ABI Research : 385 millions d'UMD livrés en 2014

Le par  |  0 commentaire(s)
logo ABI Research

Selon le cabinet d'études ABI Research, les UMD (Ultra Mobile Devices), toutes catégories confondues, s'écouleront à 385 millions d'unités d'ici 2014.

logo ABI ResearchQuel avenir pour les produits hybrides, entre smartphones et ordinateurs portables, que l'on peut classer dans une catégorie générique UMD ( Ultra Mobile Devices ) et qui regroupe les UMPC ( Ultra Mobile PC ), les MID ( Mobile Internet Devices ) et les netbooks ?

Si l'on en croit les analystes d' ABI Research, il serait plutôt intéressant, à mesure que les fabricants apprennent à maîtriser les nombreux form factors, ajoutent des fonctionnalités et en améliorent l'ergonomie.

BenQ S6 MIDSelon leurs projections, il s'écoulera 385 millions d' UMD en 2014, et si les netbooks sont actuellement la partie la plus visible de cet iceberg de produits taillés pour la mobilité, la catégorie des MID méritera qu'on s'y attarde, constituant un véritable observatoire pour observer l'émergence d'une nouvelle catégorie de produit.

Car si les MID se présentent d'abord sous forme de tablettes, d'autres aspects ( clavier coulissant, systèmes à charnière, tout tactile ) sont en cours d'évaluation et pourraient leur ravir la vedette. A moins que les smartphones, dont le succès croissant permet de renouveler rapidement les usages et les fonctions, ne viennent cannibaliser le segment des MID avant même qu'il ait eu le temps de gagner en maturité.


Des catégories qui n'auront peut-être bientôt plus lieu d'être
Pour Jeff Orr, analyste ABI Research :

" Consommateurs et professionnels ne se sont habitués que récemment aux possibilités des netbooks. La plupart des produits commercialisés dans les marchés établis utilisent des processeurs Intel et embarquent Windows XP. A mesure que leur succès s'étend, les marchés émergents pourront donner leur chance aux produits utilisant des processeurs ARM et sous Linux.

La catégorie des netbooks premium va aussi s'établir, avec de plus grands affichages et des diverses possibilités de connectivités. Vu le peu d'écart dans les offres entre les fonctionnalités et les prix proposés, les marques ne peuvent se différencier que sur l'esthétique et la qualité de fabrication. "

Il faut s'attendre également à ce que la frontière entre ces différentes catégories de produits deviennent de plus en plus floue. C'est déjà le cas avec des terminaux comme le Nokia N900, qui fait toujours partie de la catégorie des tablettes Internet sous Maemo, supposées n'offrir que du data mobile, mais qui possède des fonctions voix et est présenté au même niveau que les smartphones Nseries sous Symbian S60 de la marque.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]