Acheter de la drogue en ligne ? C'est désormais possible avec Atlantis !

Le par  |  4 commentaire(s) Source : The Verge
Atlantis

Ce n’est pas nouveau, Internet regorge de sites underground proposant l’accès à des contenus souvent illégaux. Parmi les plus contestables, des portails spécialisés dans la vente de produits interdits.

Depuis ces portails, certains proposent la vente directe de toute sorte de drogues, sans jamais se cacher derrière des sous entendus. Ainsi chaque substance est parfaitement décrite, qu’il s’agisse des drogues naturelles ou de synthèse.

Atlantis drogue On peut également y trouver des médicaments théoriquement contrôlés qui sont ici livrés sans ordonnance et même des faux billets ,comptes Paypal piratés et autres cartes de crédit frauduleuses ou encore faux papiers.

Dans le domaine, Silk Road tenait la première place depuis son entrée sur le marché en 2011. Néanmoins, ces sites sont de moins en moins effrayés par les gouvernements et une autre plateforme, Atlantis va jusqu’à faire de la publicité en ligne.

La plateforme indique aujourd’hui se lancer dans une "vaste campagne médiatique " et vient de diffuser un Atlantis faux papiers premier clip publicitaire sur la plateforme YouTube.

Reprenant les codes et le visuel employé dans les présentations des géants de la Silicon Valley, Atlantis explique combien il est facile de se procurer de la drogue sur " Le plus grand marché noir virtuel ".

Atlantis fait encore plus fort et va jusqu’à proposer des codes de réduction aux clients de son concurrent principal : Silk Road.

De son côté, Silk Road mise sur la discrétion, ne fait aucune publicité et souhaite rester dans la mouvance underground.

De ce fait, on peut se demander si Atlantis et sa campagne de publicité ne sont pas un énorme pot de miel proposé par diverses agences de lutte contre la drogue et la criminalité dans le but de repérer les acheteurs ou les grossistes.

Dans tous les cas, qu’ils s’affichent au grand jour ou restent dans l’ombre, il est difficile pour la police d’intervenir et de finir par coincer tant les acheteurs que les vendeurs de ces marchés noirs virtuels. Une difficulté accrue par les moyens de paiements utilisés par ces plateformes : Bitcoin et Litecoin qui rendent les transactions intraçables.

On notera également que la plupart de ces marchés noirs numériques sont uniquement accessibles depuis Tor, un réseau spécialisé dans l’anonymat.

"Nous voulons attirer l’attention sur notre site et amener plus d’acheteurs à nos vendeurs" aurait partagé celui qui se présente comme le créateur de la plateforme. "Les forces de l’ordre auront de toute façon connaissance de notre existence (elles le sont sans doute déjà) ."

Atlantis a également profité de son opération de communication pour annoncé avoir permis la transaction d’un demi-million de dollars depuis son ouverture au mois de mars dernier.

Entre piège ou réalité, certains ne se poseront pas la question de tenter leur chance. Reste que cette banalisation de la criminalité en ligne ne sera pas du gout des services de sécurité pendant très longtemps.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1382712
What The Fuck ?
Le #1382722
Une news du 1er avril à la bourre ?
Le #1385002
Signe de reconnaissance : "t'en veux ?"
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]