ABI : le GPS autonome toujours privilégié pour l'auto

Le par  |  4 commentaire(s)
logo ABI Research

Malgré la concurrence de plus en plus forte des smartphones GPS associés à des logiciels de navigation, les systèmes GPS autonomes restent un choix privilégié pour les automobilistes, note le cabinet d'études ABI Research.

logo ABI ResearchLa percée de la fonction GPS dans les smartphones ( et plus lentement dans les téléphones portables multimédia ), avec une cohorte de logiciels de navigation payants mais aussi depuis peu gratuits, comme Google Maps Navigation ou Nokia Ovi Maps, crée un ralentissement sensible de la marge de progression des ventes de systèmes GPS autonomes ( PND ou PersonalDevices Navigation ).

Pourtant, suggère le cabinet d'études ABI Research, le marché des PND résiste mieux que prévu cette poussée qui ne cesse de s'accélérer. Il devrait s'en écouler 42,3 millions d'unités cette année ( dont Garmin et TomTom se partageront la plus grosse part ), et les efforts pour ajouter des fonctionnalités dans les PND ( multimédia, commandes vocales, APN, Bluetooth... ) semble porter ses fruits.


Avantage sur les tailles d'écran et l'ergonomie
Surtout, les tailles d'écran, de 3 à 5" pour les PND courants, et jusqu'à 7" pour les systèmes les plus complets, associées à des affichages tactiles et des interfaces intuitives, représentent toujours un avantage aux yeux des automobilistes, offrant une meilleure lisibilité et une utilisation plus aisée lors de la conduite.

Malgré une diminution de leurs ventes, les PND devraient donc conserver la préférence des conducteurs pour les utilisations à bord d'une automobile. Mais les smartphones, en plus de l'intégration d'un module GPS quasiment de série, gagnent aussi peu à peu en taille d'écran, et il existe maintenant des modèles offrant des affichages de diagonale 4" et plus, sans compter les améliorations techniques en matière d'affichage, de l' AMOLED au Super AMOLED en passant par le Super LCD.

Autant d'éléments qui pourraient infirmer à moyen terme la vision d' ABI Research sur ce marché des PND et sur la concurrence des smartphones dans ce domaine.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #681651
Il faut dire aussi que les appareils autonomes ont vu leur prix s'effondrer. Et puis ne pas tout concentrer sur un appareil a des avantages : en cas de panne, pour le prêter, etc.
Le #681691
Faut dire qu'à 500€ l'intégration pas toujours réussie du TomTom dans les Renault, ça fait plus envie d'en payer 300 de moins pour avoir un TomTom nomade avec plus de fonctions (Live, HQ Routes & cie)

Mais effectivement à moyen terme, le GPS autonome est voué à disparaître.
Le #681791
Un problème aussi pour les smartphones équipés d'un GPS...sortie de la France, gare à la facture salé d'une utilisation d'un tel logiciel à l'étranger car les données échangées durant l'utilisation sont payantes...et très chères !
Le #681991
La plupart des téléphones avec puce GPS n'ont pas de logiciel de navigation installé. Beaucoup de personnes ne savent pas comment en installer un et lorsque l'on pose la question à un vendeur, les réponses ne sont pas à la hauteur de la réalité. Si cette barrière saute un jour...bye bye les PND.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]