Test Diver : Aventures en eaux profondes

Le par  |  0 commentaire(s)
S’il est bien un point sur lequel nous ne prendrons pas la peine de nous attarder, c’est bien sur le rendu graphique de Diver. A l’heure où des jeux comme Oblivion, Quake IV, Age of Empires III ou autre proposent un rendu détaillé, aux textures fines, à la modélisation précise et aux effets soignés parfaitement réalistes, Diver se permet un archaïsme très décevant dans son moteur graphique, avec des décors bien pauvres et une modélisation parfois assez approximative.

Diver : aventures en eaux profondes img16Diver : aventures en eaux profondes img19

Heureusement le gameplay est agréable et le nombre de paramètres du jeu rattrapent le tout. Les commandes sont faciles à prendre en main et la souris qui contrôle la tête de votre plongeur réagit de manière réaliste avec un certain temps de latence et une certaine résistance, ce qui parait tout à fait normal à plusieurs mètres de profondeur sous l’eau et avec tout ce matériel sur le dos.

Tandis qu’en mode simulation il faudra gérer votre endurance, les risques de traumas de plus ou moins grande gravité (des simples oreilles bouchées au black-out total en passant par le malaise de décompression). Le mode arcade, lui, permettra aux plus novices de s’adonner à la plongée sans maîtriser tous les aspects de la sécurité et de la technique.
Les puristes regretteront en revanche quelques légèretés dans le réalisme au niveau de la gestion des paliers. En effet, Diver permet de descendre près de 60 mètres de profondeur d’une seule traite, ce qui semble en avoir choqué plus d’un.

Diver : aventures en eaux profondes img18Diver : aventures en eaux profondes img22

La longueur, avec 17 niveaux dans des lieux variés (France, Argentine, Norvège…) et des objectifs différents, Diver propose une durée de vie correcte sans pour autant être exceptionnelle. On regrettera en revanche le scénario du jeu qui aurait pu être un argument en sa faveur mais qui présenté par de simples dessins de qualité médiocre fini par lasser le joueur plus que de le prendre par les sentiments.
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme