ACCESS Linux Platform en démonstration au LinuxWorld

Le par  |  0 commentaire(s)

PalmInfoCenter propose un résumé de ce qu'il fallait voir concernant ACCESS Linux Platform au LinuxWorld de San Francisco.

PalmInfoCenter propose un résumé de ce qu'il fallait voir concernant ACCESS Linux Platform au LinuxWorld de San Francisco.

Si PalmSource maintient sa date de livraison du système aux licenciés à la fin de l'année, ALP a bien progressé depuis les premières démonstrations du 3GSM. C'est maintenant un vrai lanceur dédié qui permet de jongler entre les applications, permettant d'accéder à Palm OS Garnet, aux applications GTK et à celles développées spécifiquement pour la couche supérieure MAX (Mobile Application eXperience) d'ALP.

Hotsync a été réécrit pour être compatible OMA et permettre synchronisations et backup via Internet et WiFi.

Les photos des modèles de démo (Haier N60) étaient strictement interdites, mais ce type de téléphone correspond à la cible d'ALP : écran QVGA, clavier numérique standard, écran tactile. Mais ALP peut gérer des résolutions supérieures (VGA) et un clavier alphanumérique complet.

Le lanceur à ce stade de développement ressemble fortement à ce qu'on trouve sur Palm OS, malgré un choix de couleurs différent, avec des icônes accessibles au stylet ou via le pad, allant de 9 icônes sur le Haier N60 jusqu'à 20 sur les simulateurs. Les icônes appellent indifféremment des applications développées depuis Palm OS Garnet, Java, GTK+ ou MAX. Les thèmes utiliseront des vecteurs graphiques, assurant une adaption simple aux différentes résolutions d'écran. De quoi laisser le champ libre aux opérateurs pour personnaliser l'interface à leur guise.

L'un des apports d'ALP par rapport à Palm OS est la possibilité de lancer plusieurs applications en même temps, mais le choix sera laissé aux développeurs de laisser tourner leur application en fond ou de stopper le processus pour libérer de la mémoire. Les applications en fond pourront se signaler par des pop-ups.

Un gestionnaire de PIM est en cours de développement, là aussi très proche de ce qui existe sur Palm OS. De nombreuses applications de base sont encore à finaliser, et ACCESS met en avant son navigateur NetFront.
Malgré les avertissements de Palm, ALP pourrait donc faire un honorable successeur de Palm OS dans les PDAs et smartphones de nouvelle génération.

  • PalmInfoCenter
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]