Aaargh bloqué par les FAI français

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Reuters

Le site négationniste Aaargh (Association des anciens amateurs de récits de guerre et d'holocauste) est filtré suite à la décision du tribunal de Paris, ce qui a réjouit 8 associations antiracistes.

Le site négationniste Aaargh (Association des anciens amateurs de récits de guerre et d'holocauste) est filtré suite à la décision du tribunal de Paris, ce qui a réjouit 8 associations antiracistes.

Le tribunal a en effet demandé aux 10 fournisseurs d'accès Internet français de "mettre en oeuvre toutes mesures propres à interrompre l'accès à partir du territoire français du contenu du site".

On se rappellera que la Loi sur l'Économie Numérique, bien que contestée, s'est vu appliquer à la lettre et les associations comme SOS Racisme, la Ligue des Droits de l'Homme et bien d'autres encore rendent grâce à cette décision juste et courageuse.


Petit rappel : 

La LEN permet aux plaignants de demander au juge de faire retirer le contenu illégal d'un site Web ou d'en interdire l'accès.

Évidemment, le site Aaargh est hébergé aux USA, nation ou le premier amendement octroie une totale liberté d'expression.

Ce qui n'a pas empêché le juge de faire prévaloir la loi française sur le sol français.

La liberté des uns finit où commence celle des autres.

Complément d'information
  • Filtrage imposé aux FAI : atteinte aux droits fondamentaux ?
    Selon l'avis d'un avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne, une mesure de filtrage imposée à un FAI pour la protection des droits d'auteur est contraire aux droits fondamentaux.
  • Le FAI belge Scarlet échoue au filtrage du P2P
    Le P2P est depuis plusieurs années accusé de tous les maux de l'industrie culturelle. En Belgique, la société de gestion collective des droits d'auteur, la SABAM, avait obtenu d'un juge l'obligation de filtrage des échanges illégaux ...

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #48058
Peine perdue ! Perso j'y arrive encore en direct, mais même s'ils bloquent le direct, il suffit de passer par un proxy web !
Comme internet est mondial, tant qu'il n'y aura pas de lois au niveau mondial, les lois locales seront inutiles...
Le #48059
pas bien de frekenter ce genre de site
Le #48065
Les FAI ont dix jours pour bloquer l'accès à ce site. Effectivement, les mesures de contournement sont nombreuses et je doute que les adeptes de ce genre de lectures révisionnistes soient génés en quoi que ce soit par cette décision de justice.

Le marché noir du tabac, des canons et de la cocaïne se passe de l'internet. Le marché du révisionnisme ne l'a pas non plus attendu. Il suffit d'écouter les prédicateurs de certains obédiences religieuses pour le constater.

Mais il est interdit de critiquer une décision de justice <img src="/img/emo/cool.gif" alt="8:" />
Le #48105
mesure ridicule, suffit d un proxy
Anonyme
Le - Editer #48115
J'approuve la mesure bien qu'inefficace mais gare aux dérives car "qui a le droit de faire quoi ' et qui a le droit d'en juger '"
Tout est subjectif...
Le #48119
C'est de la censure pure et simple.

Vive le 1er amendement de la constitution Américaine.
Le #48121
C'est clair on peut ne pas partager ces idées mais je vois pas en quoi on peut ce rejouir de cette censure.
Moi si je haie quelque chose je m'y rend pas et point a la ligne, j'ai pas besoin qu on me bloque.
Aujourd'hui c'est ca, demain ce sera autre chose et dans 5 ans ce sera la chine communiste.

Le #48126
@Driff bof tu sais le 1er amendement de la constitution américaine s'il permet à ce genre de sites d'exister n'a pas empéché le maccarthysme ou la répression sauvage vis à vis des marches pour les droits civiques...
Le #48131
Quand un pays a besoin de lois pour bloquer certaines 'idées' déviantes c'est que ce pays va mal, on n'interdit pas l'intollerence par decret...
aujourd'hui ces idées... demains ...'
Le #48132
Le politiquement correct étatsuniens me pèse.

On y arrive à grands pas en France. Voter non à la constitution, c'était faire le lit de Jean-Marie. Voter oui, c'était la seule solution. Du coup, les partisans du non opposaient des arguments en béton, tandis que les partisans du oui ne cessaient de répéter : faut voter oui parce que c'est politiquement correct. On a vu le résultat.

S'il n'est pas possible de discuter avec ces p... de révisionnistes pour démonter un par un leurs arguments fallacieux et ignobles (@Driff : tu vois, je me corrige, je ne dis plus dégueulasses), on s'enfonce dans l'obscurantisme.

@kynspi qui a raison : Le premier amendement de la constitution étatsunienne (d'Amérique du Nord sauf le Canada et Saint-Pierre & Miquelon) a autorisé le génocide amérindien et tout un tas de saloperies comme les travaux forcés, encore en 2005. Pour moi cet amendement, ce n'est pas un argument, c'est du dogme, du rêve, du vent.

La censure rassure les poulets et fait rire le renard.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]