L'Allemagne subventionne désormais l'achat de véhicules électrique

Le par  |  10 commentaire(s)
Tesla Model 3 01

Malgré les promesses des constructeurs de proposer des véhicules électriques plus performants et accessibles, aucun modèle ne répond aujourd'hui aux critères les plus recherchés par les utilisateurs : prix correct et autonomie. Les initiatives des gouvernements se multiplient toutefois pour soutenir la filiale.

L'Allemagne rattrape son retard concernant l'aide à l'achat en faveur d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Promise depuis plusieurs années sans jamais voir le jour, l'aide entre en vigueur à compter du 1er mai prochain. Les acheteurs de ces véhicules recevront un bonus de 4000 euros pour les véhicules électriques et 3000 euros pour les hybrides rechargeables.

Il est à la fois rassurant et inquiétant de voir ces aides se multiplier en Europe. Rassurant parce qu'elles signifient l'engagement du gouvernement à soutenir les constructeurs dans le développement de véhicules électriques et de faciliter ainsi la transition énergétique.

Nissan Leaf 3

Inquiétant parce que l'on imagine que sans ces aides, les acheteurs déjà peu nombreux de ces véhicules électriques ou hybrides seraient réduits à une poignée par année.

Le bonus vient ainsi répondre à une problématique qui ne résout finalement pas grand-chose. Les véhicules électriques sont soit trop chers, soit relativement accessibles, mais peu performants ou endurants. L'effet de levier du prix vise à décider les acheteurs encore rebutés par le prix ou à la recherche d'un second véhicule qui leur donnera le sentiment d'aller dans le bon sens en participant à l'évolution des usages...

Reste que financer des véhicules qui ne seront pas utilisés au jour le jour, restreints à de petits trajets, et qui finalement, de par leur autonomie limitée ne seront pas ceux qui réalisent le plus de kilomètres et polluent le plus sur l'année ne va pas forcément changer les choses d'un point de vue écologique.

tesla S

Ces aides auront un impact très limité sur la démocratisation du véhicule électrique, notons d'ailleurs que le bonus écologique est plus important en France ( 6300 euros pour l'achat d'un véhicule électrique et Super Bonus de 3700 € supplémentaire pour l'échange d'un véhicule diesel de plus de 10 ans) et qu'il n'a pas véritablement permis jusqu'à présent de lancer les ventes de ces véhicules de nouvelle génération.

La problématique se situe sans doute à plusieurs niveaux : d'une part la recherche et le développement des constructeurs ne s'orientent sans doute pas suffisamment vers ces technologies électriques, dont le standard ne s'impose pas de lui-même ( Hybride rechargeable? Électrique ? Pile à combustible ? Quelle technologie de batterie ? de système de charge ?), aucun constructeur (hors Tesla) ne souhaitant investir pour tenter d'imposer un modèle et installer ses propres stations de recharge. D'autre part, en mettant l'impact du lobby pétrolier sur le secteur, il y a celui du lobby des constructeurs lui-même et de toute une filiale : les moteurs thermiques nécessitent plus d'entretien, sont sujets à davantage de pannes que les moteurs électriques... Quid alors de l'évolution des garagistes face à ces nouvelles technologies ?

Si la voiture électrique ne perce pas encore, ou qu'elle n'est pas encore prête à un prix abordable, ce n'est sans doute pas avec une prime de 4 000 ou de 10 000 euros que les acheteurs se décideront. Le peu de modèles disponible et les promesses de longue date jamais remplies par les constructeurs signent-ils pour autant l'échec du véhicule électrique avant même sa lancée ? Non, certainement pas. Pourtant, des blocages nombreux et divers subsistent, tant chez les constructeurs que chez les consommateurs, et il faudra sans doute beaucoup plus de temps que prévu pour que le véhicule électrique devienne la norme.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1893151
"Reste que financer des véhicules qui ne seront pas utilisés au jour le jour, restreints à de petits trajets, et qui finalement, de par leur autonomie limitée ne seront pas ceux qui réalisent le plus de kilomètres et polluent le plus sur l'année ne va pas forcément changer les choses d'un point de vue écologique."

C'est sûr, mais il faut bien amorcer la pompe, les évolutions futures sont à ce prix.

Autre question par contre. Si on passe aux véhicules électriques et qu'on ferme les centrales nucléaires en même temps, ça va être chaud pour faire tourner tout ça
Et ce sont pas les éoliennes devant lesquelles je passe souvent et dont seule la moitié tourne qui va changer grand chose.
Le #1893161
"C'est pas cher, c'est l'Etat qui paye"
Le #1893163
La grosse blague dans cette histoire c'est que l'Allemagne à relancé une bonne grosse partie des centrales qui tournent au charbon !

L’électricité n'étant pas une énergie mais un "moyen de transport" de celle-ci, acheter une telle voiture en Allemagne signifie simplement que vous achetez une voiture au charbon...

En France ce serait plutôt une voiture à l'uranium !

Le seul avantage de ce type de voiture c'est la fiabilité et le rendement du moteur.

Pour le coté écolo, passez votre chemin (sauf si vous avez une éolienne perso)
Le #1893165
bugmenot a écrit :

"C'est pas cher, c'est l'Etat qui paye"


Oui, notre "chère" CSPE

http://www.quechoisir.org/environnement-energie/energie/electricite-gaz/actualite-facture-edf-une-cspe-mal-maitrisee
Le #1893188
Ducatman a écrit :

La grosse blague dans cette histoire c'est que l'Allemagne à relancé une bonne grosse partie des centrales qui tournent au charbon !

L’électricité n'étant pas une énergie mais un "moyen de transport" de celle-ci, acheter une telle voiture en Allemagne signifie simplement que vous achetez une voiture au charbon...

En France ce serait plutôt une voiture à l'uranium !

Le seul avantage de ce type de voiture c'est la fiabilité et le rendement du moteur.

Pour le coté écolo, passez votre chemin (sauf si vous avez une éolienne perso)


si tu es écolo tu roule a velo. peu importe la propulsion que tu choisiras y a que "ne pas consommer" qui ne pollue pas..

Il faut absolument reprendre le contrôle de l urbanisation des villes et détruire ces saloperies de centre commerciaux qui t oblige a prendre ta voiture pour acheter la moindre babiole.
Il faut interdire au voiture lourde ou surpuissante l’axée des villes ( 4x4, monospace, voiture de sport...)

La on va commencer a avancer le reste c'est de la poudre aux yeux. Car les batteries sont extrêmement destructrices pour l’environnement . entre l'extraction et le traitement des métaux et le recyclage.
Le #1893198
M'enfin, tant que les constructeurs s'obstineront à mettre une prise propriétaire au lieu d'une standard, et que les bornes de recharge seront toujours aussi inexistantes, c'est même pas la peine d'y réfléchir, au tout électrique. Obligé de faire 50km pour aller se recharger chez Ikea, aux vues de l'autonomie des véhicules... Par contre je ne fait pas de soucis pour les garagistes, tant qu'il y aura de l'huile, une courroie de distribution et des freins, ils auront du boulot, c'est plus d'oscaro que du véhicule électrique qu'ils doivent se méfier.
Le #1893231
Ducatman a écrit :

La grosse blague dans cette histoire c'est que l'Allemagne à relancé une bonne grosse partie des centrales qui tournent au charbon !

L’électricité n'étant pas une énergie mais un "moyen de transport" de celle-ci, acheter une telle voiture en Allemagne signifie simplement que vous achetez une voiture au charbon...

En France ce serait plutôt une voiture à l'uranium !

Le seul avantage de ce type de voiture c'est la fiabilité et le rendement du moteur.

Pour le coté écolo, passez votre chemin (sauf si vous avez une éolienne perso)


+1 C'est totalement vrai ! Ce n'est qu'un transport ! Il faut voir comment on produit l'énergie, c'est l'unique problème !
Le #1893240
Kiky a écrit :

M'enfin, tant que les constructeurs s'obstineront à mettre une prise propriétaire au lieu d'une standard, et que les bornes de recharge seront toujours aussi inexistantes, c'est même pas la peine d'y réfléchir, au tout électrique. Obligé de faire 50km pour aller se recharger chez Ikea, aux vues de l'autonomie des véhicules... Par contre je ne fait pas de soucis pour les garagistes, tant qu'il y aura de l'huile, une courroie de distribution et des freins, ils auront du boulot, c'est plus d'oscaro que du véhicule électrique qu'ils doivent se méfier.


C'est comme Apple, c'est pour vendre le chargeur spécifique qui va avec
Le #1893259
La moyenne européenne est 60 km par jour pour aller bosser, donc même en électrique c'est faisable. Faire ses courses, pareil, c'est autant de pollution directe en moins.
Reste à fermer la boucle : énergie solaire puis stockage dans batterie ou assimilé pour avoir une chaine totalement clean et mettre autant de lieu de charge que de stations service, biensûr... sans oublier les parkings des entreprises, etc.
Reste à voir si c'est par l'intermédiaire d'une prise ou par induction en se garant simplement sur une place équipée.
L'idée de remplacer batterie presque vide par batterie pleine était pas mal aussi mais pas assez répandue pour vraiment démarrer à grande échelle. Dommage.
Bref, pas mal de choses à faire.
Le #1893336
Toutes les nouvelles voitures devraient sortir en hybride pour obliger les possesseurs à rouler électrique en ville.
Bien des économies de faites et de pollution en moins.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]