Test God Of War Chains of Olympus

Le par  |  1 commentaire(s)
Si vous avez lu les précédentes pages, la conclusion de tout ceci risque d'être aussi évidente que le nez au milieu de la figure elle même située bien au milieu des deux oreilles. Ce jeu est une pure merveille. En disant cela on pourrait croire qu'on a tout dit. C'est faux. Car s'il est totalement prenant et séduisant, il n'est pas parfait, loin s'en faut. On le répète, il demeure trop facile, quelque soit le niveau de difficulté choisi. C'est une constante dans les jeux d'actions actuels. Au moins parvient-on pratiquement toujours à les terminer. Mais corser encore un peu le niveau aurait eu de la gueule.


test god of war chains of olympus psp image (25)     test god of war chains of olympus psp image (26)

Ensuite, quelques petits autres défauts viennent parasiter l'ensemble comme la caméra pas toujours optimisée, des énigmes un peu évidentes ou quelques traits disgracieux dans un soft loin de l'être. La dernière petite remarque désagréable porte sur les sauvegardes, parfois excessivement proches, parfois bien trop éloignées l'une de l’autre même si la mise en veille permet de pallier à ce souci. Et si on aura réussi à faire un paragraphe entier sur les défauts, il a bien fallu trois pages pour énumérer une bonne partie de ses qualités. C'est dire si je jeu nous a séduit. Tout indique qu'il plaira à nombre d'autres, heureux possesseurs de PSP. En attendant encore plus la version qui viendra sur PS3.


God Of War: Chains of Olympus est disponible sur PSP à partir de 37 €
+ Les plus
  • Réalisation graphique et sonore
  • Mise en scène
  • Chorégraphie millimétrée
  • Hyper prenant
  • Un spectacle autant qu'un jeu
- Les moins
  • La caméra
  • Le niveau de difficulté trop faible

Notes

  • Graphisme Il semble qu'on touche à la perfection sur PSP. Bien des jeux, même next-gen, ne peuvent avancer de tels arguments dans la réalisation graphique et qu'il s'agisse des cinématiques, des animations, des décors ou du design en général. Une fois encore, Sony nous prouve que sa petite console portative n'a pas fini de nous surprendre. En bien sûr, nous, on en redemande plus souvent qu'à notre tour.
    9/10
  • Bande son Pareille à la réalisation graphique, la bande son est totalement en phase avec ce que l'on voit. Les musique orientales sont sublimes pour certaines et les dialogues fascinant de vérité, si on oublie que notre gus parle aux dieux et qu'il doit porter un caleçon trop serré ce qui lui congestionne les cordes vocales. Ici aussi on approche de ce que l'on peut faire de mieux, pour un jeu de ce type et tous supports confondus.
    9/10
  • Jouabilité Si l'on se contente de regarder la facilité avec laquelle on maîtrise très vite son personnage et la gracieuseté avec laquelle on évolue dans ce monde aux dizaines d'actions contextuelles, on pourrait croire que la jouabilité est quasi optimale. Mais la trop grande facilité influence véritablement ce point, alors que la caméra et les énigmes ne parviennent pas à nous gêner suffisamment pour nous chagriner durablement.
    7/10
  • Durée de vie Forcément insuffisant pour un jeu qui nous plait autant. Toutefois, l'intérêt à parvenir jusqu'au bout en collectant un maximum de pouvoirs et d'améliorations ainsi que l'envie de tenter l'aventure en haussant le niveau à son paroxysme (du moins celui du jeu) permet à GoW Chains of Olympus de recéler un très bon taux de rejouabilité. Quant au chiffrage, selon que vous soyez style OM et son "droit au but" ou PSG et son style "j'aime les circonvolutions", il variera de 5 à 15 heures… soit pratiquement leurs classements respectifs.
    6/10
  • Scénario Toutes les ficelles scénaristiques sont utilisées pour nous faire revenir dans le passé afin d’ aider les dieux contre lesquels on ne s'est pas encore rebellé. Le reste de l'histoire suit en fonction des différentes demandes d'élimination ou de recherche d'artefact. Un bon petit scénario sans grand génie et qui ne nous transporte jamais, si ce n'est sur le lieu de nos exactions.
    6/10
  • Note générale Ici encore la note générale est très loin de la moyenne des différentes composantes. Mais voilà, God Of War: Chains of Olympus malgré ses défauts réels est un petit bijou. Chacun pourra dire le contraire mais c’est sans aucun doute le meilleur jeu du genre sur la console et un des tous meilleurs jeux tous types confondus sur PSP. Point besoin donc de multiplier les superlatifs pour vous assener cette dernière vérité : God Of War Chains of Olympus est un incontournable, à posséder impérativement.
    9/10
Dans le même style
  • Test God of War Ascension
    Après un God of War III de très bonne facture sorti en 2010, Sony Santa Monica remet le couvert avec God of War : Ascension, un quatrième volet qui prend à contrepied la narration pour se caler en tant que préquelle à la série. ...
  • Test God of War II
    Notre spartiate destructeur préféré revient dans un second opus bien au delà de nos espérances. Rien n'était joué d'avance, surtout après un premier opus qui avait placé la barre très haut. Sony Computer Entertainment a donc mis ...
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #202611
je suis le beta testeur et il est vrai que la prise en main et très facile.....<img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" /> <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme