succession: parts en cas d'usufruit et de nu propriété.

Le
PBS & PXP
Bonsoir à tous,

Voilà une petite question qui m'intrigue:

Supposons une succession dans laquelle le défunt a laissé à ses 2 enfants
des valeurs mobilières de 10.000 euros et une maison de 50.000 euros et
qu'il ne prévoit dans son testament qu'une clause: "l'usufruit de la maison
revient à mon 1er fils, et la nu-propriété à mon 2nd fils".

Si un créancier veut agir pour récupérér un montant de 15.000 euros, doit-il
considérer que chacun des héritiers reçoit 30 000 euros? (60 000 euros
d'actif net divisé par 2, peu importe l'usufruit) ou prendre en compte
l'existence de l'usufruit et déterminer une quote part différente de 1/2 par
enfant? Comment celà se passe-t-il en pratique? (comment le notaire doit
gérer ce testament?)

Merci de vos réponses.
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
chevalier b.
Le #14774741
"PBS & PXP"
Supposons une succession dans laquelle le défunt a laissé à ses 2


enfants
des valeurs mobilières de 10.000 euros et une maison de 50.000 euros


et
qu'il ne prévoit dans son testament qu'une clause: "l'usufruit de la


maison
revient à mon 1er fils, et la nu-propriété à mon 2nd fils".

Si un créancier veut agir pour récupérér un montant de 15.000 euros,


doit-il
considérer que chacun des héritiers reçoit 30 000 euros? (60 000 euros
d'actif net divisé par 2, peu importe l'usufruit) ou prendre en compte
l'existence de l'usufruit et déterminer une quote part différente de


1/2 par
enfant?



s'agit-il d'un créancier de la succession ou d'un créancier personnel de
l'un des héritiers, et dans ce cas, duquel ? (nu propriétaire ou
usufruitier).?
PBS & PXP
Le #14774401
"chevalier b." news:41c01165$0$10231$

"PBS & PXP"
> Supposons une succession dans laquelle le défunt a laissé à ses 2
enfants
> des valeurs mobilières de 10.000 euros et une maison de 50.000 euros
et
> qu'il ne prévoit dans son testament qu'une clause: "l'usufruit de la
maison
> revient à mon 1er fils, et la nu-propriété à mon 2nd fils".
>
> Si un créancier veut agir pour récupérér un montant de 15.000 euros,
doit-il
> considérer que chacun des héritiers reçoit 30 000 euros? (60 000 euros
> d'actif net divisé par 2, peu importe l'usufruit) ou prendre en compte
> l'existence de l'usufruit et déterminer une quote part différente de
1/2 par
> enfant?

s'agit-il d'un créancier de la succession ou d'un créancier personnel de
l'un des héritiers, et dans ce cas, duquel ? (nu propriétaire ou
usufruitier).?



Un créancier de la succession.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme