Signature d'un accord-cadre entre le MJENR et Microsoft France

Le par  |  12 commentaire(s)

Microsoft France a décidé de s'engager avec l'ensemble des établissements de l'Education Nationale par la signature d'un accord-cadre.

Microsoft France a décidé de s'engager avec l'ensemble des établissements de l'Education Nationale par la signature d'un accord-cadre.


Le Ministère de la Jeunesse, de l’Education nationale et de la Recherche a conclu un accord-cadre, le 18 décembre 2003, avec la société Microsoft France pour deux années (2004-2005) reconductibles.

L’accord concerne l’ensemble des établissements de l’Education Nationale (Administration Centrale, Rectorats, Inspections Académiques, réseau Scéren, IUFM, établissements d’enseignement supérieur, lycées, collèges, écoles …).

Il a pour objectif de rendre plus homogènes et d’actualiser les systèmes d’exploitation du parc de PC des écoles, collèges et lycées, en favorisant l’accès à la dernière version de la suite bureautique Microsoft Office. Il devrait, tout particulièrement, permettre un développement plus rapide des NTIC et de leurs usages, notamment dans les ZEP.

L’accord-cadre prévoit aussi la mise en place d’un support technique adapté, un plan de formation pour les personnels de l’Education Nationale et un dispositif spécifique d’équipement des établissements situés dans les ZEP.

D’autre part, les PC (Pentium II ou antérieurs) reçus sous forme de dons dans les écoles, collèges et lycées bénéficieront de la mise à jour gratuite vers Windows 98 ou 2000.

Par ailleurs, cet accord-cadre donnera lieu à la signature d'un contrat de licences en volume entre le Ministère et l'entité Microsoft en charge de la commercialisation des logiciels, à des conditions prenant en compte les spécificités du monde de l'éducation.

Grâce à cet accord, Microsoft France s’engage auprès du Ministère et aux cotés des professionnels de l’éducation, en faveur de l’égalité des chances, du droit à l’accès aux dernières technologies et de l’accompagnement de la formation des futures générations.

Source : communiqué de presse du ministère de l'Education nationale - 18 décembre 2003


Lire l'intégralité de l'accord-cadre MJENR et Microsoft France (au format word bien sur !)

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1634
Plein de positif dans cette nouvelle mais cela va obstruer sérieusement l'accès aux technologies autres que "PC sous Windows"

Certes, je suis sûr que seul microsoft à pu repondre de manière favorable à l'appel d'offre de l'état.

En espérant que les vocations pour les autres plate-forme et OS ne soient pas entrain de décliner, sinon...

DUKE.

Rassurez-vous, c'est bien marqué NON EXCLUSIF en page deux.
turlupin en pétard Hors ligne Vétéran 1265 points
Le #1640
Quand on vous dit qu'on a les politiciens les plus incompétents, voici une nouvelle raison de le croire.

Pendant qu'un peu partout les pouvoirs publics font leur possible pour se dégager du monopole M$ en préconisant plutôt OOo que M$ Office, et des OS Open Source plutôt que n'importe quel OS propriétaire, nos neuneus signent un accord avec le tenant des systèmes captifs.

Tout cela va dans le sens de la privatisation accélérée de l'enseignement.

Les mêmes sommes (argent public, faut-il le rappeler ') qui seront gaspillées à payer des licences M$ seraient bien mieux employées en aides au développement de logiciels Open Source, ce que d'autres pays ont compris depuis longtemps.

M'enfin... nous avons la droite la plus bête du monde, c'est bien connu...
Le #1646
Vive le mulot avec le lecteur de krakotte.
Oh faite windows veux dire fenetre, chez moi ca ne marche pas je ne vois que des canards.
Le #1656
Je ne pense pas que cela soit tres opportunt.
car "favoriser l'acces au dernieres techno.."
sans avoir d'ouverture d'esprit a autre chose que l'imposer....
Imaginez la penser de nos enfants lorsqu'il sortiront de 15 à 20 ans de Microsoft euh pardon d'école tenu par un etat proche de Gattaca ..
"souriez le bonheur est un devoir..."
Le #1658
Je modère tout de même vos propos car pour une initiation, MS est le TOP et puis déployer nombre de machines avec d'autres OS ne parait pas jouable... en effet, il y a plusieurs points que MS mets en avant comme veille technologique et assistance.

Bref, je vois mal un enseignant déjouer des pb sous unix alors que MS dépannera et déploiera ses outils.

Cepandant, attention au megatrust, et non au ministère de l'éducation microsoft.
Le #1664
Microsoft va tous nous controler si ca continue c pas grace a du monde comme ''duke'' qu'il y a des gens libres sur cette planete.
Le #1669
"Microsoft va tous nous controler si ca continue c pas grace
a du monde comme ''duke'' qu'il y a des gens libres sur
cette planete. "
....Alors si t'as peur, utilise Linux !!
Le #1676
Visiblement ce genre de news suscite toujours autant de commentaires puériles et irraisonnés.

Premièrement on reproche souvent à l'education nationale de ne pas préparer nos chérubins au monde du travail, et à côté de celà on trouve des abrutis pour reprocher à l'education nationale de favoriser l'accès à des technos et en l'occurence aux logiciels bureautiques les plus présents en entreprise. Allez comprendre...

Ensuite oui certains voudraient que linux soit plus présent, c'est déjà le cas mais on en peut pas aller bcp plus loin. Celà demande trop de compétences (pour ne pas en blesser certains tous les auxiliaires ne sont pas capables d'installer un réseau sous novell ou linux, et de toute manière ce genre d'investissement doit etre viable sur la durée, ce qui n'est pas le cas : ils font quoi les profs le jour où l'auxiliaire il trouve du boulot ailleurs'').

(suite )
Le #1678
(suite)
Bref ces commentaires sur une éventuelle uniformisation microsoftienne des compétences informatique dans le secondaire ou le primaire ne sont rien d'autre que de la masturbation intellectuelle.

Il faudrait avant de sortir ce genre de conneries avoir conscience des réalités du terrain. Le lycée ou le collège ne sont pas la FAC ou les écoles d'ingé, il n'y peu ou pas de compétences pour gérer un parc informatique.
Donc on peut difficilement voir autre chose que du microsoft+pc ou du MAC dans ces lieux.

Après le but étant d'offrir aux élèves un accès le moins cher et le plus efficace possible à l'outil bureautique (et non pas l'outil informatique -nuance-) on voit mal les mettre sous linux avec vi ou ghostscript pour taper leurs discertations...
Le #1679
On gagnerait certainement en diversité si d'autres sociétés étaient capable de faire preuve de la même conviction dans la pénétration (n'y voyez pas de mauvais jeu de mot) du milieu de l'éducation.
Je pense en particulier à Apple, qui a tous les atouts pour celà et dont l'OS permet en plus de faire tourner les suite microsoft (comme celà tout le monde est content).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]