2014 : une bonne année pour le jeu vidéo made in France

Le par  |  0 commentaire(s) Source : GSL 100
Best-of_Jeux_Vidéo_2014_Top

Après plusieurs mois et années difficiles, le secteur du jeu vidéo repart de plus belle, et les entreprises françaises auront largement profité de ce nouvel élan en 2014.

Les experts l'annonçaient depuis quelques années : avec des plateformes vieillissantes, le marché du jeu vidéo ne peut que stagner, et les ventes chuter, ou se disperser à travers différentes plateformes.

Top 30 éditeurs JV La sortie des consoles de salon nouvelle génération a suscité un regain d'intérêt de la part des joueurs, et les éditeurs, confortés par les ventes solides et les prévisions optimistes liées à ces sorties ont largement investi pour s'imposer rapidement, avec un succès particulier en 2014.

Le top 10 des éditeurs de jeux vidéo a ainsi accusé une croissance de 13 % de son chiffre d'affaires en 2014 selon PwC, l'AFDEL et le SNJV. Et à en croire l'édition 2015 du GSL 100 ( le top 100 des entreprises du secteur du logiciel, des services Internet et du jeu vidéo français ), le marché français se porte plutôt bien et a enfin relevé la tête après quelques années difficiles.

En 2014, les ventes de consoles de jeux ont augmenté de 50 % comparées à l'année passée. Une situation qui s'explique par la sortie des PlayStation 4 et Xbox One. Et globalement, ces sorties ont tiré le marché vers le haut, redonnant confiance aux éditeurs qui ont multiplié les sorties, auxquelles le public a répondu présent.

Cette progression a entrainé une hausse des ventes de jeux vidéo également sur PC ( +8% en 2014 comparé à l'année passée), et c'est Ubisoft et Focus Home Interactive qui en profitent le plus, au travers de la plateforme de diffusion Steam.

Guillaume de Fondaumière, président du Syndicat National du Jeu Vidéo précise que " Si certains pays tels que le Canada ou Singapour ont mis en oeuvre très tôt des politiques volontaristes et ultra-attractives, la France possède enfin elle aussi maintenant des atouts avec, notamment, l'un des meilleurs crédits d'impôt jeu vidéo, un fonds d'aire à la production ou encore des dispositifs d'incitation à la R&D." Il temporise toutefois " Le dynamisme des entreprises leaders du secteur du jeu vidéo que reflète ce classement ne doit pas faire ignorer la grande fragilité de notre industrie au regard de la compétition mondiale acharnée à laquelle nous sommes confrontés. La France possède des atouts indéniables que nous devons mettre en valeur."

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]