L'Afrique fait le point sur l'accès à Internet à Kigali

Le par  |  18 commentaire(s)
afrique-satellite

Les dirigeants africains et experts en technologie se sont rencontrés lundi dernier au Rwanda pour discuter de divers plans de développement du continent en matière d'accès à Internet d'ici 2012.

Afrique satellitePlusieurs chefs d'Etat se sont réunis pour le sommet " Connect Africa " organisé par l'Union Internationale des Télécommunications et soutenu par les organisations internationales comme les Nations Unies et l'Union africaine.

" Il est désormais temps de fournir et de réussir à mettre en place les Millenium Development Goals ( mis en place par les Nations Unies ) pour le continent africain ", a déclaré Hamadoun Touré, secrétaire général de l'ITU, selon des propos relayés par l'AFP.

Un de ces objectifs des Nations Unies est de " rendre disponible les bénéfices des nouvelles technologies, tout particulièrement les technologies de l'information et des communications " à l'Afrique. Ceci doit être atteint d'ici 2015. " Au moins 300 millions de dollars seront investis dans des projets destinés à la promotion des TIC ( technologies de l'information et des communications ) au travers du continent africain d'ici 2012 ", a ajouté Touré.

Selon l'ITU, moins de 4 % des Africains ont un accès à Internet tandis que la pénétration du haut débit atteint 1%. " Connect Africa est un appel à l'action du secteur privé, et nous sommes encouragés par les progrès que nous avons réalisés avec Microsoft ", a précisé Touré. " En apportant les bénéfices des technologies aux 5 prochains milliards d'humains demandera de nouvelles approches du développement et de nouveaux partenariats entre les organisations internationales, les gouvernements et le secteur privé ", a précisé Michael Rawding, responsable senior chez Microsoft.

Pour rappel, l'Afrique est le continent rencontrant les prix les plus élevés en ce qui concerne l'accès au Web avec une moyenne de 175 à 210 euros par mois. Des responsables officiels chinois et indiens étaient également présents car de nombreuses entreprises asiatiques espèrent profiter de la croissance qui interviendra tôt ou tard dans le secteur des télécommunications africaines. " Une fois que l'infrastructure est là, une fois que vous avez les constructions nécessaires, vous pouvez avoir une vraie croissance, et ce de manière exponentielle ", a indiqué Touré. Puissent les entreprises relever le défi africain.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #189791
c'est vraiment cool ! les africains vont pouvoir télécharger la bouffe !
En plus se laissant coloniser par MS ...
Le #189794
Panurge: faut arrêter avec cette espèce d'attitude a la con.
Faire progresser un pays, c'est pas que leur donner de la bouffe(enfin, c'est surtout pas leur donner de la bouffe, c'est surtout leur donner les moyens de produire leur propre bouffe), c'est aussi leur donner les moyens de se creer leur propre industrie, par exemple.
Il faut arreter de voir l'afrique comme trois huttes et des associations humanitaires qui sauvent le monde...
Le #189797
@ edzilla
Tout à fait, c'est mieux de les aider à s'en sortir par eux meme que de leur envoyer régulièrement des convois de nouriture.
en plus, ca doit etre plus gratifiant pour eux d'avoir un travail et de nourir leur famille par eux meme plustot qu'attendre un convoi alimentaire.
Le #189798
"en plus, ca doit etre plus gratifiant pour eux d'avoir un travail et de nourir leur famille par eux meme plustot qu'attendre un convoi alimentaire."
--
C'est bien plus que ca. Si tu envois des camions de bouffe, forcement, tu la distribues gratuitement.
Donc forcement, les gens n'achetent pas aux producteur locaux.
Et donc l'année suivante, quand il n'y a pas de convois de bouffe... Il n'y a plus non plus de producteur locaux, et la, c'est le drame.
Ou comment une action issue d'une bonne volonté peut grandement degrader les choses.
Anonyme
Le #189804
edzilla: +1

mais le monde a une dette envers l'afrique et dois l'aider à se construire comme si l'afrique etait leur pays! pour justement qu'il puisse subvenir à leur besoin...
Le #189806
c'est sûr avec une connection wifi ça fait progresser les pays !
Avant de faire des remarques à la con, faut réflechir deux secondes ! pour qu'une économie fonctionne il faut qu'elle soit stable, cad pouvoir utiliser plusieurs leviers de l'économie locale ... avoir un ordinateur ne sert à rien si tu sais pas cultiver tes champs !
Enfin, c'est à la mode ! l'informatique va sauver le monde !
Le #189812
"avoir un ordinateur ne sert à rien si tu sais pas cultiver tes champs !"
--
Personne n'a dit qu'il fallait eviter de les aider a cultiver, c'est toi qui est parti dans ton delire.
Il DOIT y avoir les deux.

Mon ecole a une antenne au Senegal. Avec un peu de chance, 50 senegalais seront d'ici 4 ans informaticiens, plutot que de gagner une misere a jouer les hotlineurs pour orange...

"Enfin, c'est à la mode ! l'informatique va sauver le monde !"
--
Non, mais elle peut y aider, comme n'importe quel autre domaine.

Encore une fois, l'afrique, c'est pas 3 cases, ils n'ont pas besoin QUE de bouffe...
Le #189813
non ils ont aussi besoin de stabilité politique, c'est sur que 10 km de RJ45 ça va aider !
Le #189814
Tu as des pays en afrique qui sont stable politiquement, tu sais?

Et encore une fois, je vois toujours pas en quoi l'un exclue l'autre. C'est ou la stabilite politique OU un meilleur acces a l'informatique selon toi?

Arretes les points de vue reducteurs, s'il te plait.
Le #189815
si l'éconimie se dévloppe de manière significative, il est certains que le peuple (ou autre) ne se soulevera pas contre le pouvoir en place, d'ou une stabilité politique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]