3GSM 2006 : Access Linux Platform

Le par  |  0 commentaire(s)

Access et PalmSource (dont le logo porte maintenant la mention An ACCESS Company) ont dévoilé lors d'une conférence de presse ACCESS Linux Platform (ALP), la première ébauche de ce que l'on connaissait jusqu'à présent sous le nom Palm OS pour Linux.

Access et PalmSource (dont le logo porte maintenant la mention An ACCESS Company) ont dévoilé lors d'une conférence de presse ACCESS Linux Platform (ALP), la première ébauche de ce que l'on connaissait jusqu'à présent sous le nom Palm OS pour Linux.

Reposant sur un kernel Linux 2.6.12, ALP reçoit dans une couche intermédiaire l'implémentation de GTK+, de Gstreamer et SQLite, pendant que la partie visible de l'interface porte le nom de code temporaire de MAX et fera appel au savoir-faire en matière d'interface intuitive et ergonomique de PalmSource.

La philosphie d'ALP est de proposer une même plate-forme pour les différents types de smartphones, mais aussi capable de s'adapter à des PDAs, en prenant le meilleur des composants open source existants, en en améliorant certains pour les rendre efficaces dans un contexte de mobilité, et en créant ceux qui font défaut aux besoins d'une plate-forme mobile (exemple : créer une pile Bluetooth 2.0 en améliorant la bibliothèque open source BlueZ).

Malheureusement, l'écran utilisé lors de la conférence de presse était illisible pour prendre des photos à cause du soleil lors de la démonstration des possibilités de MAX, et les démonstrateurs sur le stand étaient réticents à la laisser prendre en photo du fait de son état non finalisé.
L'interface MAX est conçue pour être manipulable via une croix directionnelle 5 positions et deux boutons et/ou via un écran tactile. ALP étant multi-tâche, il est donc possible de faire tourner plusieurs applications en même temps.
L'application principale tourne dans la majeure partie de l'écran, mais les programmes tournant en fond sont visibles dans la partie inférieure de l'écran, sous forme de petits cercles.
L'utilisateur sait donc à tout moment quelles applications sont en cours et et peut y accéder accéder directement en sélectionnant le cercle correspondant.

ALP veut aussi ne pas se couper de la base des milliers d'applications Palm OS disponibles sur le marché et fournira un émulateur Palm OS 68K, le même que l'on peut trouver pour tester la plate-forme Palm OS sur un ordinateur. Il devrait permettre de faire fonctionner une bonne partie de la logithèque Palm OS.
On trouver aussi bien NetFront comme navigateur web.

La version définitive d'ALP sera fournie fin 2006 aux licenciés et les premiers appareils équipés apparaîtront en 2007.

Tomihasa Kamada, CTO et co-fondateur de ACCESS

Didier Viaz, présentant ALP

  • Des images d'ALP sur PalmInfocenter
  • Des images d'ALP sur Mobile Review
  • Veuillez noter que ces captures d'écran représentent une version non finalisée à seule fin de démonstration des possibilités d'ALP.
    L'interface finale MAX sera différente.

    Complément d'information
    • 3GSM 2006 : stand Samsung
      La star du stand Samsung était bien sûr le Samsung SGH-Z560, mobile HSDPA, mais il y avait quelques éléments intéressants comme les smartphones sous Windows Mobile avec disque dur 3 Go (SGH-i300) et 4 Go (SGH-i300x), des mobiles UMTS ...
    • 3GSM 2006 : Pocket Surfer de Datawind
      Au 3GSM 2006, il n'y avait pas que la tablette Nokia 770 pour jouer les compagnons de surf internet des mobiles.

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]