Accès à Internet : la France obtient la moyenne européenne !

Le par  |  4 commentaire(s)
Eurostat_Logo

Dans l'Union européenne des 27, près de 60 % des ménages ont accès à Internet selon les dernières statistiques Eurostat. Pour la première fois, la France se situe au-dessus de la moyenne européenne même si le peloton de tête reste très en avance.

Eurostat_LogoL'Office statistique des Communautés européennes, Eurostat, publie les résultats d'une enquête menée au premier trimestre 2008 à l'échelle de l'Union européenne des 27 plus la Norvège, l'Islande et la Croatie. Des ménages ont été interrogés sur l'accès à Internet à domicile par l'un des membres du ménage, et des particuliers (16 à 74 ans) sur leurs activités sur le Net au cours des trois derniers mois précédant l'enquête (activités Internet à domicile ou sur le lieu de travail).

Selon cette enquête, au primer trimestre 2008, 60 % des ménages avaient accès à Internet dont 48 % une connexion à large bande. La progression est notable par rapport à l'année précédente puisqu'en 2007, ces mêmes taux étaient respectivement de 54 % et 42 %. Cela reste une moyenne et les variations sont amples entre les 25 % des ménages bulgares qui disposaient d'un accès à Internet en 2008 contre les 86 % de ménages hollandais.


La France à la moyenne mais du chemin reste à faire
Au-dessus de 75 %, on retrouve ainsi outre les Pays-Bas, la Suède (84 %), le Danemark (82 %), le Luxembourg (80 %) et l'Allemagne (75 %). Les niveaux les plus bas sont pour la Bulgarie donc, la Roumanie (30 %) et la Grèce (31 %). Dans tout cela, la France occupe une position médiane avec 62 % (dont 57 % pour une connexion à large bande). C'est donc légèrement au-dessus de la moyenne européenne, ce qui constitue une première sur les statistiques Eurostat. Rappelons toutefois que le Plan Numérique 2012 pour la France est ambitieux avec un objectif de 80 % de Français connectés au haut débit.

Les internautes les plus " actifs " (activités citées ci-dessous) sont une nouvelle fois à trouver du côté des Pays-Bas, Danemark, Finlande, Suède et Luxembourg. Dans le cas de la France, les activités sur Internet effectuées à des fins privées ont été décomposées comme suit :
  • Services de voyage et d'hébergement : 38 % des particuliers (moyenne européenne de 32 %)
  • Services bancaires en ligne : 40 % (29 %)
  • Contact avec les administrations publiques : 43 % (28 %)
  • Recherche d'informations sur la santé : 39 % (28 %)
  • Lecture d'actualités, de journaux ou de magazines en ligne : 22 % (26 %)
  • Commande de produits ou de services : 28 % (25 %)
  • Recherche d'emploi / envoi de candidatures : 17 % (13 %)
Eurostat souligne que près de 30 % des particuliers utilisent les services bancaires en ligne.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #369081
Suis je le seul a constater que la somme des pourcentage pour les activité privés est supérieur a 100%
Le #369091
Jarode, depuis quand n'a-t-on pas le droit d'utiliser internet à PLUSIEURS fins?
Le #369371
Oui, effectivement je ne l'avais pas vu comme ca.

"les activités sur Internet effectuées à des fins privées ont été décomposées comme suit"
Ce qui induit une répartition du type d'activité par internaute. Et non une répartition d'internaute par type d'activité.
Le #370001
Au dessus de la moyenne certes, mais faut voir avec qui on la fait cette moyenne, avec des gens qui n'avaient encore que des ânes pour tirer leurs charrettes il n'y a pas si longtemps...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]