Alice s'oppose à la fusion CanalSat / TPS

Le par  |  10 commentaire(s)
Logo CanalSat

Au mois de janvier dernier, nous vous annoncions que la fusion entre les deux plates-formes satellitaires françaises, à savoir CanalSat - détenue à 66% par Vivendi Universal, via sa filiale Canal+, et à 34% par Lagardère - et TPS - détenue à 66% par TF1 et à 34% par M6 -, avait finalement été officialisée par les deux parties.

Au mois de janvier dernier, nous vous annoncions que la fusion entre les deux plates-formes satellitaires françaises, à savoir CanalSat - détenue à 66% par Vivendi Universal, via sa filiale Canal+, et à 34% par Lagardère - et TPS - détenue à 66% par TF1 et à 34% par M6 -, avait finalement été officialisée par les deux parties.

Logo canalsatLogo tps

Il ne restait alors plus qu'à attendre l'accord des autorités françaises compétentes. Cela a été chose faite puisqu'au mois de septembre dernier, Bercy a donné son feu vert. Et pourtant...


Logo aliceAlice s'y oppose
Nous apprenons en effet, dans l'édition de ce lundi du quotidien Les Echos, que la filiale française du groupe Telecom Italia, à savoir Alice, a demandé son annulation et déposé un recours devant le Conseil d'Etat. Malgré les conditions posées par Bercy, le fournisseur d'accès à Internet estime que ladite fusion pourrait nuire de manière considérable à la concurrence.


Le Conseil de la Concurrence et l'ARCEP émettent le même son de cloche (propos rapportés par nos confrères de NetEco )

Le Conseil de la Concurrence parle de " menace pour l'innovation et l'émergence de nouveaux services ou de nouvelles offres dans le secteur des télécoms " et poursuit en disant que " contrairement à ce que soutiennent Canal+ et TPS, l'apparition rapide d'un challenger, issu des télécoms et sans expérience dans les métiers de contenus, est très réduite à court terme, du fait des importantes barrières à l'entrée et du changement de métier que cela supposerait ".
Arcep
Pour le régulateur ARCEP ( Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes ), les autres opérateurs, mis à part France Télécom peut-être, " n'ont pas la capacité pour entrer sur fonds propres sur le marché de l'acquisition de droits et de l'édition de chaînes ".

Affaire à suivre.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #144496
Et pourtant...

Intégralité des droits d'exploitation cinématographique et footballistique sur le même bouquet, moi j'en rêve !
Le #144498
peut mais quand tu vois que l europe fait chier son monde pour les probleme de non concurence dans d autre domaine style l eau ou le gaz voir l electricité donc je trouve qu il est normal que ca bloque quand tu vois l'offre canal au foot 660 M d euro il me semble si C et T fusionne le prochain appel d'offre ce fera a 100 M d'euro et la le foot ce les prendra et ce les mordra donc je crois que la lnf s oppose aussi a cette fusion.
sans compter que si apres la fusion l'abo augmente de 100 % on ne pourra rien faire si ce n est se tirer mais pour aller ou '
Le #144499
Le problème que soulève Alice n'est pas là. Proposer un ensemble de contenus complet serait plus pratique pour le consommateur mais ils seront les seuls à le proposer, il n'existe aucun concurrent face au groupe CanalSat-TPS et qui dit absence de concurrence dit tarif libre.
On peut donc légitement se demander s'ils ne vont pas nous taxer comme des moutons...
Sans vouloir lancer de polémique, c'est un peu comme Microsoft qui te propose un anti-virus, un firewall, un lecteur multimédia, un lecteur .pdf etc ce qui est pratique pour le consommateur de base mais au final, t'as besoin de leur OS pour faire tourner ton pc (je simplifie le problème donc je ne mentionne pas Linux qui, d'ailleurs, est une alternative or pour CanalSat-TPS, t'as pas d'alternative).
Le #144504
La fusion ne va entrainer un monopole que sur le satellite. Il y a aujourd'hui beaucoup d'autre moyen de diffusion : cable, ADSL, téléphonie mobile...Et chauqe fournisseur pourra proposer son bouquet ex : Free qui met en vente du CSAT/TPS et du AB mais aussi d'autre bouquet. La plupart des gens sont satisfait du bouquet basic gratuit des FAI il ajoute une ou 2 chaine et c'est bon donc même si le monopole sur le SAT est fait il l'est moins sur les autres moyens de diffusion.
Le #144509
Bien sûr que cela peux nuire à la libre concurrence mais la blondasse Italienne ne pense pas aux consommateurs mais à ses actionnaires (Berlusconi ')
Le libéralisme prisonnier '
Quand on dis ça de M$ beaucoup trouve ça bien
Le #144516
@plop : le satellite est le seul moyen disponible à grande échelle sur tout le territoire.

La couverture au niveau national du cable est misérable, tout comme la télé par ADSL. Quand à la téléphonie mobile, c'est pas du tout le même crénau que la télévision..... (à moins d'etre aveugle)
Le #144544
Je pense que c'est une grosse erreur cette fusion : la diversité et la qualité des programmes en patiront.
Le #144551
Je pense le contraire. Enfin TF1 et M6 sur C+ et enfin C+ sur TPS.
Le #144574
Alice ferait bien de commencer par proposer un service digne de ce nom avant de faire la pleureuse....
Le #144580
Si TPS s'est vendue à CANAL+, c'est bien parce qu'il devenait difficile d'avoir deux gros distributeurs de chaînes TV sur le seul marché français. Je ne pense pas que ce soit l'intérêt, ni même la volonté des FAI de vouloir concurrencer CANAL+/CANALSAT, désormais en position dominante sur le secteur. Tout le monde a l'air de se réjouir de l'arrivée de TF1 et M6 dans le bouquet CANALSAT, c'est bien. Mais ce serait mieux si on pouvait avoir TF1 et M6 dans les offres de TV ADSL, sans être obligé de s'abonner maintenant à CANALSAT, comme c'était le cas avec TPS. J'ai bien peur que la clé soit du côté de TF1 et M6 et malheureusement pas côté CANALSAT. Ou alors la loi.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]