Chine : Alibaba veut aussi son propre OS mobile en cloud

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Wall Street Journal
alibaba-commerce-chine

Comme sans doute Baidu, le chinois Alibaba veut disposer de son propre OS mobile et serait en mesure de l'annoncer dès le troisième trimestre de l'année.

alibaba-commerce-chineLa fragmentation du marché des smartphones se joue-t-elle désormais à un niveau local et non plus international ? Le bouillonnant marché chinois incite ses acteurs à vouloir disposer de leurs propres outils et à ne pas forcément compter sur les offres existantes, à commencer par Android de Google.

On retrouve sans doute un peu de cet orgueil chinois à vouloir mettre en place ses technologies développées localement, comme ce fut le cas avec l'instauration d'une technologie réseau 3G chinoise, le TD-SCDMA, alors qu'il existait les technologies éprouvées WCDMA ( UMTS ) et CDMA2000 ( EV-DO ) mais sous contrôle occidental et pour lesquelles il aurait fallu verser de lourdes licences à des sociétés étrangères et leur transférer les investissements.

Alors que le moteur de recherche chinois Baidu a peut-être un projet d' OS mobile Qiushi inspiré d' Android, c'est le portail d'e-commerce Alibaba qui pourrait dévoiler sa stratégie mobile le premier. Le Wall Street Journal rapporte qu'il prépare son propre système d'exploitation mobile avant une annonce possible dès le troisième trimestre de l'année.


Emergence de plates-formes mobiles locales

L' OS reposera en grande partie sur le cloud et serait prêt à concurrencer les plates-formes actuelles telles que Android de Google, iOS d' Apple, Windows Mobile de Microsoft ou Symbian de Nokia, toujours leader dans le pays, d'abord principalement sur le marché chinois mais aussi, plus tard peut-être, à l'international.

Les détails sur ce nouvel OS mobile ne sont pas connus, et notamment quels partenaires fabricants de terminaux y seront associés, mais il devrait aider Alibaba à mettre en avant ses services, avec sans doute la fourniture d'applications mobiles dédiées pour ses activités d'e-commerce.

Les observateurs estiment que si cette initiative réussit, elle pourrait élargir l'adoption des smartphones en Chine. Pour Nokia, ce serait encore une mauvaise nouvelle : après la concurrence des acteurs internationaux, il faudrait faire face à l'émergence de plates-formes mobiles locales sur le plus grand marché de la téléphonie mobile au monde.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1809767
Alibaba, la bulle chinoise qui voit tout en grand ....
Une extension presque à l'infini sur la Toile ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]