Avolys et Microsoft: une formation avec garantie d'emploi

Le par  |  14 commentaire(s)
logo avolys

Cette situation serait due à un décalage entre les compétences recherchées par les entreprises et celles des demandeurs d’emploi.

Logo avolysCette situation serait due à un décalage entre les compétences recherchées par les entreprises et celles des demandeurs d’emploi. Comme nous le savons tous, l’adaptation des compétences nécessite des formations assez longues et coûteuses.


Un bilan qui pousse à l'action
Les solutions de formation existantes, globalement satisfaisantes pour les demandeurs d’emplois indemnisés pas les ASSEDIC au titre de l’ARE (Allocation de retour à l’emploi) ne masquent cependant pas le vide en ce qui concerne les demandeurs d'emplois n'en bénéficiant pas.

Les Rmistes, les personnes bénéficiant de l'Allocation spécifique de solidarité, ou encore les jeunes diplômés n’ont aucune solution de formation adaptée. Leur accès ou leur retour à l’emploi reste donc un problème. Ils présentent pourtant pour la plupart une ou des expériences valorisables, et une formation courte leur permettrait de (re)trouver un emploi qualifié. 

Dans ce contexte, Avolys, qui est le premier centre de formation informatique en France, avec 50 millions de CA en 2005, 52 centres de formation en France et 200 salles de formation, a lancé une formule innovante : la formation avec garantie d’emploi.

Avolys, utilise son expérience de la reconversion et ses liens avec Microsoft pour prendre en charge le risque et financer la formation si la personne formée ne trouve pas d’emploi à l’issue de celle-ci. Cette opération est faite en partenariat direct avec Microsoft France.


Un dispositif ambitieux
Avolys a donc défini des axes principaux selon lesquels elle va donner des formations aux personnes demandeuses, ceci en partenariat direct avec des entreprises partenaires, afin de garantir un emploi à l'issue de la formation, qui concernera  avant tout les postes de développeurs .Net.
  • Les programmes de formation sont conçus avec les entreprises qui recrutent
  • Des réunions d’information sont organisées par Microsoft, Avolys et les sociétés qui recrutent
  • Avolys sélectionne les candidats pour qui une formation permettra de trouver un emploi, en relation avec les entreprises pilotes
  • Ces candidats entrent en formation sans avoir à la payer (à l’exception de 7% de frais de dossier et supports, soit 300 euros)

A l’issue de la formation et dans un délai fixé à l’avance :
  • Si le candidat est recruté, la formation est payée par l’entreprise ou par le candidat lui-même (dans ce cas décalé de 6 mois puis avec un étalement sur 10 mois, pour un coût de 3500 euros - au lieu de 10 000 -, hors tests)
  • S’ils ne sont pas recrutés le coût de la formation est totalement pris en charge par Avolys (ce qui les poussera d'autant plus à faire en sorte que la formation soit concluante)

Avolys nous informe du fait que 3 promotions ont déjà été réalisées, avec plus de 80% de taux de réussite. Actuellement, les sessions portent sur la formation de développeur Microsoft .Net, profil le plus recherché par les employeurs.

175 heures de cours, ou 25 jours, seront dispensés aux développeurs confirmés ou débutants ayant déjà une expérience avec un langage objet, au centre de formation Avolys de Levallois-Perret.  D’autres cursus seront proposés dans les prochains mois, donc chers lecteurs informaticiens, n'hésitez pas à vous renseigner sur leur site.
Complément d'information
  • WiFi Alliance: les hotspots WiFi en soutien du réseau mobile
    WiFi Alliance et Wireless Broadband Alliance font cause commune pour faire du hotspot WiFi un complément nécessaire sinon indispensable des réseaux mobiles haut débit, au regard de la très forte consommation data attendue ces ...
  • Création de l' OpenDocument Alliance
    Afin de lutter contre l'omniprésence des formats propriétaires Office, dans les documents officiels, 35 groupes industriels et académiques se sont alliés et ont créé l' OpenDocument Alliance.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #152861
"Cette situation serait due à un décalage entre les compétences recherchées par les entreprises et celles des demandeurs d?emploi."

Sans blague '

C'est limite si ils recherchent pas des moutons à 5 pattes mais payé au SMIC (bac5+ et 5 ans d'expérience mini dans exactement le même poste pour n'avoir aucune formation à faire, alors que le propre de l'informatique, c'est d'évoluer et donc de se former sur le tas, le tout en étant bilingue) , et après, ils s'étonnent que ça manque cruellement de personnel.


300 ? de frais de dossier et de "support", ça fait cher payé la formation "gratuite"

Le pire, c'est de faire payer au futur employé sa formation
Le #152872
Je viens d'écouter la miss Parisot (fille de son père).
J'ai l'impression que le smic est encore trop élevé pour les 45h qu'elle souhaiterai nous octroyer avec un contrat de rupture amiable.
Le #152880
@sleid : pas mal d'entreprise "revent" d'arriver à une situation où il n'existe plus de salariés, mais des "sous traitants", chaque personne étant sa propre micro-entreprise.

Comme ça, tu payes à la tache, et plus rien à donner (style vacances, primes, heures sup, et compagnie), et en plus, tu peux virer / embaucher comme tu veux, au jour le jour, sans aucun droit pour l'ancien salarié (pas même de chomage, vu qu'il avait pas le statuts de salarié)
Le #152887
".Net, profil le plus recherché par les employeurs"
Ah bon ' ici en Aquitaine en tout cas c'est plutôt clairement J2EE + SSII les sources d'emplois...
Le #152894
En picardie, y'a pas mal d'experts AS/400 qui sont demandés

(le pire, c'est que c'est vrai)
Le #152899
@FdK >Te méprends pas, les profils J2EE recherchés correspondent également à des profils .NET. J2EE étant plus ancien, les responsables RH sont plus sûrs d'attirer plus de candidats ; mais comme on dit, une techno peut en cacher une autre et .NET n'est jamais très loin... Les seuls cas où vraiment ça ne concerne que J2EE exclusivement, c'est lorqu'un middleware (open-source) est explicité. Sinon dans la très grande majorité des cas, c'est J2EE/.NET (ce dernier pouvant être sous-entendu).

Cette news conforte d'ailleurs l'idée selon laquelle il y aurait une pénurie d'experts .NET. La raison est que dans les écoles et les universités les cours sont orientés J2EE (+ middlewares Java/Open Source). Loin de penser que les profs sont tous des gauchistes qui privilégient systématiquement l'open source, je dirais pour ma part que cette pénurie s'explique aussi par le fait que l'on ne dispose que de peu de profs .NET, la technologie étant trop récente. Il y a une demi-douzaine d'années, les profs J2EE étaient tout aussi rares. Conclusion : il faut un peu de temps pour que l'enseignement .NET prenne place dans les écoles et universités.
Le #152904
"la formation est payée par l?entreprise ou par le candidat lui-même"
ce qui peut monter a environ 4500?: reste a voir le boulot qui suit.
Par contre, ce que je regrette, c'est que globalement les gens que je peux voir peuvent etre tres pointus dans certains cas, et plus que mauvais en culture generale (informatique).
Une bonne chose aurait ete de preciser une base generale (par ex, deja bien connaitre windows avant de taper sur du .net) ET (encore par ex) du .NET.
Le #152906
Bah, je suis du metier aussi et je ne fais que constater qu'une grande partie des offres d'emploi s'articulent autours de J2EE(SOPRA, ATOS...).
l'API est objectivement beaucoup plus riche.
.NET est une bonne plateforme mais qui va avoir du mal a s'imposer. Pour exemple il me semble que Vista devait etre ecrit from scratch en c# et n'est finallement qu'un 2003 modifié.
Sun fait un gros travail d'optimisation et d'amélioration a chaque nouvelle JVM.
Et en face de Microsoft c'est quand meme un peu le reste du monde et du lourd SUN, IBM, ORACLE, REDHAT...
Pour finir, je vais quand même aller un peu dans ton sens en précisant que je suis J2EE + oracle et que mon prochain employeur auprés duquel je débute en février me recrute pour et me formera a .NET comme quoi il y a quand même un manque de compétences .NET (voire les maquettages ratés de cdiscount et autres grosses plateformes)
Le #152910
thepdf =>Le n-tiers demande quand meme un minimum de background en informatique et certainement pas que de l'architecture Microsoft. Il faut avoir un socle sémantique et technique commun avec les admin rezo / bd / design WEB et parfois meme des mainframe(population d'informaticiens tres tres a part )
Le #152916
Sans aller jusqu'à taxer les profs de "gauchistes" (encore un troll lioooonel, attention...), de ce que j'en vois, il y a plus d'étudiants qui sortent avec une compétence J2EE que .NET. Comme le dit FdK, .NET reste une bonne plateforme (même si MS semble pas être foutu de s'en servir) et elle interesse quand même un petit paquet d'employeur (probablement plutôt les PME, mais je ne veux pas trop m'avancer).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]