ABI : 55 millions de smartphones écoulés début 2010

Le par  |  0 commentaire(s)
logo ABI Research

Le cabinet d'études ABI Research estime qu'il s'est écoulé 55 millions de smartphones au premier trimestre 2010, soit à peine moins qu'au dernier trimestre 2009, pourtant porté par les promotions de fin d'année.

logo ABI ResearchLes smartphones restent plus que jamais un segment en forte croissance et le cabinet d'études ABI Research note qu'il s'est vendu un peu plus de 55 millions de smartphones au premier trimestre 2010, soit à peine 1 million de moins qu'au dernier trimestre 2009.

Or, le premier trimestre de l'année est traditionnellement une période creuse pour les ventes de terminaux mobiles, après une fin d'année marquée par de solides ventes, et il permet notamment de purger les inventaires avant l'arrivée de nouvelles gammes à partir du deuxième trimestre.

" En temps normal, nous devrions observer une baisse beaucoup plus marquée des livraisons durant le premier trimestre ; le fait que la baisse soit si faible souligne l'effet de croissance dynamique continue du marché des smartphones ", confirme Michael Morgan, analyste ABI.


La dynamique des marchés émergents

Les analystes notent également qu'une bonne partie de cette croissance est liée aux marchés émergents, jusque là relativement peu concernés par cette catégorie de téléphones, grâce à la commercialisation de smartphones à bas coût.

Et un acteur comme Nokia, bien implanté sur ces marchés émergents et pouvant placer des smartphones à tarif abordable, est le premier à en profiter. Au premier trimestre 2010, il a ainsi écoulé 21,5 millions de smartphones, soit plus que les 20,8 millions livrés fin 2009.

Loin des feux des médias spécialisés et du clinquant des modèles haut de gamme, Nokia assure une solide présence sur des marchés en forte croissance au plan de la téléphonie mobile et qui sont prêts à accueillir la catégorie des smartphones, pourvu qu'elle soit capable de descendre en gamme.

" Ce ne sont pas des " iPhone-killers ". Ils sont moins complexes et positionnés en entrée de gamme, n'embarquent pas les toutes dernières technologies mais ils peuvent offrir un accès aux réseaux sociaux et d'autres fonctions essentielles des smartphones "
, poursuit Michael Morgan.

Ce dynamisme du premier trimestre peut donc être également alimenté par la période des vacances de la région Asie-Pacifique. Les smartphones ne suivent plus une dynamique  uniquement associée aux temps forts des marchés établis.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]