, qui avaient rejoint l'aire de repos en
voiture avant d'appeler d'autres de leurs complices à la rescousse.

A leur arrivée, le gérant de la station s'est enfermé dans les
locaux avec ses clients, mais les vitrines de la boutique volaient
rapidement en éclats et le magasin était rapidement mis à sac. La
bataille a duré une demi-heure, avant l'intervention de la
gendarmerie.

Certains des supporters, qui avaient pris la fuite, ont été
rattrapés sur l'autoroute par des gendarmes du Maine-et-Loire.

L
Maïtena
Le #10028241
Bonjour c'est Maïtena qui répond à freddutouc


Coucou ma miss prefere , comment ça va ??



Euh ... on se connait ?
Ben ça va bien et toi ?
Maïtena
Le #10028231
Bonjour c'est Maïtena qui répond à freddutouc


Coucou ma miss prefere , comment ça va ??



Faut pas tomber sur le clavier comme ça
Mais tu ne me connais pas
Je ne poste jamais ici ... trop dûr !
Je mate seulement pour savoir ce qui se passe à la télé vu que je
n'allume plus la mienne !
Mais je vais très très bien ... et toi ?
Nestor le pingouin pour la France
Le #10028161
lol a écrit:

freddutouc wrote:

Ligue 1: cinq blessés et 22 gardés à vues après PSG-Nantes



Et nos impots subventionent le foot!

NANTES (Reuters) - Des affrontements entre supporters parisiens ont
éclaté samedi à la mi-temps du match Nantes-PSG et se sont
poursuivis dans la soirée sur une aire de repos de l'autoroute A 11,
apprend-on de source policière.

Ces incidents ont fait cinq blessés légers dans les rangs des
supporters. Vingt-deux personnes ont été placées en garde à vue
dans les locaux des compagnies de gendarmerie de Nantes, Rezé et
Ancenis.

Les blessés - le plus gravement atteint était touché au tendon -
avaient tous quitté l'hôpital dimanche après-midi.

Deux bandes rivales des Kops de Boulogne et d'Auteuil ont commencé à
se provoquer dès leur arrivée à Nantes, samedi en début
d'après-midi, à proximité de la gare, avant d'être dispersées par
des policiers.

Après avoir joué à cache-cache avec les forces de l'ordre, elles se
sont retrouvées dans la même tribune au stade de la Beaujoire. Les
violences ont repris à la mi-temps du match: coups de poing,
fumigènes. Une centaine de supporters ont rapidement été séparés
par deux cordons de CRS.

Dans la soirée, une trentaine d'entre eux se sont retrouvés vers
22h30 sur l'aire de Varades (Loire-Atlantique). Les bagarres ont repris
et la boutique de la station-service a été saccagée.

Les échauffourées ont mis aux prises des membres du Kop de Boulogne,
arrivés en mini-bus dans une station-service et repérés par des
supporter de la tribune Auteuil, qui avaient rejoint l'aire de repos en
voiture avant d'appeler d'autres de leurs complices à la rescousse.

A leur arrivée, le gérant de la station s'est enfermé dans les
locaux avec ses clients, mais les vitrines de la boutique volaient
rapidement en éclats et le magasin était rapidement mis à sac. La
bataille a duré une demi-heure, avant l'intervention de la
gendarmerie.

Certains des supporters, qui avaient pris la fuite, ont été
rattrapés sur l'autoroute par des gendarmes du Maine-et-Loire.





Allez Nantes !
Publicité
Poster une réponse
Anonyme