Airbus : un système pour détruire les drones civils à 10 km de distance

Le par  |  11 commentaire(s)
Xiaomi Mi Drone

Airbus dispose d'une division dédiée à la sécurité qui travaille actuellement avec une startup américaine à la confection d'un système capable de neutraliser des drones volants dans un rayon de 10km.

La prolifération des drones civils et les survols de zones sensibles inquiètent les autorités. Actuellement, ce sont les compagnies aériennes qui craignent de voir un accident mortel survenir, de plus en plus de drones étant repérés à proximité des aéroports, dans les couloirs aériens pourtant strictement réservés aux avions de ligne.

Drone

Airbus développe une solution qui pourrait toutefois se montrer intéressante. En collaboration avec Dedrone, la firme prépare ainsi un système capable de neutraliser les drones de petite taille dans un rayon de 10 km.

Le système se veut complet, il est équipé de caméras, micros et capteurs pour détecter les drones sur 360 degrés, associé à un brouilleur capable de cibler le drone et de couper toutes communications avec son pilote.

Diverses technologies comparables ont déjà été testées dans des zones sensibles, l'avantage du système d'Airbus étant sa portée particulièrement intéressante de 10km. Reste une problématique majeure : le drone neutralisé tombera au sol, ce qui entrainera des risques d'accident dans les zones habitées.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1915380
Rayon de 10km, vu le nombre d avion c'est soit la mort des drones civils, soit une intox de première categorie
Anonyme
Le #1915381
Strat a écrit :

Rayon de 10km, vu le nombre d avion c'est soit la mort des drones civils, soit une intox de première categorie


Et il faudra remercier ceux qui se croient libre de tout faire.

Transport Canada dit ceci :

À moins que vous n’ayez obtenu une permission de Transports Canada, nous vous recommandons de ne pas utiliser votre drone au-dessus de zones peuplées, de véhicules en mouvement, de routes, de ponts et de rues achalandées. Suivez en tout temps les consignes sur l’utilisation sécuritaire et légale de votre drone. Pensez sécurité d’abord!

On trouve également ceci :

Pour des raisons de sécurité, nous recommandons de ne pas utiliser votre drone à moins de 9 kilomètres (5 NM) d’un aérodrome (aéroport, héliport et hydrobase), afin de rester à une bonne distance des avions habités et des zones de contrôle. Tous les aérodromes devraient être considérés comme des endroits où les drones sont interdits, à moins d’avoir obtenu une permission de Transports Canada.


Si les utilisateurs étaient intelligents, il n'y aurait pas de problème.
Le #1915394
Bon le titre un peu racoleur fait tout de suite penser laser, missile, ou je ne sais quoi. En fait il faudrait plutôt parler de désactivation, voire neutralisation dans ce cas...
Anonyme
Le #1915396
Araldwenn a écrit :

Bon le titre un peu racoleur fait tout de suite penser laser, missile, ou je ne sais quoi. En fait il faudrait plutôt parler de désactivation, voire neutralisation dans ce cas...


C'est devenu courant sur GNT.

Entre les titres trompeurs et les rumeurs, on commence à avoir l'habitude. Mais il est vrai que ça commence à devenir lassant.
Le #1915400
Strat a écrit :

Rayon de 10km, vu le nombre d avion c'est soit la mort des drones civils, soit une intox de première categorie


La fin des drones civils ? Avec juste un rayon de 10km autour d'un aéroport, je vois pas comment ... et puis on vivait bien sans, pendant plusieurs milliers d'années, pas de quoi verser une larme pour ces crétins qui nous ont amené à ces mesures ...
Le #1915405
Il me semblait que certains drones, lorsqu'ils perdaient toute communication avec leur base, pouvaient se poser tout seuls, voire même revenir à une position définie.
Anonyme
Le #1915408
skynet a écrit :

Il me semblait que certains drones, lorsqu'ils perdaient toute communication avec leur base, pouvaient se poser tout seuls, voire même revenir à une position définie.


Comportement tout à fait réalisable et qui semble quand même appréciable.
Le #1915416
Mike-63 a écrit :

skynet a écrit :

Il me semblait que certains drones, lorsqu'ils perdaient toute communication avec leur base, pouvaient se poser tout seuls, voire même revenir à une position définie.


Comportement tout à fait réalisable et qui semble quand même appréciable.


Oui car ils disposent d'un GPS et du coup ont une certaine autonomie.
Le #1915420
Ah un drone anti-drone ok...
Du coup Boing va répondre avec un drone anti-anti-drone
Un drone quoi.

Heureusement qu'on a 2 millions de chasseurs. Ils serviront enfin à quelque chose de positif dans l'avenir. Fini les rentrées brocouille dans le Bouchonnois.
Le #1915423
"couper toutes communications avec son pilote" ... Et ? Il fait quoi un drone sans pilote ? Visiblement, ces petits "futés" suppriment un problème pour en créer un autre (crash aléatoire de l'engin).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]