Une sonde spatiale esquive une lune martienne

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
Maven-vue-artiste-Nasa

Afin d'éviter une collision avec Phobos, la sonde spatiale Maven d'exploration de l'atmosphère de Mars a dû accélérer.

Cette manœuvre d'évitement n'était initialement pas prévue au programme. Le 28 février, la Nasa a utilisé un moteur-fusée de sa sonde spatiale Maven pour procéder à une accélération de 0,4 mètres par seconde. Cette petite correction de moins de 1,5 km/h suffira à 2,5 minutes près à éviter une potentielle collision la semaine prochaine avec Phobos.

L'agence spatiale américaine précise que pour Maven, c'est la première fois qu'une telle manœuvre d'évitement du plus grand des deux satellites naturels de Mars est opérée. De forme patatoïde et modélisé comme une sphère de 30 km, Phobos évolue à 6 000 km de la surface martienne en suivant une orbite relativement circulaire pour une révolution de 7,65 heures.

La sonde Maven - Mars Atmosphere and Volatile EvolutioN - a été lancée en novembre 2013. Elle a réussi son insertion en orbite de Mars en septembre 2014, afin de décrire une trajectoire elliptique atour de la planète rouge avec un périgée de 150 km et un apogée de 6 300 km, et une révolution de 4,5 heures.

Maven étudie la haute atmosphère de Mars et son interaction avec les vents solaires. De quoi aider à préparer les futures missions habitées sur la planète rouge.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
lebonga away Absent VIP avatar 33176 points
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire